Extension Factory Builder
01/10/2012 à 08:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un malade du sida prend son traitement. Un malade du sida prend son traitement. © AFP

Une nouvelle forme mortelle de salmonellose s'est développée en Afrique subsaharienne, favorisée par l'épidémie de sida qui affaiblit le système immunitaire, selon une étude parue dimanche.

Les salmonelloses incluent la fièvre typhoïde, devenue rare dans les pays industrialisés mais qui fait encore 600.000 morts dans les pays en développement, et les salmonelloses non typhiques qui se traduisent principalement par des diarrhées aiguës.

En Afrique subsaharienne, où cohabitent malnutrition, paludisme et sida, est apparue une forme rapidement invasive de la salmonellose non typhique, liée à la contamination de l'eau et des aliments par les selles, qui aboutit au décès de 22 à 45% des personnes infectées.

En séquençant le génome de cette salmonelle, les chercheurs de l'Institut Trust Sanger en Grande-Bretagne ont établi une parenté avec la salmonelle à l'origine de la typhoïde. Ils ont découvert qu'elle avait évolué en deux vagues, l'une apparue il y 52 ans dans le sud-est de l'Afrique et l'autre il y 35 ans dans le bassin du Congo.

Épidémie "exacerbée"

"L'épidémie de sida passe pour avoir débuté dans le centre de l'Afrique avant de se développer vers l'est, de manière largement similaire à celle observée pour la deuxième vague de salmonellose invasive", relève le Dr Robert Kingsley, l'un des co-auteurs de l'étude parue dimanche dans Nature Genetics.

En étudiant cette deuxième vague, les chercheurs ont trouvé un gène qui rend la maladie résistante au chloramphenicol, un antibiotique de première ligne contre la salmonellose, alors que ce gène n'était pas présent dans la salmonellose de la première vague. L'épidémie actuelle aurait, selon les chercheurs, été "exacerbée" par l'augmentation du nombre de personnes immuno-déprimées dans la population.

"C'est la première fois que le séquençage du génome a permis de suivre l'extension d'une épidémie de salmonellose", souligne le Pr Gordon Dougan, un autre co-auteur de l'étude.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine 'Time'

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine "Time"

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la ministr[...]

Soudan du Sud : le Conseil de sécurité brandit la menace de sanctions

Le Conseil de sécurité de l'ONU a menacé jeudi d'émettre des sanctions ciblées contre les responsables d'exactions au Soudan du Sud.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Tchad : la métamorphose ?

Profitant d'une stabilité retrouvée et de ses revenus pétroliers, le Tchad se transforme en profondeur. Grands travaux, relations d'affaires, consommation... Tout bouge.[...]

Angélique Kidjo : "Les femmes sont la colonne vertébrale de l'Afrique"

Bourrée d'énergie, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo enchaîne les albums et les missions humanitaires. Dans son treizième opus, elle loue la beauté des Africaines et[...]

Cameroun : prison express pour Bapès Bapès

Vingt-quatre heures. C'est le temps passé par Louis Bapès Bapès, ministre des Enseignements secondaires, derrière les barreaux avant de reprendre son travail comme si de rien n'était.[...]

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins[...]

Centrafrique : la Russie et la Chine bloquent les sanctions de l'ONU contre Bozizé

La Russie et la Chine refusent pour le moment que les Nations unies imposent des sanctions contre des dirigeants centrafricains, dont l'ancien président François Bozizé.[...]

Philippe Troussier : "Algérie, Maroc, Gabon ? Des défis intéressants"

Candidat nulle part mais cité un peu partout (Algérie, Maroc, Gabon), le Franco-Ivoirien Philippe Troussier (59 ans) se dit prêt à relever un nouveau défi en Afrique, un continent où sa[...]

Soudan du Sud : le chef d'état major limogé après les revers de l'armée face à la rébellion

Le général James Hoth Mai, chef d'état-major de l'armée sud-soudanaise, a été démis de ses fonctions mercredi par le président Salva Kiir. Aucune raison officielle n'a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces