Extension Factory Builder
28/09/2012 à 15:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Samuel Lee Jackson est un soutien actif de Barack Obama. Samuel Lee Jackson est un soutien actif de Barack Obama. © Capture d'écran

Sale temps pour Mitt Romney. Empêtré dans une campagne en perte de vitesse, multipliant les gaffes, le candidat républicain à la présidentielle est la cible d’une nouvelle vidéo, dans laquelle apparaît Samuel Lee Jackson. L’acteur se donne pour mission de "réveiller" l’électorat de Barack Obama pour empêcher l’élection du candidat républicain.

Samuel Lee Jackson n’a pas changé. Supporteur d’Obama en 2008, il l’est resté quatre ans plus tard. Et il n’en fait pas mystère. Dans une vidéo de près de quatre minutes, il fait clairement campagne en faveur du candidat démocrate et secoue les électeurs de Barack Obama qui se sont, selon lui, endormis depuis la dernière élection.

 

 

« Wake the fuck up ! » (« Réveillez-vous, p... ! »), lance-t-il ainsi à une famille d'Américains ramollis, aidé par la cadette de la famille qui ne parvient pas à dormir, effrayée par la possibilité de l’élection de Mitt Romney. « Désolé, mes amis, mais on n’a pas le temps de s'endormir. Un millionnaire intouchable vient de déclarer la guerre. Sur l'école, l'environnement, les syndicats, un salaire équitable, on se retrouvera tout seul si Romney réussit, et il est contre la protection sociale : si vous tombez, pas de chance. Donc je vous conseille vivement de vous bouger les fesses. »

Plus serré que prévu ?

Toute la famille y passe. Frère, sœur aînée, et même grands-parents surpris en train de fricoter sur le lit et qui, si Romney était élu, se ferait « sucrer » Medicare, la couverture médicale mise en place par Barack Obama.

Le soutien de Samuel Lee Jackson au président sortant n’a rien d’étonnant tant Hollywood reste un bastion démocrate. Financé par le Jewish Council for Research and Education de Alexander Soros (fils de George), le film, diffusé uniquement sur Internet, a pour but de remobiliser les partisans de Barack Obama dans la dernière ligne droite de l’élection présidentielle. Si les bourdes successives de Romney ont sérieusement entamé ses chances, le scrutin pourrait être plus serré que prévu. Dans le camp démocrate, on est, semble-t-il, jamais trop prudent.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)


La vidéo dite "des 47%". Mitt Romney estime que près de la moitié des Américains, c'est à dire l'électorat de Barack Obama, selon lui, sont des assistés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120928153413 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120928153413 from 172.16.0.100