Extension Factory Builder
27/09/2012 à 11:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
John Dramani Mahama s’exprimant devant l’Assemblée générale de l’ONU, le 26 septembre. John Dramani Mahama s’exprimant devant l’Assemblée générale de l’ONU, le 26 septembre. © AFP - Stan Honda

Le président ghanéen John Dramani Mahama, a assuré devant l’Assemblée générale de l’ONU qu’il ne permettrait pas que son pays serve de "base d'opérations destinées à saper la sûreté et la sécurité d'une autre nation". Une déclaration qui intervient alors que les relations entre la Côte d'Ivoire et le Ghana se sont tendues après l’attaque d’un poste-frontière ivoirien depuis le Ghana, dans la nuit du 20 au 21 septembre.

John Dramani Mahama s’est exprimé, le 26 septembre, devant l’Assemblée générale des Nations unies, à New York, au sujet des « tensions en cours en Côte d'Ivoire ». Le président ghanéen a une nouvelle fois que son pays « n'accueillera aucun individu ou groupe ayant l'intention d'utiliser le Ghana comme une base d'opérations destinées à saper la sûreté et la sécurité d'une autre nation ».

Cette déclaration, visant à apaiser les esprits, fait suite à l’attaque du poste frontière ivoirien de Noé, à environ 170 km à l'est d'Abidjan, dans la nuit du 20 au 21 septembre, par des hommes armés venus du Ghana, selon Abidjan.

Suite à l’assaut, la Côte d'Ivoire avait immédiatement pris la décision de fermer ses frontières terrestre, maritime et aérienne avec son voisin. Les vols entre les deux pays ont néanmoins repris le 24 septembre, après trois jours d’interruption.

Le lendemain, la libération sous caution de Justin Koné Katinan par la justice ghanéenne, ne laissait pas présager d'un réchauffement des relations entre les deux États, alors que la Côte d’Ivoire réclame toujours l’extradition sur son sol de l’ancien porte-parole de Laurent Gbagbo, visé par un mandat d'arrêt international émis par la justice ivoirienne pour « crimes économiques ».

Le Ghana, refuge pour les pro-Gbagbo

Le Ghana, qui partage une frontière de 700 km avec la Côte d'Ivoire, représente un refuge pour de nombreux responsables politiques et militaires du régime Gbagbo. Depuis août, les forces de sécurité ivoiriennes sont la cible d'une série d'attaques. Abidjan estime qu'elle sont le fait des partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo, dont le parti dément cependant toute implication.

À travers un communiqué, le ministère des Affaires étrangères ghanéen a fait savoir qu’Accra « est particulièrement inquiet face aux accusations répétées selon lesquelles les incursions proviennent » de son territoire. « Les deux pays enquêtent conjointement sur ces incidents », est-il précisé. Lors d’une visite à Abidjan, le 5 septembre, M. Mahama avait déjà promis qu’il ne permettrait pas que son pays serve de « base arrière » pour déstabiliser la Côte d'Ivoire.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

"Big men", un documentaire choc sur le pétrole en Afrique de l'Ouest

La cinéaste américaine Rachel Boynton a mis presque dix ans à réaliser un documentaire consacré à la production de pétrole en Afrique de l'Ouest, "Big Men", un film[...]

Et il est comment le dernier... Florent Couao-Zotti ?

Le nouvel opus de Florent Couao-Zotti est présenté comme un polar par les éditions Jigal. Il est vrai que l'on y trouve certaines caractéristiques : un langage cru à la sauce[...]

John Dramani Mahama : "Pour la Cedeao, le négociateur principal au Mali est Blaise Compaoré"

Crise malienne, acords APE, épidémie d'Ebola... Élu le 29 mars président de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), le chef de l’État[...]

Le président ghanéen succède à Alassane Ouattara à la tête de la Cedeao

Le président ghanéen, John Dramani Mahama, succède à son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, à la tête de la Cedeao. L'annonce a été faite samedi lors du 44e sommet de[...]

Europe : ces maires d'origine africaine qui montrent l'exemple

Dans leurs pays respectifs, ils font figure de pionniers. Tour d'horizon de quelques villes d'Europe dirigées par ces maires d'origine africaine.[...]

Web TV : "An African City", les aventures d'un gang de Ghanéennes façon "Sex and the city"

Une web série ghanéenne intitulée "An African City" décrit le quotidien de jeunes "célibattantes", africaines et modernes.[...]

High Tech : le top 10 des innovations africaines

Dans les domaines de la santé, de la téléphonie mobile, de l'agriculture ou du développement durable, le continent sait être à pointe de la modernité lui aussi. On fait le point[...]

"Notre quelque part" de Nii Ayikwei Parkes : polar et vin de palme...

Par Alain Mabanckou, écrivain franco-congolais.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces