Extension Factory Builder
18/09/2012 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le tribunal d’Ambam, où a eu lieu le procès de deux femmes jugées pour homosexualité, en mars. Le tribunal d’Ambam, où a eu lieu le procès de deux femmes jugées pour homosexualité, en mars. © AFP

Près de 100 000 personnes ont signé une pétition appellant à l’arrêt des poursuite à l’encontre d’un Camerounais de 33 ans, condamné en 2011 à une peine de trois ans de prison pour homosexualité. Son procès en appel a été renvoyé au 19 novembre.

Une pétition réclamant l'abandon des poursuites contre un Camerounais condamné en 2011 à trois ans de prison pour homosexualité, Roger Jean-Claude Mbédé, a réuni plus de 92 000 signatures, a indiqué l’association All Out, à l’origine du mouvement, dans un communiqué rendu public lundi 17 septembre. Dans le même temps, le procès en appel du prévenu, qui avait repris lundi, a été renvoyé en appel au 19 novembre prochain, selon l'un de ses avocats, Me Michel Togué.

Simple SMS

« Roger a été arrêté pour avoir envoyé ce SMS à un autre homme : "je suis très amoureux de toi" », indique All Out. En mars 2011, la police était venue l'interpeller au domicile de l'individu à qui il avait adressé son message, et qui l'aurait dénoncé, précise la radio RFI.

Dans un premier temps écroué à la prison Kondengui de Yaoundé, le Camerounais de 33 ans a ensuite été condamné, le 28 avril 2011, à une peine de trois ans de prison. Il a fait appel en espérant ne pas écoper d'une peine plus lourde, la loi camerounaise prévoyant que celle-ci peut aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour pratiques homosexuelles. Après seize mois de détention, M. Mdédé a toutefois été placé en liberté provisoire, le 16 juillet 2012.

"Extrêmes violences et menaces de mort"

« Nous voyons de plus en plus de jeunes, comme Roger, dont les vies sont détruites après une accusation d'homosexualité. Roger, qui a décidé de ne pas cacher son identité, doit faire face à d'extrêmes violences et des menaces de mort », a déploré Alice N'Kom, avocate connue pour son soutien aux droits des homosexuels, citée dans le communiqué de All Out.

« Ces lois terribles doivent être abrogées le plus vite possible », ajoute l’avocate. Et le directeur exécutif de All Out, Andre Banks, de regretter : « Si quelqu'un comme Roger peut être jeté en prison pour avoir envoyé un SMS à un autre homme, comment les gays et les lesbiennes du Cameroun peuvent-ils espérer défendre leurs droits fondamentaux sans craindre les attaques ou la prison ? »

Le procès pour homosexualité de Jean-Claude Mbédé n’est pas le premier à faire du bruit au Cameroun. Celui, également en appel, de deux jeunes condamnés à cinq ans de prison et emprisonnés depuis novembre 2011, mais aussi celui de deux femmes soupçonnées d'être lesbiennes, en février et mars, ont connu un assez large écho médiatique.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Nord du Cameroun : Paul Biya limoge deux officiers supérieurs de l'armée

Nord du Cameroun : Paul Biya limoge deux officiers supérieurs de l'armée

On est toujours sans nouvelle des personnes enlevées dimanche par Boko Haram dans le nord du Cameroun. Mardi, le président Paul Biya a limogé deux officiers supérieurs de l'armée en poste dans [...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Christopher Fomunyoh : "Les Africains aspirent à une gouvernance moderne"

Directeur Afrique du National Democratic Institute, basé à Washington, le juriste et politologue camerounais décrypte la vision de l'Afrique selon Obama.[...]

Nord du Cameroun : 15 personnes tuées et 12 enlevées, dont la femme du vice-Premier ministre

La double attaque perpétrée dimanche par des membres présumés du groupe armé Boko Haram dans le nord du Cameroun a fait au moins 15 morts, selon un dernier bilan. Douze personnes au moins[...]

Cameroun : l'épouse du vice-Premier ministre kidnappée par Boko Haram

Des membres présumés du groupe islamiste armé Boko Haram ont enlevé dimanche l'épouse d'un vice-Premier ministre camerounais et un chef traditionnel lors d'une double attaque qui a fait au[...]

Cameroun : peines de prison pour 14 membres de Boko Haram

Quatorze islamistes du groupe armé nigérian Boko Haram ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 10 à 20 ans par la justice militaire camerounaise, a[...]

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté[...]

Les Camerounais sont-ils trop gourmands ?

En ce mois de juillet, la question de la nourriture ne concerne pas que ceux qui s’en privent pour des raisons de pratique religieuse. Elle taraude ceux qui en sont privés, quand bien même leur budget[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers