Extension Factory Builder
28/09/2012 à 15:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Samuel Lee Jackson est un soutien actif de Barack Obama. Samuel Lee Jackson est un soutien actif de Barack Obama. © Capture d'écran

Sale temps pour Mitt Romney. Empêtré dans une campagne en perte de vitesse, multipliant les gaffes, le candidat républicain à la présidentielle est la cible d’une nouvelle vidéo, dans laquelle apparaît Samuel Lee Jackson. L’acteur se donne pour mission de "réveiller" l’électorat de Barack Obama pour empêcher l’élection du candidat républicain.

Samuel Lee Jackson n’a pas changé. Supporteur d’Obama en 2008, il l’est resté quatre ans plus tard. Et il n’en fait pas mystère. Dans une vidéo de près de quatre minutes, il fait clairement campagne en faveur du candidat démocrate et secoue les électeurs de Barack Obama qui se sont, selon lui, endormis depuis la dernière élection.

 

 

« Wake the fuck up ! » (« Réveillez-vous, p... ! »), lance-t-il ainsi à une famille d'Américains ramollis, aidé par la cadette de la famille qui ne parvient pas à dormir, effrayée par la possibilité de l’élection de Mitt Romney. « Désolé, mes amis, mais on n’a pas le temps de s'endormir. Un millionnaire intouchable vient de déclarer la guerre. Sur l'école, l'environnement, les syndicats, un salaire équitable, on se retrouvera tout seul si Romney réussit, et il est contre la protection sociale : si vous tombez, pas de chance. Donc je vous conseille vivement de vous bouger les fesses. »

Plus serré que prévu ?

Toute la famille y passe. Frère, sœur aînée, et même grands-parents surpris en train de fricoter sur le lit et qui, si Romney était élu, se ferait « sucrer » Medicare, la couverture médicale mise en place par Barack Obama.

Le soutien de Samuel Lee Jackson au président sortant n’a rien d’étonnant tant Hollywood reste un bastion démocrate. Financé par le Jewish Council for Research and Education de Alexander Soros (fils de George), le film, diffusé uniquement sur Internet, a pour but de remobiliser les partisans de Barack Obama dans la dernière ligne droite de l’élection présidentielle. Si les bourdes successives de Romney ont sérieusement entamé ses chances, le scrutin pourrait être plus serré que prévu. Dans le camp démocrate, on est, semble-t-il, jamais trop prudent.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)


La vidéo dite "des 47%". Mitt Romney estime que près de la moitié des Américains, c'est à dire l'électorat de Barack Obama, selon lui, sont des assistés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de Fra[...]

Emmanuel Macron, le coup droit de Hollande

Il est jeune, brillant et séducteur. Jusqu'ici, tout lui réussissait. L'incapacité du ministre de l'Économie à amadouer les "frondeurs" socialistes et à faire[...]

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120928153413 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120928153413 from 172.16.0.100