Extension Factory Builder
01/10/2012 à 16:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Parme a acheté Isha Belfodil 2,5 millions d’euros à Lyon. Parme a acheté Isha Belfodil 2,5 millions d’euros à Lyon. © AFP

Convoqué par Vahid Halilhodzic pour affronter la Libye (1-0) le 9 septembre dernier à Casablanca en qualifications pour la CAN 2013, Ishak Belfodil, l'attaquant de Parme (Italie) a décidé d’attendre avant de rejoindre les Fennecs.

La rencontre est programmée, mais la date reste incertaine. Ishak Belfodil (20 ans), né à Mostaganem, mais formé en France (Paris-SG, Clermont) où Lyon lui a offert son premier contrat professionnel, portera un jour le maillot de la sélection algérienne. Cela aurait pu être le cas, le 9 septembre dernier, lors du match aller du dernier tour des qualifications pour la CAN 2013 face à la Libye. « Un des adjoints de Vahid Halilhodzic était venu me voir à Parme en août, pour me dire que le coach s’intéressait à moi. Cela m’a plu, j’ai répondu que jouer pour mon pays natal serait un honneur. Mais je ne m’attendais pas à être convoqué pour le match face à la Libye. C’est allé plus vite que prévu », explique le jeune attaquant parmesan.

"Ce n’est pas un choix par défaut"

Ishak Belfodil, qui joué pour l’équipe de France des moins de 17, 18, 19 et 20 ans a décliné pour cette fois la convocation d’Halilhodzic. Mais pas sous la pression de son club, qui l’a acheté 2,5 millions d’euros à Lyon l’été dernier. « Mes dirigeants ont été surpris de voir arriver une convocation pour jouer avec l’Algérie, car pour eux, j’étais français. Mais en aucun cas, ils n’ont fait pression sur moi pour que je refuse la sélection », assure Belfodil.

« J’ai pris cette décision seul, après en avoir parlé avec ma famille, poursuit-il. J’ai 20 ans, je viens d’arriver dans un club qui a dépensé pas mal d’argent pour me faire venir, et j’ai tout à prouver pour gagner ma place. Je préfère donc attendre. Je comprends les réactions en Algérie, où des gens  sont étonnés. Et même si l’équipe algérienne se qualifie pour la CAN 2013, je préfère ne pas la disputer. Je m’imagine mal partir un mois vis-à-vis de Parme. Mais j’ai donné ma parole à l’Algérie. »

Son dossier de qualification pour être sélectionnable avec les Fennecs, transmis à la Fifa, a été validé. Et Belfodil le répète, sa décision de jouer pour l’Algérie et pas pour la France n’est « pas un choix par défaut. Je serais très fier de porter le maillot algérien. » Reste à savoir si Vahid Halilhodzic, qui ne fera pas appel à lui pour le match retour face aux libyens (le 14 octobre, à Blida) le convoquera l’année prochaine, pour la suite des qualifications pour la Coupe du Monde 2014, notamment…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Vidéo - Présidentielle algérienne : Bouteflika s'est rendu au bureau de vote en fauteuil roulant

Vidéo - Présidentielle algérienne : Bouteflika s'est rendu au bureau de vote en fauteuil roulant

L'élection présidentielle algérienne se tient ce jeudi. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, a fait sa première apparition publique depuis 2012.[...]

Algérie : ouverture des bureaux de vote, apparition publique de Bouteflika attendue

Les Algériens sont appelés à se rendre aux urnes ce jeudi. Le président sortant – et favori -, Abdelaziz Bouteflika, affaibli par la maladie, devrait faire sa première apparition publique[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La jeunesse algérienne tentée par le boycott massif de la présidentielle

Un des enjeux majeurs de la présidentielle algérienne du 17 avril est le taux de participation. Maintes fois appelée à s'exprimer, la jeunesse risque de ne pas se bousculer dans les bureaux de vote.[...]

Algérie - Ali Benflis : "Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire échouer"

Alors que tout semble joué d'avance pour le président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, son principal adversaire, Ali Benflis, prévient d'ores et déjà que lui et ses partisans[...]

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.[...]

Algérie : les accusations de fraude se multiplient avant la présidentielle

À quarante-huit heures du scrutin présidentiel prévu le 17 avril en Algérie, les voix s'élèvent déjà pour dénoncer la fraude en faveur d'Abdelaziz Bouteflika, le[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Algérie : sept femmes qui font bouger le pays

Elles sont médecin, styliste, ingénieure ou web entrepreneuse. Elles animent sociétés, associations, réseaux. Elles ont la pêche, ces Algériennes.[...]

Algérie : une meilleure couverture sanitaire, mais...

Construction de centres de soins, formation du personnel médical... L'Algérie se dote d'une meilleure couverture sanitaire. Reste un point noir : la mortalité infantile.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers