Extension Factory Builder
28/09/2012 à 12:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Claude Le Roy (g.) et Jirès Kembo-Ekoko. Claude Le Roy (g.) et Jirès Kembo-Ekoko. © AFP

Bien partie pour se qualifier pour la CAN 2013 après son succès face à la Guinée équatoriale (4-0, le 9 septembre) l’équipe de RDC est de plus en plus attractive. Claude Le Roy, qui espère toujours convaincre Kembo-Ekoko, devrait annoncer du nouveau le 30 septembre, lors de la publication de sa liste pour le match retour à Malabo, le 14 octobre.

À son retour aux affaires, il y a un an, le sélectionneur de l’équipe de RDC, Claude Le Roy, s’était fixé plusieurs objectifs. Le premier - une qualification pour la CAN 2013 en Afrique du Sud, après sept ans d’absence à ce niveau - est en passe d’être atteint, après le net succès obtenu à Kinshasa face au Nzalang Nacional au début du mois de septembre. Le second était de rendre la RDC moins rebutante, et de convaincre des joueurs d’y (re)venir.

Et pour l’instant, la force de persuasion du technicien français fonctionne. Petit à petit, plusieurs internationaux, dont Youssouf Mulumbu (West Bromwich Albion, Angleterre) et Dieumerci Mbokani (Anderlecht, Belgique), qui en avait été exclu par Robert Nouzaret, ont accepté de retrouver la sélection. « Je pense que Assani Mulongoti (Werder Brême, Allemagne), va très vite revenir », assure-t-il. Et peut-être même dès le mois prochain, à l’occasion du match retour à Malabo.

Dans la liste que publiera Le Roy le 30 septembre pourrait également apparaître le nom de Terence Makengo, l’attaquant de l’AJ Auxerre (France, Ligue 2). Le Roy espère aussi obtenir prochainement l’accord du milieu de terrain Joachim Mununga (Beerschot Anvers, Belgique), qui a porté à plusieurs reprises le maillot des Espoirs belges. « Il y a d’autres joueurs qui pourraient nous rejoindre à court ou moyen terme. Je pense notamment à Eliaquim Mangala, qui joue au FC Porto (Portugal), mais qui est pour l’instant international Espoirs français. »

Convaincre Kembo-Ekoko

S’il s’intéresse encore aux performances de Gaël Kakuta (Viresse Arnhem, Pays-Bas), lequel semble s’éloigner chaque jour un peu plus de l’Equipe de France, Claude Le Roy espère surtout convaincre Jirès Kembo-Ekoko (24 ans). L’ancien attaquant de Rennes, transféré cet été à Al-Aïn Club (Émirats Arabes Unis) pour les quatre prochaines saisons, est le fils de Jean Kembo, un ancien international zaïrois deux fois vainqueur de la CAN (1968, 1974) et décédé en 2007. « Jirès a quitté son pays à l’âge de six ans, et il n’y est jamais retourné. Il a joué pour les Espoirs français. Il n’est pas hostile à l’idée de nous rejoindre. Mais ce n’est pas évident pour lui. Je ne veux pas le forcer, mais au contraire lui laisser du temps. Il faut y aller progressivement. »

Le 14 novembre prochain, la RDC disputera un match amical contre un adversaire qui n’est pas encore connu. « On pourrait jouer dans le Golfe Persique. Et si c’est le cas, on pourrait l’inviter à venir nous rendre visite, pour qu’il puisse voir un peu comment ça se passe dans le groupe ».
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même proc&e[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR). Une traque[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

RDC : Katumbi le frondeur

Rien ne va plus entre le président et le gouverneur du Katanga. Après avoir mis en garde Joseph Kabila contre la tentation d'un troisième mandat, Moïse Katumbi se prépare à des[...]

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120928114745 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120928114745 from 172.16.0.100