Extension Factory Builder
04/10/2012 à 13:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lamine Ndiaye se méfie de l'Espérance de Tunis, une ''grande équipe', selon lui. Lamine Ndiaye se méfie de l'Espérance de Tunis, une ""grande équipe", selon lui. © AFP

Dimanche 7 octobre, (15 h 30), le TP Mazembede RDC recevra l’Espérance de Tunis, pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions. Son entraîneur sénégalais, Lamine Ndiaye, explique comment il prépare la rencontre.

Jeune Afrique : Un match face à l’Espérance de Tunis se prépare-t-il vraiment comme n’importe quelle rencontre de Ligue des Champions ?

Lamine Ndiaye : Pour moi et pour les joueurs, oui. Il s’agit d’une demi-finale. L’adversaire aurait été Al-Ahly ou Sunshine Stars, cela aurait été la même chose. Nous sommes à un niveau où le nom de l’adversaire est quelque part secondaire, puisqu’il fait partie des meilleurs. L’Espérance est une grande équipe, mais on ne va pas préparer ce match autrement qu’un autre. On s’entraîne tous les jours, et il y aura une mise au vert avant le match de dimanche.

Un site Internet tunisien a évoqué une tentative de corruption de Mazembe auprès du club ghanéen de Berekum Chelsea (1-2) lors de la phase de groupes, à hauteur de 300 000 dollars…

Les rumeurs ne m’intéressent pas. Cela doit amuser certaines personnes de sortir des choses comme ça avant un match, de créer des problèmes. Sincèrement, pourquoi aller acheter un match alors que nous étions déjà qualifiés ? Avec mes joueurs et mon staff, nous ne nous intéressons qu’au terrain et au jeu. Je laisse à mes dirigeants le soin de répondre aux accusations mensongères.

L’Espérance de Tunis a pas mal changé depuis sa victoire en Ligue des Champions en 2011. Vous semble-t-elle plus forte ?

Ce n’est pas facile de faire des comparaisons. Elle s’est renforcée, mais des joueurs sont partis. Elle vient d’être championne de Tunisie, elle s’est qualifiée assez facilement pour les demi-finales… Cela en dit long sur ses qualités. Il y a de très bons joueurs comme Youssef Msakni ou N’Djeng dans cette équipe, mais sa force est surtout collective.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le p[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent[...]

RDC 

RDC : la nouvelle loi électorale a été adoptée par le Parlement

L'Assemblée nationale et le Sénat de la RDC ont harmonisé dimanche leurs divergences en adoptant le projet de loi électorale controversé. Mais des incertitudes demeurent et une partie de[...]

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

La loi électorale à l'origine de violences meurtrières en République démocratique du Congo devait être adoptée dimanche par le Parlement, où le camp du président[...]

Violences en RDC : la police mise en cause, blocage au Parlement

Le président de l'Assemblée nationale congolaise a dénoncé samedi un "dérapage" de la police, qui a tiré dans la foule à Kinshasa durant les violences meurtrières[...]

Répression en RDC : le président de l'Assemblée reconnaît un "dérapage"

Le président de l'Assemblée nationale en République démocratique du Congo (RDC) a reconnu samedi sur Twitter un "dérapage" lorsque la police a tiré à "balles[...]

RDC : Katumbi attaqué sur tous les fronts

Rien ne va plus au Katanga pour Moïse Katumbi depuis que celui-ci a pris ses distances vis à vis d'un éventuel 3e mandat du président Kabila. Lequel vise là où ça fait mal : au[...]

RDC 

RDC : le Sénat impose la tenue de la présidentielle en 2016 dans les délais constitutionnels

Lors du vote article par article du projet de loi controversé modifiant la loi électorale en RDC, les sénateurs congolais ont supprimé vendredi l'incise contenue dans le texte initial qui liait[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121004130145 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121004130145 from 172.16.0.100