Extension Factory Builder
21/09/2012 à 18:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les poupées Rooti Creations sont multilingues. Les poupées Rooti Creations sont multilingues. © AFP

Elles ne sont pas vaudou. Encore moins gonflables. Les poupées de la société britannique Rooti Creations sont en revanche fières de leurs origines. Les charmantes Keza, Ama ou encore Simbi ne se contentent pas de refléter l’identité africaine : elles sont de vraies ambassadrices de la richesse linguistique du continent.

Loin de la pauvreté de vocabulaire d’une poupée Barbie désespérément muette, « Gorgeous Ama » a tout d'une intellectuelle. Sous son épaisse chevelure noire : une tête bien faite capable de s’exprimer en quatre langues ghanéennes : le Twi, le Ga, le Ewe ou encore le Krobo. Une prouesse peu commune dans le monde très occidental de l'industrie des jouets pour enfants.

Et Ama n’est pas la seule. Dans sa maison de poupées, elle ne s’entoure que de quadrilingues. Sa colocataire, « Lovely Nubya », robe à poids, bas rayés de rouge, dont les parents sont originaires du Cap, en Afrique du Sud, a ainsi pour panoplie le Zoulou, le Thoxa, le Twana et le Swati. Shiroh, d’origine kényanne et éthiopienne et Simbi, aux racines nigérianes, sont toutes deux aussi douées dans leurs langues respectives. Sans parler de Keza, à la robe à fleurs et aux couettes disproportionnées, dont les parents ont émigré vers Londres depuis le Zimbabwe et la Zambie.

Poupées de sons

Objectif de cette panoplie linguistique quelque peu inabituelle pour de simples poupées destinées à des enfants de plus de trois ans : « préserver l’identité et la culture africaines ». C'est l'entreprise britannique Rooti Creations, lancée en 2011, qui commercialise ces jeunes professeures en plastique. Elle explique que ses créations sont nées de la simple envie de donner aux enfants de la diaspora africaine la possibilité d’apprendre au plus tôt les langues de leurs ancêtres. Un coup marketing, certes, mais plutôt rafraîchissant.

Au regard du prix de l’heure d’enseignement linguistique, celui d'une poupée de Rooti Creations (40 livres sterling, hors frais de transport), n’est pas forcément démesuré. Mais après un certain âge, les parents seront obligés de prendre le relais. Car le vocabulaire de la poupée zoulou, par exemple, reste relativement limité. Nubya peut certes éveiller un enfant de trois ans, mais les poèmes de Mazisi Kunene seront sans doute plus stimulants par la suite. Chaque chose en son temps...
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

La justice sud-africaine enquête sur des cadeaux présumés de l'ANC aux électeurs

La médiatrice de la République sud-africaine a ouvert mardi des investigations préliminaires après différentes plaintes dénonçant des cadeaux de l'ANC, le parti au pouvoir, pour[...]

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars (environ 2 800 euros) en raison de la crise économique qui touche son pays.[...]

Nigeria : au moins 77 lycéennes toujours détenues par leurs ravisseurs

Une semaine après l'enlèvement d'une centaine de lycéennes par Boko Haram, l'armée et des milices pro-gouvernementales poursuivent la traque des islamistes. Si certaines des jeunes victimes ont pu[...]

Soudan du Sud : les rebelles commettent des massacres à caractère ethnique, selon l'ONU

Les rebelles sud-soudanais, partisans de l'ancien vice-président Riek Machar ont été accusés lundi par les Nations unies d'avoir massacré de "centaines de civils" sur des bases[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Soixante-douze heures de littérature pour Conakry et la Guinée

La 6e édition des "72 h du livre" de Conakry aura bien lieu à la fin du mois dans la capitale guinéenne et à Kindia. Interview de son promoteur, Sansy Kaba Diakité.[...]

RDC : trois morts dans des échauffourées entre militaires et jeunes à Likasi

Trois personnes sont mortes et cinq ont été blessées samedi à Likasi, dans le sud-est de la RDC, lors d’échauffourées entre militaires et jeunes d'un parti de la majorité,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces