Extension Factory Builder
02/10/2012 à 17:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le principal conseiller de Barack Obama pour l'antiterrorisme, John Brennan, le 8 août 2012. Le principal conseiller de Barack Obama pour l'antiterrorisme, John Brennan, le 8 août 2012. © AFP

D'après le "Washington Post" du mardi 2 octobre, les proches conseillers du président Obama réfléchissent à des bombardements contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) par des drones américains. La Maison-Blanche n'a pas confirmé l'information.

Les drones américains, utlisés de manière croissante par l'administration Obama au Pakistan ou en Somalie, pourraient bientôt être opérationnels dans le ciel malien - s'ils ne le sont déjà. Dans son édition du mardi 2 octobre, le quotidien Washington Post affirme en effet que les autorités américaines ont engagé une réflexion sur de possibles bombardements de drones dans le nord du Mali contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Le journal assure que le principal conseiller du président Barack Obama pour l'antiterrorisme, John Brennan, mène l'évaluation de la situation dans la région en coopération avec le département d'État et le Pentagone. Il examinerait aussi la possibilité d'une intervention américaine pour lutter contre ces groupes extrémistes.

Le recours par les États-Unis à des drones, déjà opérationnels contre des groupes islamistes armés dans des pays comme le Pakistan, le Yémen ou la Somalie, est également à l'étude, indique le Post, citant des responsables américains sous le couvert de l'anonymat.

Sollicité par l'AFP, un porte-parole de la Maison Blanche n'a pas démenti la tenue de réunions spécifiquement consacrées au Mali et à Aqmi, mais a refusé d'entrer dans les détails.

Intervention armée "bien préparée"

« Ce ne devrait pas être une surprise que la Maison Blanche organise des réunions sur toute une série de questions, dont des dossiers d'antiterrorisme. Le président a clairement énoncé son objectif de détruire le réseau d'Al-Qaïda et nous y oeuvrons tous les jours », a expliqué Tommy Vietor, porte-parole du Conseil de sécurité nationale. « Nous n'entrerons pas dans les détails de ces discussions ou des préconisations » qui en sortent, a-t-il ajouté.

Lundi, un haut responsable de la diplomatie américaine avait affirmé que les États-Unis seraient prêts à soutenir une intervention armée « bien préparée » et menée par des pays africains dans le nord du Mali pour en expulser les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda. « Il devra y avoir à un certain moment une action militaire » contre les extrémistes liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) installés dans le nord du Mali, avait ainsi déclaré le plus haut responsable de l'Afrique au département d'État américain, Johnnie Carson.

Le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra a appelé samedi les Occidentaux, et au premier chef la France, à intervenir militairement dans le nord du Mali en envoyant avions et forces spéciales.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les util[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers