Extension Factory Builder
27/09/2012 à 19:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'affiche du film de Thierry Michel, 'Affaire Chebeya, un crime d'État ?'. L'affiche du film de Thierry Michel, "Affaire Chebeya, un crime d'État ?". © DR

Le documentaire de Thierry Michel "L'affaire Chebeya, un crime d'État ?" n'en finit pas d'indisposer en RDC. Alors que le général John Numbi, suspect numéro un dans l'assassinat de Floribert Chebeya, a saisi la justice belge pour faire interdire la diffusion de l'affiche du film, les autorités congolaises ont quant à elles refusé de délivrer un visa au réalisateur belge.

Toujours en cours de procès en République démocratique du Congo (RDC), l’affaire Chebeya fait désormais l’objet d’une procédure judiciaire en Belgique. Le général John Numbi, ex-chef de la police congolaise aujourd’hui suspendu, a récemment intenté une action en cessation visant à interdire l’affiche du documentaire « L'affaire Chebeya, un crime d’État ? » du réalisateur belge Thierry Michel.

John Numbi estime qu’en montrant sa photo en gros plan sur l’affiche du film, le cinéaste a réalisé « un montage malveillant » qui porte atteinte à sa dignité et à son droit à l’image. Il souhaite donc que la diffusion de cette affiche soit interdite sur « quelque support que ce soit », sous peine de lourdes astreintes financières.

John Numbi, suspect numéro un

Initialement prévu le 25 septembre, le procès en référé se tiendra le mercredi 3 octobre au tribunal de première instance de Liège. La Fédération Internationale des droits de l’homme (FIDH), un collectif d’ONG congolaises et la veuve de Floribert Chebeya se sont portées tierce partie. « Ce procès va sûrement être très médiatisé », pronostique Thierry Michel, qui dénonce une atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’expression.

Le 1er juin 2010, le militant des droits de l’homme Floribert Chebeya avait été retrouvé mort dans sa voiture près de Kinshasa, les poignets marqués par des traces de menottes. La veille, il s'était rendu à un rendez-vous à l'inspection général de la police, alors dirigée par le général John Numbi. Depuis, les ONG congolaises et les parties civiles considèrent l’ancien chef de la police comme le suspect numéro un dans cette affaire de meurtre, une thèse reprise par Thierry Michel dans son documentaire.

Nouveau refus de visa

Le réalisateur belge avait été expulsé de RDC le 8 juillet dernier alors qu’il venait présenter son film à Kinshasa. En septembre, il a formulé une nouvelle demande de visa à l’ambassade congolaise de Bruxelles, afin de participer au sommet de la Francophonie qui se tiendra du 12 au 14 octobre dans la capitale congolaise. « Ma demande a été refusée. Je n’ai pas récupéré mon passeport et je n’ai toujours pas de visa », confie-t-il à Jeune Afrique. Officiellement, Thierry Michel doit fournir de nombreux documents, par ailleurs non réclamés aux autres journalistes accrédités pour le sommet. Officieusement, d’après l’ambassadeur de la RDC à Bruxelles, la situation est « compliquée ».

L'auteur de « L'affaire Chebeya, un crime d'État ? » doute de pouvoir se rendre à Kinshasa en octobre. Il est également inquiet. « Qu’est-ce qui empêcherait John Numbi de lancer le même genre de procédure judiciaire lors de mon arrivée en RDC ? s’interroge-t-il. Pour le moment, je n'ai pas encore pris de décision, il faut que je réfléchisse ». Et d’ajouter, perplexe, qu’un éventuel déplacement dans la capitale congolaise représenterait « un risque évident ».

___

Benjamin Roger (@benja_roger)







 





 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Canada : David Muipatayi alias ZPN, autoentrepreneur du hip-hop

Figure montante du hip-hop, ce jeune Congolais est installé dans la province canadienne de l'Ontario, où il produit ses propres disques. En attendant de percer à l'international.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

RDC : début de l'offensive de l'armée contre les FDLR dans l'Est

Attendue depuis fin janvier, l’opération de l’armée congolaise contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) semble s’amorcer ce mardi avec le[...]

RDC : la justice française se penche sur les mystères du meurtre d'opposants de Kabila en 2000

Le procès de trois hommes accusés de complicité dans l’assassinat, il y a 14 ans en France, de deux opposants congolais suspectés d’avoir voulu intenter un putsch contre[...]

RDC : la démission de Russ Feingold, une épine de moins dans le pied de Kabila

En fonction depuis juin 2013, Russ Feingold a démissionné samedi de son poste d’envoyé spécial des États-Unis dans la région des Grands Lacs. Une décision qui a sans doute[...]

RDC : l'affaire des opposants de Kabila tués en France resurgit au procès 14 ans après les faits

Plus de 14 ans après la découverte du corps de deux opposants congolais carbonisés dans une voiture près de Lyon, la justice française exhume une nébuleuse affaire qui mêle tentative[...]

Des hydroliennes envisagées sur le fleuve Congo pour développer l'agriculture

Sur les rives du Congo, des centaines de paysans produisent des fruits et légumes mais trop souvent, une partie pourrit sur place, faute de stockage réfrigéré. Pour stopper ce gâchis et[...]

RDC : démission de Russ Feingold, le cow-boy de Barack Obama dans la région des Grands Lacs

L’envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs et la RDC, Russ Feingold, va quitter son poste, qui l’a vu fortement s’impliquer dans les négociations entre les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120927173256 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120927173256 from 172.16.0.100