Extension Factory Builder
25/09/2012 à 16:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Justin Koné Katinan, en 2010 à Abidjan. Justin Koné Katinan, en 2010 à Abidjan. © AFP

Son passeport a été confisqué, sa caution fixée à 20 000 euros... Mais Justin Koné Katinan, visé par un mandat international émis par la justice ivoirienne pour crimes économiques, a été remis en liberté, mardi 25 septembre, par un tribunal d'Accra. L'extradition du porte-parole de Laurent Gbagbo vers Abidjan ne paraît pas imminente...

Les relations entre Accra et Abidjan ne sont pas près de s’améliorer. Alors que la Côte d’Ivoire réclame à corps et à cri l’extradition du porte-parole de Laurent Gbagbo, Justin Koné Katinan, celui-ci a été remis en liberté sous caution au Ghana, mardi 25 septembre.

« Il est très probable que la procédure (d'extradition) soit retardée et par conséquent je vais accorder à l'accusé la liberté sous caution », a expliqué le juge Aboagye Tandoh en audience, mardi matin. Visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne, Koné Katinan était détenu à Accra depuis août. Abidjan l’accuse de crimes économiques commis lorsqu’il était ministre du Budget durant la crise postélectorale.

Le Front populaire ivoirien (FPI, parti de Gbagbo) a salué cette remise en liberté. « C'est une très bonne décision. Justice a été rendue et très bien rendue. Ce n'est pas en emprisonnant un adversaire politique qu'on va aller à la réconciliation. On devrait s'en inspirer », a déclaré Richard Kodjo, secrétaire général par intérim et porte-parole du parti.

Statut de réfugié ?

Selon les avocats de Koné Katinan, son passeport a été confisqué par la justice ghanéenne, mais il ne serait pas extradable car il aurait le statut de réfugié. Sa caution est fixée à 50 000 cedis (soit 20 000 euros) et il doit se manifester aux autorités toutes les deux semaines.

Cela fait déjà plusieurs semaines que la justice ghanéenne examine la demande d'extradition de la Côte d'Ivoire. Une situation qui exaspère Abidjan. D’où une réaction sans doute un peu passionnelle après une nouvelle attaque armée contre des forces ivoiriennes à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Le président Alassane Ouattara a ordonné vendredi dernier la fermeture des quelque 700 km de frontières avec le Ghana. Seule la frontière aérienne a rouvert lundi.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le 'miracle' économique à l'épreuve

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120925161839 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120925161839 from 172.16.0.100