Extension Factory Builder
02/10/2012 à 08:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Justin Kone Katinan, en 2010. Justin Kone Katinan, en 2010. © AFP

Lundi 1er octobre, Justin Koné Katinan, l’ancien porte-parole de Laurent Gbagbo détenu au Ghana, a refusé de signer l'acte d'accusation de la justice ivoirienne qui l'accuse du meurtre de deux hommes. La justice ghanéenne a quant à elle accordé un délai de deux semaine à Interpol pour lui donner tous les éléments du dossier.

Mis à jour le 2/10 à 08h29.

Ce sont des crimes de sang commis en Côte d’Ivoire qui valent aujourd’hui à Justin Koné Katinan, l’ancien porte-parole de Laurent Gbagbo, d'être mis en détention préventive au Ghana, où il est exilé depuis la fin de la crise postélectorale, en avril 2011.

Dernier ministre du Budget de Laurent Gbgabo, Koné Katinan a été arrêté à plusieurs reprises. Il avait notamment été libéré sous caution, le 25 septembre, puis à nouveau interpellé, vendredi dernier. Son cas, ainsi que des incidents à la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Ghana, ont abouti à un bras de fer entre les deux pays, le premier ayant fermé ses frontières terrestres et maritimes avec le second.

Mandat d'arrêt

La justice ivoirienne a lancé contre Justin Koné Katinan un mandat d’arrêt international après l’avoir inculpé de conspiration, de crimes économiques et plus récemment du meurtre de deux hommes, à Abidjan en mars 2011.

Lundi 1er octobre, des policiers ivoiriens se présentent devant lui avec l'acte d’accusation qu'il lui demandent de signer. Mais l’intéressé refuse de s’exécuter en l’absence de son avocat. Il demande des détails sur les faits qui lui sont reprochés. À ce moment, les fonctionnaires précisent qu’il s’agit des meurtres de Kamagaté Seydou, 83 ans, un soudeur tué le 29 mars, ainsi que d’un certain Diabaté Drissa, 37 ans, un négociant à Port-Bouët.

Katinan rétorque alors qu’il ne se reconnaît pas dans de telles accusations et qu’il ne dira plus rien avant d’avoir parlé à son avocat. Puis, l’ancien porte-parole est présenté au juge du district où il est détenu. Celui-ci réclame les éléments d’accusation à Interpol Ghana, qui demande un délai de deux semaines pour réunir le dossier complet, en coopération avec la Côte d'Ivoire qui, de son côté, réclame l'extradition de Katinan. Jusque là, ses avocats ont prétendu qu'il n'était pas extradable car il bénéficie du statut de réfugié. Mais cette immunité ne concerne pas les crimes de sang...




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola.[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Made in Africa : Turtle, la voiture 100 % récup'

 Fabriquée par des artisans près de Kumasi, au Ghana, la Turtle est la première automobile conçue entièrement à partir de pièces de récupération.[...]

Ces futurs ports qui vont changer la donne en Afrique

Entre sites traditionnels et plateformes de transbordement, un nouveau réseau d'interfaces émerge. Leur but : connecter l'intérieur des terres à la mer.[...]

Le Ghana va accueillir le plus grand "mall" d'Afrique de l'Ouest

Le Ghana, nouvel eldorado pour les marques internationales ? Ce pays, où le pouvoir d'achat des ménages ne cesse de croître, s'apprête à accueillir le plus grand mall d'Afrique de l'Ouest.[...]

Hydrocarbures : Ouest-Africains, ne comptez pas sur le pipeline !

Censé alimenter le Bénin, le Togo et le Ghana, le gazoduc d'Afrique de l'Ouest ne tient pas ses promesses. Des dysfonctionnements qui commencent à avoir un réel impact sur les économies[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Standard & Poor's dégrade la note du Ghana

 L'agence Standard & Poor's vient de dégrader la note du Ghana, la passant de "B" à "B-", avec des perspectives stables. En cause : la détérioration de l'état des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers