Extension Factory Builder
03/10/2012 à 08:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ambassadeur du Guatemala Gert Rosenthal, le 4 juin 2007 à Panama City. L'ambassadeur du Guatemala Gert Rosenthal, le 4 juin 2007 à Panama City. © Yuri Cortez/AFP

Des consultations "préliminaires" entre les membres du Conseil de sécurité de l'ONU commencent, jeudi 4 octobre à New-York, au sujet de la demande d'intervention formulée par le Mali. Une deuxième réunion devrait suivre dans les prochaines semaines au cours de laquelle la Cedeao sera appelée à préciser son projet d'opération.

Les discussions ne font que commencer, mais c’est un signe encourageant pour les autorités maliennes. À partir de jeudi, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU commencent des consultations « préliminaires » au sujet de la demande de résolution, soutenue par la France, qui octroierait un mandat à la Cedeao pour intervenir au Mali et libérer le pays des groupes armés islamistes qui y règnent en maître au Nord.

L’information a été dévoilée par l'ambassadeur du Guatemala Gert Rosenthal, qui préside le Conseil en octobre. « Jeudi il y aura une discussion préliminaire sur la manière dont le Conseil entend répondre à cette demande (..) et je m'attends à une autre réunion au moins au cours du mois d'octobre », a-t-il précisé. « Il faudra encore beaucoup de discussions entre les membres du Conseil eux-mêmes avant de pouvoir (en) discuter avec la Cedeao », a-t-il dit.

Pas de blang seing

En clair, à part la France, les autres membres du Conseil sont réticents à l’idée de donner un blanc seing à la Cedeao au Mali, dont les nouvelles autorités ne sont pas issues de consultations démocratiques mais d’un coup d’État militaire, le 22 mars dernier. La communauté internationale s’accorde sur le fait « que la situation au Mali ne peut pas durer comme ça », mais elle entend donner à un éventuel mandat une définition stricte pour éviter tout dérapage humanitaire.

« Ce qui doit encore être clarifié, a poursuivi Rosenthal, c'est qui fait quoi, quelle est l'ampleur de l'opération, à quoi elle va ressembler, quelles en sont les implications budgétaires ». C’est la raison pour laquelle le Conseil « invitera certainement la Cedeao » à s’expliquer lors de sa deuxième réunion sur la question, dont la date n'est pas encore fixée, a-t-il conclu.

Au lendemain d'une réunion au sommet sur le Sahel en marge de l'Assemblée générale, le 26 septembre, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait indiqué que Paris « avait plaidé pour qu'on aille vite. (…) Notre attitude est de dire "le plus tôt sera le mieux" ».

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Vol AH 5017 : une 'chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes'

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers