Extension Factory Builder
04/10/2012 à 13:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lamine Ndiaye se méfie de l'Espérance de Tunis, une ''grande équipe', selon lui. Lamine Ndiaye se méfie de l'Espérance de Tunis, une ""grande équipe", selon lui. © AFP

Dimanche 7 octobre, (15 h 30), le TP Mazembede RDC recevra l’Espérance de Tunis, pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions. Son entraîneur sénégalais, Lamine Ndiaye, explique comment il prépare la rencontre.

Jeune Afrique : Un match face à l’Espérance de Tunis se prépare-t-il vraiment comme n’importe quelle rencontre de Ligue des Champions ?

Lamine Ndiaye : Pour moi et pour les joueurs, oui. Il s’agit d’une demi-finale. L’adversaire aurait été Al-Ahly ou Sunshine Stars, cela aurait été la même chose. Nous sommes à un niveau où le nom de l’adversaire est quelque part secondaire, puisqu’il fait partie des meilleurs. L’Espérance est une grande équipe, mais on ne va pas préparer ce match autrement qu’un autre. On s’entraîne tous les jours, et il y aura une mise au vert avant le match de dimanche.

Un site Internet tunisien a évoqué une tentative de corruption de Mazembe auprès du club ghanéen de Berekum Chelsea (1-2) lors de la phase de groupes, à hauteur de 300 000 dollars…

Les rumeurs ne m’intéressent pas. Cela doit amuser certaines personnes de sortir des choses comme ça avant un match, de créer des problèmes. Sincèrement, pourquoi aller acheter un match alors que nous étions déjà qualifiés ? Avec mes joueurs et mon staff, nous ne nous intéressons qu’au terrain et au jeu. Je laisse à mes dirigeants le soin de répondre aux accusations mensongères.

L’Espérance de Tunis a pas mal changé depuis sa victoire en Ligue des Champions en 2011. Vous semble-t-elle plus forte ?

Ce n’est pas facile de faire des comparaisons. Elle s’est renforcée, mais des joueurs sont partis. Elle vient d’être championne de Tunisie, elle s’est qualifiée assez facilement pour les demi-finales… Cela en dit long sur ses qualités. Il y a de très bons joueurs comme Youssef Msakni ou N’Djeng dans cette équipe, mais sa force est surtout collective.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

RDC : "Vieux Ebola", le nouveau surnom de Koffi Olomidé ne passe pas

Le chanteur congolais (RDC) Koffi Olomidé, 58 ans, été arrêté mardi à Kinshasa pour avoir accroché dans la rue des banderoles annonçant le concert de "Vieux [...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers