Extension Factory Builder
27/09/2012 à 17:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean-François Copé est candidat à la présidence de l'UMP. Jean-François Copé est candidat à la présidence de l'UMP. © AFP

C’est la polémique du moment en France, l’expression qui est sur toutes les lèvres : le "racisme anti-Blancs". Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, l'a lancée en pleine campagne pour la présidence du parti. La manœuvre est donc hautement électoraliste, mais repose-t-elle sur une réalité sociale ? Exprimez-vous dans les commentaires.

Il se veut l'héritier de Nicolas Sarkozy. Jean-François Copé ne se prive donc pas de piocher, lui aussi, du côté de la famille Le Pen. En lice face à l’ancien Premier ministre François Fillon dans la course à la présidence de l’Union pour un Mouvement populaire (UMP, opposition), le député-maire de Meaux a en effet choisi de remettre au goût du jour une des expressions favorites de la famille frontiste.

Dans son livre à paraître le 3 octobre, Manifeste pour une droite décomplexée, Jean-François Copé mentionne ainsi le « racisme anti-Blancs », qui sévit dans les quartiers de France. Un « racisme » qui donne « envie à certains de nos compatriotes de fuir le quartier où ils habitent parce qu’on leur fait comprendre qu’ils ne sont pas chez eux ».

La déclaration qui fait polémique

« Un racisme anti-Blancs se développe dans les quartiers de nos villes où des individus - dont certains ont la nationalité française - méprisent des Français qualifiés de "gaulois" au prétexte qu'ils n'ont pas la même religion, la même couleur de peau ou les mêmes origines qu'eux. »

"Grossière stratégie"

Et l’expression n’a pas tardé à faire son petit effet. Le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, a critiqué, jeudi 27 septembre, des paroles qui pourraient « avoir des conséquences tout à fait dommageables pour la cohésion nationale ». L'association anti-raciste SOS Racisme a quant à elle dénoncé une « grossière stratégie de double vocable » à visée électoraliste.

Mais le candidat à la présidence de l’UMP se défend. « Je sais que je brise un tabou en employant le terme de racisme anti-Blancs », explique-t-il, « mais je le fais à dessein, parce que c’est la vérité que vivent certains de nos concitoyens et que le silence ne fait qu’aggraver les traumatismes ».

Vision ethnique

Un tabou brisé ? Marine Le Pen estime que les paroles de Jean-François Copé relèvent plutôt du « plagiat ». Le secrétaire général de l’UMP choisit ainsi de faire sienne une vision ethnique des banlieues, typique de l'extrême droite. D’un côté : les Français, qualifiés de « gaulois » ; de l’autre : des agresseurs, naguère candidats à la punition du « Kärcher ».

Droite décomplexée, dérapage contrôlé ? Quelle est selon vous la définition du racisme ? Peut-on parler de « racisme anti-Blancs » dans la société française au même titre qu'il y a un racisme anti-immigrés ? Exprimez vous et partagez vos expériences dans les commentaires sous cet article et sur notre page Facebook.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : Claude Guéant placé en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de Sarkozy

France : Claude Guéant placé en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de Sarkozy

Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur et fidèle lieutenant de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue vendredi matin dans l'enquête sur les accusations de finance[...]

Palestine : l'OLP menace de suspendre sa coopération sécuritaire avec Israël

L’organisation de la libération de la Palestine (OLP), un organe-clé de la direction palestinienne, a réclamé jeudi 5 mars la fin de la coopération sécuritaire avec Israël. Mais[...]

France - Maroc : Laurent Fabius attendu à Rabat pour confirmer "le renouveau des relations"

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, sera lundi et mardi au Maroc. Selon son ministère, cette visite a pour objectif de confirmer "le renouveau des relations[...]

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Comme Thaksin, son frère, Yingluck a été renversée par un coup d'État militaire. Depuis près d'un an, la junte au pouvoir s'acharne contre elle. Finira-t-elle derrière les[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui ont traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à[...]

Assia Djebar, une académicienne artiste

* Clothilde Monat est auteur, journaliste et professeur de Lettres au Lycée français d'Abu Dhabi. À l'annonce du décès de l’académicienne Assia Djebar, je me souviens de cette[...]

La fondation Sindika Dokolo s'expose à Porto

L'événement est suffisamment rare pour être signalé : du 5 mars au 17 mai 2015, la galerie municipale Almeida Garrett de Porto (Portugal) accueille une partie de la collection d'art contemporain de la[...]

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination envers les Noirs

La police de Ferguson, dans l’État du Missouri aux États-Unis, est accusée d’avoir violé systématiquement les droits des Noirs, selon le rapport de l’enquête du[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1 000 coups de fouet et à dix ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie.[...]

Série TV : l'empire des sons de Lee Daniels

Fox TV a créé la surprise, début 2015, en lançant une série qui nous plonge dans l'intimité d'une famille africaine-américaine à la tête d'une grosse maison de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120927171341 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120927171341 from 172.16.0.100