Extension Factory Builder
05/10/2012 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le TP Mazembe et l'Esperance de Tunis seront opposés en demi-finale de la Ligue des Champions Le TP Mazembe et l'Esperance de Tunis seront opposés en demi-finale de la Ligue des Champions © DR

À  l’aube des demi-finales de Ligue des Champions très attendues entre le TP Mazembe et l’Espérance de Tunis, Claude Le Roy et Sami Trabelsi, les sélectionneurs de la RDC et de la Tunisie, ont confié à Jeune Afrique s’attendre à des matchs ouverts.

Jeune Afrique : Le TP Mazembe et L'Espérance de Tunis entretiennent depuis deux ans, et la finale de la Ligue des Champions remportée par le TP Mazembe (5-0, 1-1), des relations tendues. Craignez-vous que le climat autour du match de dimanche soit irrespirable ?

Claude Le Roy : Je regrette tout ce qui peut se dire, les rumeurs comme les attaques lancées sur Internet. Mais je fais confiance aux joueurs et aux staffs techniques des deux clubs pour que, sur le terrain, les choses se passent bien. Ce sera un match de toute façon très surveillé par la Confédération africaine de football (CAF).

Sami Trabelsi : Il y aura de la tension. Des joueurs de l’Espérance étaient déjà là il y a deux ans. Mais ils ont sans doute tourné la page. Ils sont expérimentés, et ils ne vont se concentrer que sur le jeu. À mon avis, il n’y aura pas de problèmes entre les joueurs.

Faut-il s’attendre à un match fermé, à l'aller ?

CLR : Je ne pense pas. Les deux équipes ont beaucoup de qualités. Mazembe, qui est quasiment invincible à domicile, est une formation qui pratique un jeu offensif. Elle peut parfois s’énerver quand elle ne parvient pas à marquer, comme toutes les équipes. L’Espérance, selon moi, ne va pas se contenter de défendre. Et elle aurait beaucoup à perdre en tentant d’imposer un défi physique.

ST : Ce sera ouvert. L’Espérance va se déplacer pour ne pas perdre, et elle prendra des risques pour marquer au moins un but. Elle a des joueurs comme Youssef Msakni ou N’Djeng capables de faire la différence. Il ne faut pas qu’elle subisse le jeu, ni que sa défense supporte tout le poids de la rencontre.

Les deux équipes se valent-elles ?

CLR : Oui, elles font partie des meilleures du continent. Les clubs d’Afrique du Nord doivent accepter que ceux d’Afrique noire peuvent rivaliser à tous niveaux. L’issue de cette demi-finale est incertaine, mais ça se jouera à peu de choses. J’espère que Mazembe en sortira vainqueur.

ST : Elles sont bien organisées, ont des moyens importants et d’excellents joueurs, avec beaucoup d’internationaux. L’Espérance aura la chance de disputer le match retour à domicile. Il y aura sans doute des buts et du spectacle lors de ces demi-finales, mais ça se jouera sur des détails.

___

Propos recueillis, Alexis Billebault

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Football : Platini serre la vis

Article pr�c�dent :
Djibouti : révolution de velours

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil s'inst[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Électricité : quel pilote pour la (future) Agence africaine ?

Pour la promotion de son "plan Marshall" électrique pour l'Afrique, Jean-Louis Borloo a rencontré trente-sept chefs d'État africains, qui, dans leur majorité, semblent adhérer au[...]

Maryse Condé : "Ma relation avec l'Afrique s'est fondée sur un mensonge"

L'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé publie une biographie culinaire. L'occasion de revenir avec elle sur sa relation avec l'Afrique et de dévoiler une facette aussi importante de sa[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Esclavage : "Libres et sans fers", paroles captives

Dans un ouvrage récent, trois chercheurs explorent les archives judiciaires françaises à la recherche de témoignages d'esclaves. De très émouvantes voix d'outre-tombe.[...]

Comment la diaspora influence l'opinion politique africaine grâce aux médias en ligne

RFI, Jeune Afrique, Le Point Afrique, (ex-) Slate Afrique, Le Monde Afrique, Afrik.com, etc. En Afrique francophone, les médias panafricains les plus sérieux et les plus influents sont… basés en France.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Corsafrique : à Tasso, dans la vallée des croupiers

C'est à Tasso, en Corse-du-Sud, que Michel Tomi recrutait les employés de ses casinos. En sens inverse, il a aussi importé un peu d'Afrique sur l'île, au grand dam des nationalistes.[...]

Derrière la rhétorique des guerres climatiques

Philippe Roudier est chercheur, spécialiste des impacts du changement climatique en Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers