Extension Factory Builder
28/09/2012 à 12:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Claude Le Roy (g.) et Jirès Kembo-Ekoko. Claude Le Roy (g.) et Jirès Kembo-Ekoko. © AFP

Bien partie pour se qualifier pour la CAN 2013 après son succès face à la Guinée équatoriale (4-0, le 9 septembre) l’équipe de RDC est de plus en plus attractive. Claude Le Roy, qui espère toujours convaincre Kembo-Ekoko, devrait annoncer du nouveau le 30 septembre, lors de la publication de sa liste pour le match retour à Malabo, le 14 octobre.

À son retour aux affaires, il y a un an, le sélectionneur de l’équipe de RDC, Claude Le Roy, s’était fixé plusieurs objectifs. Le premier - une qualification pour la CAN 2013 en Afrique du Sud, après sept ans d’absence à ce niveau - est en passe d’être atteint, après le net succès obtenu à Kinshasa face au Nzalang Nacional au début du mois de septembre. Le second était de rendre la RDC moins rebutante, et de convaincre des joueurs d’y (re)venir.

Et pour l’instant, la force de persuasion du technicien français fonctionne. Petit à petit, plusieurs internationaux, dont Youssouf Mulumbu (West Bromwich Albion, Angleterre) et Dieumerci Mbokani (Anderlecht, Belgique), qui en avait été exclu par Robert Nouzaret, ont accepté de retrouver la sélection. « Je pense que Assani Mulongoti (Werder Brême, Allemagne), va très vite revenir », assure-t-il. Et peut-être même dès le mois prochain, à l’occasion du match retour à Malabo.

Dans la liste que publiera Le Roy le 30 septembre pourrait également apparaître le nom de Terence Makengo, l’attaquant de l’AJ Auxerre (France, Ligue 2). Le Roy espère aussi obtenir prochainement l’accord du milieu de terrain Joachim Mununga (Beerschot Anvers, Belgique), qui a porté à plusieurs reprises le maillot des Espoirs belges. « Il y a d’autres joueurs qui pourraient nous rejoindre à court ou moyen terme. Je pense notamment à Eliaquim Mangala, qui joue au FC Porto (Portugal), mais qui est pour l’instant international Espoirs français. »

Convaincre Kembo-Ekoko

S’il s’intéresse encore aux performances de Gaël Kakuta (Viresse Arnhem, Pays-Bas), lequel semble s’éloigner chaque jour un peu plus de l’Equipe de France, Claude Le Roy espère surtout convaincre Jirès Kembo-Ekoko (24 ans). L’ancien attaquant de Rennes, transféré cet été à Al-Aïn Club (Émirats Arabes Unis) pour les quatre prochaines saisons, est le fils de Jean Kembo, un ancien international zaïrois deux fois vainqueur de la CAN (1968, 1974) et décédé en 2007. « Jirès a quitté son pays à l’âge de six ans, et il n’y est jamais retourné. Il a joué pour les Espoirs français. Il n’est pas hostile à l’idée de nous rejoindre. Mais ce n’est pas évident pour lui. Je ne veux pas le forcer, mais au contraire lui laisser du temps. Il faut y aller progressivement. »

Le 14 novembre prochain, la RDC disputera un match amical contre un adversaire qui n’est pas encore connu. « On pourrait jouer dans le Golfe Persique. Et si c’est le cas, on pourrait l’inviter à venir nous rendre visite, pour qu’il puisse voir un peu comment ça se passe dans le groupe ».
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

RDC : le docteur Mukwege lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers