Extension Factory Builder
01/10/2012 à 17:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les rebelles du M23 ont-ils infiltré Goma ? Les rebelles du M23 ont-ils infiltré Goma ? © AFP

Soupçonné d'être derrière de récentes attaques à l'arme à feu et à la grenade à Goma, le M23 réplique à sa manière. Pour lui, ces agrassions sont le fait de l'armée régulière et il menace de prendre Goma pour assurer lui-même la sécurité des populations.

La manœuvre paraît grossière… Prenant prétexte de récentes attaques meurtrières et non élucidées à Goma, la capitale du Nord-Kivu, le Mouvement rebelle du 23 Mars (M23) menace de voler au secours de la population… en conquérant la ville. Rien de moins.

« Si à Goma le commandant suprême, le président Joseph Kabila, ne maintient pas l'ordre sur son armée, nous allons sauver la population qui est en train d'être tuée par elle chaque jour », menace le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole du M23. Et d’ajouter : « Si ça continue, nous envisageons de prendre Goma et sauver la population. Goma, nous disons que : si l'armée régulière (...) continue à tuer les paisibles citoyens (...) nous allons les protéger. Nous allons empêcher ces crimes à l'endroit des civils ».

De leur côté, les autorités congolaises ne restent pas inactives. Elles ont annoncé dimanche avoir arrêté une vingtaine de suspects pour des attaques à l'arme à feu et à la grenade qui ont fait au moins trois morts et quatre blessés, les 22 et 24 septembre. Parmi les personnes incriminées, des civils et des soldats des Forces armées de la RDC (FARDC), a précisé le ministre de l'Intérieur Richard Muyej, lors d’un déplacement à Goma.

"Guerre absurde"

« La situation de la guerre absurde imposée à la RDC par le Rwanda semble favoriser cette situation de banditisme dangereux et de criminalité dont les actes se rapprochent du banditisme urbain », a-t-il estimé Richard Muyej. Pour le maire de Goma, Nasoon Kabuya, le commandant de la police, le colonel Oscar Manosa, et même pour les acteurs de la société civile, il ne fait aucun doute que les attaques sont dues au M23, dont ils craignent une infiltration.

De son côté, la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco) a préféré évoquer des incidents sporadiques ne remettant pas en cause la sécurité globale de Goma ou du Nord-Kivu. Les rebelles ne sont pourtant qu’à une trentaine de kilomètres de la ville, dans le territoire de Rutshuru, frontalier du Rwanda et de l'Ouganda.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : remue-ménage à la tête de l'armée

RDC : remue-ménage à la tête de l'armée

Pas moins de 29 ordonnances ont été signées entre mardi et jeudi par le chef de l'État congolais, Joseph Kabila. Objectif : accélère la réforme de l'armée.[...]

RDC : appel au départ de Kabila, le gouvernement répond à l'Église catholique

Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, a répondu jeudi au message des évêques du pays qui ont réitéré leur appel au départ en 2016 du président Kabila.[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

RDC - Nord-Kivu : au moins deux policiers morts dans des affrontements avec des militaires

Au moins deux policiers ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans des affrontements avec des militaires congolais dans le Nord-Kivu, dans l'est de la RDC.[...]

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

Scandale de surfacturation, ingérence de l'État, explosion des coûts... Rien ne va plus dans la grande entreprise minière publique du Katanga, qui attend la nomination d'un nouveau dirigeant.[...]

RDC : l'Église congolaise réitère sa volonté de voir Kabila partir en 2016

Après différentes rencontres à Rome avec le pape François, la conférence épiscopale de RDC a publié dimanche une lettre dans laquelle elle réaffirme son opposition à[...]

RDC : Kengo wa Dondo met en garde contre une modification de la Constitution

Léon Kengo wa Dondo, le président du sénat de la RDC, a mis en garde lundi contre un "changement de Constitution" qui pourrait, selon lui, "menacer" la paix et la cohésion[...]

RDC : Kabila gracie le pasteur Kuthino

Le président congolais Joseph Kabila a gracié dimanche, au nom de la "cohésion nationale", le pasteur Ferdinand Kuthino, chef d'une Église évangélique condamné à[...]

RDC : la police disperse une manifestation d'opposition à Kinshasa

La police congolaise a dispersé samedi matin une manifestation d'opposition dans le centre de Kinshasa, interpellant plusieurs personnes dont un journaliste vidéaste de l'AFP.[...]

RDC : Jean-Bertrand Ewanga condamné à un an de prison ferme pour "offense au chef de l'État"

L'opposant Jean-Bertrand Ewanga a été condamné jeudi soir par la justice congolaise (RDC) à un an de prison ferme pour outrage au chef de l'État. Une sentence qui tombe moins de quarante-huit[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex