Extension Factory Builder
05/10/2012 à 16:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hocine Ragued, milieu de terrain de l'Espérance de Tunis. Hocine Ragued, milieu de terrain de l'Espérance de Tunis. © AFP

Né en France, Hocine Ragued s’est engagé en juillet dernier pour deux ans avec l’Espérance de Tunis. Après avoir effectué toute sa carrière en Europe, l’international tunisien a choisi le club de la capitale tunisienne « pour gagner la Ligue des Champions et évoluer dans de chaudes ambiances ». Face au TP Mazembe à Lubumbashi dimanche 7 octobre (15 h 30), en demi-finale de la C1, il devrait être servi…

Hocine Ragued aurait pu rester à Karabukspor ou rejoindre Kasimpasa, un autre club turc. Ou disputer la Ligue europa avec l’APOEL Nicosie. Ou encore gonfler un peu plus son compte en banque en acceptant une offre venue du Koweït. Le Club africain de Slim Riahi lui a également fait de l’œil. Mais la persévérance des dirigeants de l'Espérance de Tunis et les arguments de Nabil Maaloul, l’entraîneur tunisois, l’ont définitivement converti à la cause espérantiste.

« Je ne me voyais pas signer ailleurs qu’ici, en Tunisie », assure le milieu de terrain des Aigles de Carthage (36 sélections), qui vit depuis le mois de juillet sa première expérience en Afrique après avoir joué en France (Paris-SG, Istres, Gueugnon), en Belgique (Mons), en République Tchèque (Slavia Prague) et donc en Turquie.

Tunis a fait la "différence"

Maaloul a joué sur la corde sensible, évoquant la possibilité de remporter la Ligue des Champions (comme en 2011) et de participer au Championnat du Monde des clubs en décembre prochain, pendant que l’état-major de l’Espérance lui fignolait un (bon) contrat de deux ans. « Sportivement, l’attrait de disputer la Ligue des Champions et d’avoir les moyens de la gagner a fait la différence. Évoluer dans de chaudes ambiances également, car en Tunisie, avec les matches à huis-clos, c’est très spécial. »

J’aime évoluer dans des stades où il y a de la passion

Depuis dix jours, l’Espérance s’est débarrassée d’un poids en remportant son vingt-cinquième titre national. Une performance bienvenu au moment de préparer un déplacement particulier à Lubumbashi, un lieu dont les Tunisois conservent un souvenir douloureux depuis la finale aller de la C 1 en 2010 (0-5). « Je n’étais pas là, mais on m’a dit que l’arbitrage avait été à sens unique. J’espère que cette fois-ci, il n’y aura pas de problèmes. »

À Lubumbashi, Ragued s’attend à une réception « hostile ». « Nous ne serons pas accueillis par un orchestre, mais moi, j’aime évoluer dans des stades où il y a de la passion. On va à Lubumbashi  pour gagner, tout en sachant que Mazembe est une très bonne équipe, qui va aussi nous imposer un défi physique. » Ragued sait déjà l’essentiel.

___

Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Pourquoi les médias français ne comprennent rien à la Tunisie

Pourquoi les médias français ne comprennent rien à la Tunisie

Clichés éculés, raccourcis stupéfiants, partialité délibérée... Les internautes tunisiens n'ont pas de mots assez durs pour qualifier la couverture de leur pays par les m&[...]

Tunisie - Nida Tounes : après les législatives, le temps des alliances

L’enthousiasme suscité par les législatives tunisiennes du 26 octobre s’estompe. Les résultats sont tellement serrés que les alliances entre partis seront déterminantes.[...]

Législatives tunisiennes : Nida Tounes remporte le scrutin avec 85 sièges à l'Assemblée

Les résultats officiels des législatives tunisiennes sont tombés dans la nuit de mardi à mercredi. Ils donnent Nida Tounes vainqueur du scrutin.[...]

Les législatives tunisiennes décryptées 3/3 : une élection de BCE au premier tour de la présidentielle ?

Pour conclure une série de trois entretiens, Karim Guellaty et Cyril Grislain Karray, spécialistes en communication politique, évoquent, à la suite de la victoire de Nida Tounes aux[...]

Tunisie : résultats attendus ce soir, Nida Tounes annoncé vainqueur

À quelques heures de la publication mercredi soir des résultats officiels des législatives tunisiennes, Nida Tounes a déjà fait état de sa victoire et Ennahdha a reconnu sa[...]

Les législatives tunisiennes décryptées 2/3 : bipolarisation sur fond de désenchantement démocratique

Karim Guellaty et Cyril Grislain Karray, spécialistes en communication politique, commentent pour "Jeune Afrique", dans un second entretien d'une série de trois, la bipolarisation du paysage politique,[...]

Les législatives tunisiennes décryptées 1/3 : victoire de Nida Tounes, vote sanction ou plébiscite ?

Karim Guellaty et Cyril Grislain Karray, spécialistes en communication politique, décryptent pour "Jeune Afrique", dans un premier entretien d'une série de trois, la victoire de Nida Tounes aux[...]

Tunisie : Nida Tounes formera une coalition après sa victoire aux législatives

Le chef du parti Nida Tounes a assuré lundi qu'il ne gouvernerait pas seul après sa victoire aux législatives devant les islamistes d'Ennahdha mais avec des partis "proches". Le scrutin a[...]

Tunisie : les observateurs de l'UE saluent des élections "crédibles et transparentes"

La mission d'observation électorale de l'Union européenne a jugé mardi "crédibles et transparentes" les élections législatives en Tunisie. Ces dernières ont[...]

Tunisie : Nida Tounes en tête des législatives, le paysage politique recomposé

Les Tunisiens ont voté dimanche pour les législatives. Au terme d'un scrutin qui s'est déroulé dans le calme, c'est sur le parti Nida Tounes que s'est porté leur choix. Les autres partis ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers