Extension Factory Builder
01/10/2012 à 16:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Parme a acheté Isha Belfodil 2,5 millions d’euros à Lyon. Parme a acheté Isha Belfodil 2,5 millions d’euros à Lyon. © AFP

Convoqué par Vahid Halilhodzic pour affronter la Libye (1-0) le 9 septembre dernier à Casablanca en qualifications pour la CAN 2013, Ishak Belfodil, l'attaquant de Parme (Italie) a décidé d’attendre avant de rejoindre les Fennecs.

La rencontre est programmée, mais la date reste incertaine. Ishak Belfodil (20 ans), né à Mostaganem, mais formé en France (Paris-SG, Clermont) où Lyon lui a offert son premier contrat professionnel, portera un jour le maillot de la sélection algérienne. Cela aurait pu être le cas, le 9 septembre dernier, lors du match aller du dernier tour des qualifications pour la CAN 2013 face à la Libye. « Un des adjoints de Vahid Halilhodzic était venu me voir à Parme en août, pour me dire que le coach s’intéressait à moi. Cela m’a plu, j’ai répondu que jouer pour mon pays natal serait un honneur. Mais je ne m’attendais pas à être convoqué pour le match face à la Libye. C’est allé plus vite que prévu », explique le jeune attaquant parmesan.

"Ce n’est pas un choix par défaut"

Ishak Belfodil, qui joué pour l’équipe de France des moins de 17, 18, 19 et 20 ans a décliné pour cette fois la convocation d’Halilhodzic. Mais pas sous la pression de son club, qui l’a acheté 2,5 millions d’euros à Lyon l’été dernier. « Mes dirigeants ont été surpris de voir arriver une convocation pour jouer avec l’Algérie, car pour eux, j’étais français. Mais en aucun cas, ils n’ont fait pression sur moi pour que je refuse la sélection », assure Belfodil.

« J’ai pris cette décision seul, après en avoir parlé avec ma famille, poursuit-il. J’ai 20 ans, je viens d’arriver dans un club qui a dépensé pas mal d’argent pour me faire venir, et j’ai tout à prouver pour gagner ma place. Je préfère donc attendre. Je comprends les réactions en Algérie, où des gens  sont étonnés. Et même si l’équipe algérienne se qualifie pour la CAN 2013, je préfère ne pas la disputer. Je m’imagine mal partir un mois vis-à-vis de Parme. Mais j’ai donné ma parole à l’Algérie. »

Son dossier de qualification pour être sélectionnable avec les Fennecs, transmis à la Fifa, a été validé. Et Belfodil le répète, sa décision de jouer pour l’Algérie et pas pour la France n’est « pas un choix par défaut. Je serais très fier de porter le maillot algérien. » Reste à savoir si Vahid Halilhodzic, qui ne fera pas appel à lui pour le match retour face aux libyens (le 14 octobre, à Blida) le convoquera l’année prochaine, pour la suite des qualifications pour la Coupe du Monde 2014, notamment…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé samed[...]

L'Algérie prépare un programme d'investissements de 260 milliards de dollars

 L'Algérie prépare le lancement d'un nouveau programme d'investissements quinquennal. D'un montant de 260 milliards de dollars, ce plan, qui court jusqu'à 2019, vise à faire de l'Algérie une[...]

Wikipédia : Kagamé, Kabila, ADO, Sissi, Boutef... Qui détient la biographie la plus souvent modifiée ?

Les biographies Wikipédia des chefs d’État sont modifiées tous les mois, voire tous les jours. Non seulement pour ajouter de nouveaux éléments, mais aussi pour supprimer les paragraphes[...]

Algérie : Bouteflika met fin aux fonctions de Belkhadem

Une source proche de la présidence algérienne a annoncé mardi qu'Abdelaziz Bouteflika a mis fin aux fonctions de son conseiller spécial Abdelaziz Belkhadem, une personnalité de premier plan qui[...]

Algérie - Maroc : vingt ans après, faut-il rouvrir la frontière commune ?

Vingt ans après sa fermeture, la frontière commune entre le Maroc et l'Algérie n'est toujours pas rouverte. Une situation préjudiciable pour les deux États qui se contentent, pour l'instant, de[...]

Violence dans les stades : la mort d'Ebossé couvre de "honte" les Algériens

De nombreux Algériens ont exprimé un sentiment de "honte" face au drame de la mort de l'attaquant camerounais Albert Ebossé. Le joueur a été tué samedi par un projectile[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Youb Lalleg, tirailleur algérien : "La France m'a maltraité en retour"

L'Algérien Youb Lalleg, 95 ans, s'était engagé volontairement dans l'armée française en 1941. Malgré les injustices subies et la répression dont il a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex