Extension Factory Builder
24/09/2012 à 13:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hassen Brik lors de son passage sur les ondes de Shems FM. Hassen Brik lors de son passage sur les ondes de Shems FM. © Shem FM

Le responsable de la prédication d'Ansar al-Charia, Hassen Brik, a été arrêté à la Cité El-Khadhra, près de Tunis, en début de soirée, dimanche 23 septembre. Comme son chef Abou Iyadh, il est accusé d'être derrière la manifestation meurtrière du 14 septembre devant l'ambassade des États-Unis.

Les autorités tunisiennes n'ont toujours pas mis la main sur Abou Iyadh mais ont réussi à arrêter son bras droit. Dimanche soir, Hassen Brik, responsable de la prédication au sein du mouvement salafiste et jihadiste Ansar al-Charia, a été arrêté à Tunis dans le cadre de l'enquête sur l'attaque meurtrière de l'ambassade américaine le 14 septembre.

Le lieutenant d'Abou Iyadh a été arrêté par la police en début de soirée, après la prière d'Al-icha, alors qu'il sortait de la mosquée de la Cité El-Khadhra. D'abord interpellé pour un simple contrôle d'identité, il a ensuite été appréhendé avec sept autres personnes.

Abou Iyadh toujours en fuite

Vendredi dernier, Hassen Brik était invité à l’émission Hadith Tounes sur la radio Shems FM. D'après le site d'information tunisien Kapitalis, il était resté deux heures dans les studios, menacé d'arrestation par des policiers qui l'attendaient à l'extérieur du bâtiment. Il avait fallu l’intervention de cinq avocats, plaidant l'absence de mandat d’arrêt contre leur client, pour que le leader salafiste radical quitte le siège de la radio sans être inquiété.

L'arrestation de ce haut responsable d'Ansar al-Charia s'ajoute à celles de 96 manifestants interpellés à la suite des émeutes autour de l'ambassade des États-Unis, qui avaient fait quatre morts et des dizaines de blessés. Depuis cette date, la police est à la recherche de dirigeants jihadistes d'Ansar al-Charia, dont leur chef, Seif Allah Ibn Hussein alias Abou Iyadh. Accusé d'être derrière la violente manifestation anti-américaine par les autorités tunisiennes, ce dernier a déjà échappé plusieurs fois à la police.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
yseult - 24/09/2012 à 18h:09

c'est pas trop tot ! et c'est quand qu'on arrete le chef ?[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et d&r[...]

Tunisie : six personnes, dont cinq femmes, tuées dans l'assaut contre la maison assiégée

Six personnes, dont cinq femmes, ont été tuées dans l'assaut contre la maison assiégée à Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne avait auparavant lancé un[...]

Tunisie : le printemps des dircoms

Avec l'avènement des élections libres et pluralistes, plus aucun homme politique tunisien ne conçoit de faire campagne sans le concours d'une armée de communicants.[...]

Tunisie : la police va lancer un ultimatum aux hommes retranchés à Oued Ellil

La situation pourrait rapidement évoluer en Tunisie pour les hommes armés retranchés dans une maison de Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne va en effet lancer un ultimatum et donnera [...]

Tunisie : tension sécuritaire à trois jours des législatives

Alors que des hommes armés sont toujours retranchés dans une maison d'une banlieue de Tunis, l'activité d'éléments jihadistes  fait monter la tension sécuritaire de plusieurs crans[...]

Tunisie : un policier tué lors d'affrontements entre la police et un groupe terroriste près de Tunis

Oued Ellil, une localité à 70 km de Tunis, est le théâtre d'échanges de tirs entre les forces de l'ordre et des éléments terroristes. Un policier a été tué.[...]

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Caciques de l'ancien régime ou membres éphémères de l'équipe gouvernementale du président déchu, ils ont décidé de briguer la magistrature suprême le[...]

Tunisie : un scrutin placé sous le signe de la morosité

Quelques jours avant les élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers