Extension Factory Builder
05/10/2012 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La première BFW de Paris au Palais Cambon, jusqu'au 6 octobre. La première BFW de Paris au Palais Cambon, jusqu'au 6 octobre. © DR

Paris accueille pour la première fois, jusqu’au 6 octobre, la Black fashion week, événement organisé par la styliste française d’origine sénégalaise, Adama Ndiaye. Ce rendez-vous est l’occasion rêvée pour le public d’apprécier une mode africaine en plein essor, portée par des créateurs bien décidés à exporter leur travail. Et cela malgré les difficultés qu’ils peuvent (encore) rencontrer pour voyager. 

Il y avait du monde, le jeudi 4 octobre, au Buddha Bar, situé dans le 1er arrondissement de Paris, non loin de la place de la Concorde. Dès 20 heures, les invités au lancement de la première édition de la Black Fashion Week de Paris (BFWP, du 4 au 6 octobre au Pavillon Cambon, Paris 1er) se pressaient dans le bar au décor exotique.

On a pu y croiser l'ex-international de football Marcel Desailly, le chanteur Singuila ou l'humoriste Patson. Mais aussi et surtout des professionnels de la mode participant ou non à l'évènement. Parmi eux, les stylistes Vincent Mc Doom, Silas Cruz de Souza, Alphadi (Niger), Karim Tassi (Maroc) ou encore Elie Kuame (Liban-Côte d'Ivoire).

« C'est la Fashion week de Paris qui continue, se réjouit Mickaël Kra, créateur de bijoux, faisant référence à l'événement semestriel qui vient de se terminer. On peut poursuivre nos échanges, découvrir de nouvelles collections et j'espère, séduire le public. »

Exporter la mode africaine

C'est l'objectif recherché par l'organisatrice de l'évènement, Adama Ndiaye, plus connue sous le nom de sa marque, Adama Paris. Organisatrice de la semaine de la mode de Dakar depuis 10 ans, elle se dit bien décidée à œuvrer pour que la mode africaine s'exporte. « On a déjà organisé une BFW à Prague en 2011 et ça a été un succès. Bientôt, il y aura Montréal et Bahia, explique-t-elle. Nous, créateurs africains sommes bien décidés à nous battre pour être pris au sérieux et valorisés. »

Une bataille qui a d'ailleurs prématurément débuté. Invitées à la BFWP, deux stylistes africaines ont dû annuler leur participation, faute de visa. Il s'agit de la Sénégalaise Mame Fagueye Ba et de la Malienne Mariah Bocoum, qui est en outre la soeur de la top-modèle et chanteuse Inna Modja. Dépitée, celle-ci n'a pas hésité à manifester son mécontentement sur Facebook : « Ma sœur Mariah Bocoum, designer (qui crée la plupart de mes robes) doit annuler sa participation à la Black Fashion Week à Paris (…) C'est drôle que je sois en couverture de l'hebdomadaire Le Point pour le dossier sur l'Afrique et ses entrepreneurs prometteurs. Entrepreneurs à qui on refuse le visa. Quelle ironie ! »



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Un cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas palestinien est entré en vigueur samedi à Gaza après d'intenses efforts d'acteurs internationaux, qui se retrouvent à Paris pour tenter d'ob[...]

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa,[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport[...]

Espagne : Pedro Sánchez, ou comment faire oublier Zapatero...

Le nouveau patron de l'opposition est jeune, beau et intelligent. Mais avant "d'y penser en se rasant", Pedro Sánchez va devoir rafraîchir l'image du Parti socialiste. Bon courage ![...]

Irak : Fouad Massoum remplace Jalal Talabani à la présidence

Le Parlement irakien a élu jeudi le politicien kurde Fouad Massoum à la tête de l'État fédéral. Un premier pas qui laisse augurer la formation d'un nouveau gouvernement dans le pays[...]

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Alors que débute la troisième semaine de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a demandé une enquête sur les possibles[...]

France : un nouveau projet de loi sur l'immigration

Attirer plus de diplômés et d'entrepreneurs étrangers. Tel est le but du projet de loi que le gouvernement s'apprête à dévoiler. Parmi les nouveautés, un titre de[...]

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers