Extension Factory Builder
04/10/2012 à 12:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malick Noël Seck, responsable de Convergence socialiste. Malick Noël Seck, responsable de Convergence socialiste. © D.R.

Malick Noël Seck n’est plus membre du Parti socialiste sénégalais. Le secrétaire général de Convergence socialiste a été exclu mercredi 3 octobre par le bureau politique du parti.

C’est un militant actif du Parti socialiste sénégalais (PS) qui prend la porte. Malick Noël Seck, secrétaire général de Convergence socialiste, un mouvement affilié au PS, a été exclu du parti, mercredi 3 octobre, à la suite d’une réunion de son bureau politique. Il avait été préalablement entendu par la Commission sur la gouvernance du PS.

Malick Noël Seck réclamait depuis quelques semaines la tête d’Ousmane Tanor Dieng, responsable du parti, qu’il accuse d’être à l’origine de la perte d'influence. Outre son opposition à Tanor, c’est son comportement qui aurait entrainé son exclusion. « Le bureau politique a décidé d’exclure Malick Noël Seck non pour des raisons politiques mais pour des raisons crypto-personnelles. Il a rompu le cordon ombilical qui le liait au parti, à tout le monde », a ainsi déclaré à l’Agence de presse sénégalaise (APS) Kadialy Gassama, président de la commission qui a statué sur le cas Tanor.

Insultes

Il lui est notamment reproché d’avoir « insulté » des membres du PS, explique Kadialy Gassama. Joint par « Jeune Afrique », Cheikh Sadibou Gueye, secrétaire permanent du parti, confirme : « Les membres du parti n’ont pas à donner leur opinion de cette façon, encore moins d’en insulter les membres. Il aurait dû avoir le courage de quitter le parti. Quand on est membre d’une organisation dont on le respecte pas les règles, on se doit de le faire », estime-t-il.

Le 20 octobre 2011, Malick Noël Seck avait été condamné à deux ans de prison ferme pour « outrage à magistrat et menace de mort », après avoir déposé une lettre au Conseil Constitutionnel dans laquelle il demandait à ses juges de ne pas valider la candidature d'Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle du 26 février. Avant de bénéficier d’une grâce présidentielle.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes, [...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le Sénégalais Macky Sall élu nouveau président en exercice de la Cedeao

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Le procès d'Hissène Habré s'ouvrira le 20 juillet à Dakar

L'ex-président tchadien a été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial. [...]

Cairn Energy prévoit un milliard de barils de pétrole au Sénégal

Cairn Energy a dévoilé son programme d'exploration au Sénégal pour les trois années à venir. Selon ses estimations, les réserves de pétrole contenues dans ses blocs au large[...]

Sénégal : Khalifa, l'autre Sall qui entretient le mystère

"Dieu seul le sait..." C'est la réponse que le maire de Dakar, Khalifa Sall, a l'habitude d'adresser à ceux qui l'interpellent sur ses intentions concernant la prochaine présidentielle.[...]

Cameroun, Congo, Gabon, Mali, RDC... : ci-gît la Corsafrique !

De l'île au continent - comme des affaires à la politique -, il n'y a qu'un pas, que les Corses ont très tôt franchi. Mais après s'être taillé un royaume en Afrique,[...]

Sénégal - Arabie Saoudite : donnant-donnant...

Dakar va envoyer 2 100 soldats pour soutenir Riyad dans sa lutte contre les milices chiites à la frontière entre le royaume et le Yémen[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers