Extension Factory Builder
05/10/2012 à 17:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'entrée de l'association des vétérans Mau Mau à Nyeri, au Kenya, le 4 novembre 2011. L'entrée de l'association des vétérans Mau Mau à Nyeri, au Kenya, le 4 novembre 2011. © AFP

Trois anciens membres de la rébellion indépendantiste kényane Mau Mau ont été autorisés par la Haute cour de Londres, vendredi 5 octobre, à poursuivre la Grande-Bretagne pour les crimes commis à leur encontre dans les années 1950.

Le baroud d’honneur de Jane Muthoni Mara (73 ans), Paulo Muoka Nzili (85 ans), et Wambuga Wa Nyingi (84 ans) n’aura pas été vain. Ces trois anciens membres de la rébellion indépendantiste kényane Mau Mau ont été autorisés par la Haute cour de Londres, vendredi 5 octobre, à poursuivre la Grande-Bretagne pour les crimes commis à leur encontre dans les années 1950.

Le juge Richard McCombe a estimé « qu'un procès équitable restait possible » en raison de la présence de « preuves pertinentes », donnant ainsi tort au gouvenement britannique qui réclamait la prescription des faits. « J'estime que la base de documents disponibles est tout à fait substantielle et de nature à dégager un tableau très complet de ce qui se passait dans les cercles gouvernementaux et politiques à Londres et au Kénya durant la loi d'urgence », a cependant décrété le juge McCombe.

Tortures, abus sexuels

La femme et les deux hommes affirment avoir été torturés et victimes d'abus sexuels alors qu'ils étaient en détention dans un camp, lors de la féroce répression de la révolte des Mau-Mau par les autorités britanniques.

L’an dernier, la justice britannique avait déjà jugé recevable leurs plaintes en vue d'obtenir des compensations et des excuses. Mais, si les autorités britanniques ont reconnu l’existence d’actes de tortures, le gouvernement refuse toujours de les indemniser. Le Foreing office avait ainsi saisi la Haute cour en juillet 2012, faisant valoir qu'un procès ne saurait se dérouler plus d'un demi-siècle après les faits, en raison de la disparition de nombreux témoins et pièces à conviction.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Kenya

Ne soyez pas vache avec Malia Obama

Ne soyez pas vache avec Malia Obama

Proposer des vaches et des chèvres en échange d’un mariage est-il insultant ou valorisant pour une future épouse ? C’est sans doute surprenant pour la première fille de Barack Obama, le pr[...]

Kenya : attaque meurtrière des Shebab contre des policiers près de Garissa

La localité de Garissa fait depuis plusieurs jours l'objet d'affrontements entre les Shebab somaliens et les policiers kényans. Début avril, les insurgés y avaient massacré près de 150[...]

Un Kényan offre 50 vaches pour épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama

Un avocat kényan veut épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama. Pour appuyer sa demande, Felix Kiprono offre à la famille de l'élue de son cœur 50 vaches, des moutons et des[...]

Religion : béatification d'Irene Stefani, "mère pitié" vénérée au Kenya

Des dizaines de milliers de catholiques se sont réunis samedi à Nyeri, à 150 kilomètres au nord de la capitale kényane Nairobi, pour la cérémonie de béatification de la[...]

Burundi : Nkurunziza fait le ménage, Kenyatta appelle au report des élections

Au lendemain du putsch manqué contre lui, le président burundais a annoncé lundi un remaniement qui a notamment balayé les ministres de la Défense et des Affaires étrangères. De[...]

Perpétuité pour un lieutenant de Ben Laden lié aux attentats de 1998 à Nairobi et Dar es-Salaam

Khalid al-Fawwaz a été condamné à la réclusion à perpétuité, en lien avec les attentats meurtriers contre deux ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en[...]

États-Unis : Ce qu'il faut savoir de la visite de John Kerry au Kenya

La première visite de John Kerry vise à réchauffer les relations entre le Kenya et les États-Unis avant la visite de Barack Obama en juillet prochain.   [...]

Santé : le savon de virginité, plebiscité mais dangereux

Il ne coûte pas cher et promet de resserrer les muqueuses grâce à ses vertus astringentes. Mais les médecins contestent l'efficacité du "savon de virginité" et[...]

Airtel Trace Music Star : la star Akon adoube Mayunga, un jeune prodige tanzanien

Les chaînes musicales de Trace ont diffusé le 18 avril la finale d'Airtel Trace Music Star. Un concours étalé sur six mois à l'issue duquel le jury présidé par la star[...]

Terrorisme : les tueurs de l'attaque de Garissa étaient-ils tous kényans ?

Et si le commando islamiste qui a attaqué le 2 avril l'université kényane de Garissa, faisant 148 morts dont 142 étudiants, était uniquement composé de Kényans ? C'est en tout cas[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers