Extension Factory Builder
20/09/2012 à 12:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Claude Le Roy : 'Un entraîneur est aussi un éducateur.' Claude Le Roy : "Un entraîneur est aussi un éducateur." © DR

Fin connaisseur du continent et des joueurs africains, le sélectionneur de la RDC, Claude Le Roy, en est convaincu : l’intégration au club est déterminante pour la carrière du joueur. Mais aussi pour éviter que ce dernier ne fasse davantage parler de lui à travers ses frasques que grâce à ses actions sur le terrain. Interview.

Jeune Afrique : Comment expliquez-vous les frasques de certains joueurs africains ou d’origine africaine ?

Claude Le Roy : D’abord, ces cas sont de plus en plus rares, car les joueurs sont de plus en plus vigilants. Bien sûr – et cela ne concerne pas uniquement les Africains –, ils ont tendance à s’acheter de grosses voitures, des montres hors de prix… Mais ils sont plus prudents qu’avant, parce qu’ils savent que le football est un vecteur de réussite sociale après la carrière. C’est la même chose pour les joueurs européens de milieu très modeste. Ils ont en tête les exemples de ceux qui se sont retrouvés sans rien après avoir quitté les terrains. Autre aspect, ils se savent observés par leur famille.

L’accueil du club peut-il dicter la suite de la carrière ?

Oui. Mais parfois, les clubs veulent trop bien faire. Je me souviens du Camerounais Emile Mbouh. Au Havre, il avait été installé dans un très bel appartement. Il aurait été préférable de le loger au centre de formation. Il se serait senti plus entouré. Au lieu de cela, Mbouh s’est mis à déprimer. Ce n’est pas facile pour un Africain d’arriver en Europe. Il se retrouve souvent seul, face à une autre culture, parfois une autre langue, un climat différent, des habitudes alimentaires nouvelles. Sans parler des règles imposées aux professionnels en Europe, qui ne sont pas les mêmes que chez lui.

Mario Balotelli doit faire attention à ne pas gâcher sa carrière à cause de ses frasques. Il est arrivé à un âge, 22 ans, où il doit faire très attention…

Cela peut donc conduire à des échecs et à des dérapages ?

Bien sûr ! Si un joueur se sent mal, il va déprimer seul dans son coin, se couper du groupe ou multiplier les « conneries ». C’est pour cela qu’un entraîneur, qui est aussi un éducateur, ne peut pas tenir un discours uniforme. Prenez quelqu’un comme El Hadji Diouf. Il faut lui parler, tout lui expliquer, le responsabiliser, mais se montrer intransigeant. Et il peut vous emmener très loin. Idem avec Trésor Mputu [TP Mazembe de Lubumbashi, NDLR]. On m’avait dit qu’il était ingérable, or cela se passe très bien ! J’en ai fait mon capitaine en sélection, pour lui montrer qu’il est important… Mais il doit respecter les règles collectives. C’est une condition non négociable !

Que pensez-vous du cas Mario Balotelli ?

Quand j’étais sélectionneur du Ghana, j’avais tenté de le convaincre de jouer pour son pays. Mais pour lui, il en était hors de question. Il a été abandonné très jeune, puis adopté… Il n’a pas eu une enfance facile, et je crois que cela explique en partie son comportement. Balotelli a un talent immense. Cesare Prandelli, le sélectionneur de l’Italie, semble savoir le gérer. Mais ce joueur doit faire attention à ne pas gâcher sa carrière à cause de ses frasques. Il est arrivé à un âge, 22 ans, où il doit faire très attention…

________

Propos recueillis par Alexis Billebault

Lire aussi, dans Jeune Afrique N° 2697, en kiosques du 16 au 22 septembre : "Foot, fric et frasques"

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : le déraillement d'un train fait au moins 37 morts au Katanga

RDC : le déraillement d'un train fait au moins 37 morts au Katanga

Un train a déraillé mardi au Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC). Le bilan provisoire fait état d'au moins 37 morts.[...]

RDC : trois morts dans des échauffourées entre militaires et jeunes à Likasi

Trois personnes sont mortes et cinq ont été blessées samedi à Likasi, dans le sud-est de la RDC, lors d’échauffourées entre militaires et jeunes d'un parti de la majorité,[...]

RDC : amnistie pour Réné Abandi, le chef de la délégation du M23 aux pourparlers de paix

Le chef de la délégation de l'ex-rébellion congolaise Mouvement du 23-Mars (M23) aux pourparlers de paix avec Kinshasa a bénéficié d'une amnistie comme une dizaine d'autres membres du[...]

RDC - AS Vita Club : Firmin Mubele Ndombe, une ambition européenne

À tout juste 20 ans, Firmin Mubele Ndombe, l’attaquant de l’AS Vita Club, fait déjà pas mal parler de lui. Le joueur du club le plus populaire de RD Congo pourrait même s’expatrier[...]

Mike la Duchesse : acteur travesti, Congolais et inquiet de l'homophobie en RDC

La RDC pourrait bientôt criminaliser l'homosexualité et sa "promotion". Rencontre avec Mike la Duchesse, premier acteur congolais à avoir interprété le rôle d'un homosexuel, qui[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

RDC : blessé par balles, le directeur du parc des Virunga en soins intensifs

Le Belge Emmanuel de Mérode, directeur du parc national des Virunga (est de la RDC), était en soins intensifs mercredi après avoir été grièvement blessé au cours d'une attaque, la[...]

RDC : Étienne Tshisekedi s'accroche... Et agace ?

Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train au sujet de la santé d'Étienne Tshisekedi, âgé de 81 ans. Mais aux dernières nouvelles il irait mieux. Au point de reprendre à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces