Extension Factory Builder
02/10/2012 à 09:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le parlement algérien adopte le plan d'action du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Le parlement algérien adopte le plan d'action du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. © AFP

Axé sur la poursuite des réformes politiques en Algérie et l'amélioration des conditions de vie de la population, le plan d’action du nouveau gouvernement algérien a été adopté lundi 1er octobre par l’Assemblée populaire nationale (APN). Les islamistes de l'Alliance pour l'Algérie verte (AAV) ont voté contre.

Il aura fallu quatre jours de débats à l'Assemblée populaire nationale (APN) pour adopter le plan d’action du nouveau gouvernement algérien.  Axé sur la poursuite des réformes politiques en Algérie et l'amélioration des conditions de vie de la population, ce plan a été approuvé lundi 1 octobre à main levée par 221 voix contre 41 et 47 abstentions. Les élus du Front de Libération nationale (FLN, présidentiel), du Rassemblement national démocratique (RND) de l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia et les députés indépendants ont voté en faveur. Les islamistes de l'Alliance pour l'Algérie verte (AAV) ont voté contre tandis que les députés du Front des forces socialistes (FFS, opposition) et du parti des travailleurs (PT, gauche) se sont abstenus.

Présenté par le nouveau Premier ministre Abdelmalek Sellal, il prévoit notamment l'achèvement de la construction de 2,5 millions de logements, prévus par le plan quinquennal 2010-2014 du président Bouteflika, et la création de trois millions d'emplois d'ici 2014. « Toutes les actions de l'État en matière d'investissements publics et de relance économique doivent impérativement intégrer la dimension de la création d'emplois », a déclaré le Premier ministre devant les députés.

"Un processus irréversible"

Abdelmalek Sellal affirme que le taux de chômage (qui était de de 30% en 1999) a été ramené 9,96 % en 2011, et « ne dépassera pas 9% en 2012 et en 2013 ». Le Fonds monétaire international (FMI) estime de son côté qu’il dépasse les 10%, et 20% chez les jeunes.

Le Premier ministre, qui s’est satisfait de l’augmentation des réserves en devises du pays (193,7 milliards (mds) de dollars actuellement contre 186,32 milliards fin juin), a également déclaré que l’Algérie ambitionnait d’atteindre un taux de croissance à deux chiffres grâce à l'amélioration du climat des affaires dans le pays. Le budget 2013 prévoit une croissance supérieure à 5% contre 4,7% en 2012.

« Le processus des réformes politiques initiées par le président Abdelaziz Bouteflika est irréversible », a-t-il assuré, ajoutant que la révision de la Constitution sera le couronnement de cette démarche.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers