Extension Factory Builder
18/09/2012 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des jeunes Libyens tentent d'extraire le corps de la victime. Des jeunes Libyens tentent d'extraire le corps de la victime. © Capture d'écran/YouTube

Une vidéo postée sur YouTube se présente comme celle de la tentative de sauvetage de l'ambassadeur américain Christopher Stevens, après l'attaque à l'arme lourde contre le consulat américain de Benghazi, dans la nuit du 11 septembre. Si elle était authentifiée, elle tendrait à éclaircir les conditions de la mort du diplomate.

Que s'est-il passé le soir du mardi 11 septembre au consulat américain de Benghazi ? Les zones d'ombre sont encore nombreuses et le FBI mène toujours l'enquête. Une vidéo, postée sur Youtube par un jeune libyen il y a deux jours (voir ci-dessous), apporte peut-être une pièce au puzzle de la vérité. Elle pourrait notamment confirmer la thèse de la mort par asphyxie de l'ambassadeur américain dans l'incendie du bâtiment. Elle montrerait aussi que des Libyens (agents de sécurité, civils ?), présents sur place après l'attaque à la roquette contre le consulat, ont tenté de sauver un homme qui pourrait être Christopher Stevens mais qui n'est pas identifiable sur la vidéo.

Celle-ci montre un groupe de personnes agitées dans une pièce enfumée du consulat de Benghazi. On entend des jeunes crier qu'ils ont découvert un étranger couché sur le sol. « Il y a quelqu'un à l'intérieur (...) C'est un étranger, c'est un étranger. Sortez-le ! », crie un homme qui appelle à l'aide. « Amène-le ! Amène-le ! », dit un autre. « L'homme est vivant, il est en vie, aidez-nous à le sortir ! », lance un troisième.

"Il est vivant ! Allah Akbar !"

Le petit groupe parvient à extraire l'homme de la pièce enfumée par une sorte de porte-fenêtre. Son corps est déposé sur le sol et un jeune homme pose la main sur son cou pour voir s'il respire encore. « Il est vivant ! Il est vivant ! Allah Akbar, Allah Akbar ! », crient alors les sauveteurs. « Poussez-vous », entend-on également. Quelques secondes plus tard, quelqu'un s'exclame : « Prenez-le dans ma voiture, emmenez-le dans ma voiture, vite ! »

Cette vidéo concorde-t-elle avec le récit du Dr Zied Abou Zeid, du centre médical de Benghazi ? Interrogé par l'agence américaine Associated Press, le médecin a déclaré que des civils avaient amené l'ambassadeur à l'hôpital vers une heure du matin, précisant que personne ne connaissait son identité à ce moment-là. Malgré une heure trente d'efforts pour le réanimer, Christopher Stevens sera déclaré mort des suites d'une grave asphyxie.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Trois ans après Kadhafi, les Libyens entre déception et peur

Trois ans après Kadhafi, les Libyens entre déception et peur

Le 20 octobre 2011 chutait Mouammar Kadhafi. Trois ans plus tard, nombre de Libyens sont déçus, tant le pays est plongé dans le chaos et livré aux milices.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar au Tchad et la défaite finale de Ouadi Doum

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce quatrième et avant-dernier billet de[...]

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui[...]

Libye : les États-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale ont réclamé samedi la "fin immédiate" des combats en Libye, où des forces gouvernementales ont lancé des[...]

Libye : Abdelhakim Belhadj prend du galon

Ancien opposant à Kadhafi, l'islamiste nationaliste Abdelhakim Belhadj  s'impose comme un interlocuteur incontournable au milieu du chaos libyen.[...]

Libye : au moins 17 morts en 24 heures à Benghazi

Au moins 17 personnes ont été tuées en 24 heures dans les affrontements à Benghazi, selon une source hospitalière.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Attaque du consulat américain de Benghazi : Ahmed Abou Khattala encourt la peine de mort

Un jury américain a prononcé mardi une nouvelle série d'inculpations à l'encontre d'Ahmed Abou Khattala, le cerveau présumé de l'attaque du consulat américain de Benghazi, en [...]

En Libye, à quoi joue le Soudan ?

À Tobrouk, les autorités libyennes regardent toujours Karthoum de travers...[...]

En Libye, Ban Ki-moon appelle à un cessez le feu et incite au dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi à la fin des hostilités en Libye, au cours d'une visite éclair destinée à donner un coup de pouce au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers