Extension Factory Builder
18/09/2012 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le tribunal d’Ambam, où a eu lieu le procès de deux femmes jugées pour homosexualité, en mars. Le tribunal d’Ambam, où a eu lieu le procès de deux femmes jugées pour homosexualité, en mars. © AFP

Près de 100 000 personnes ont signé une pétition appellant à l’arrêt des poursuite à l’encontre d’un Camerounais de 33 ans, condamné en 2011 à une peine de trois ans de prison pour homosexualité. Son procès en appel a été renvoyé au 19 novembre.

Une pétition réclamant l'abandon des poursuites contre un Camerounais condamné en 2011 à trois ans de prison pour homosexualité, Roger Jean-Claude Mbédé, a réuni plus de 92 000 signatures, a indiqué l’association All Out, à l’origine du mouvement, dans un communiqué rendu public lundi 17 septembre. Dans le même temps, le procès en appel du prévenu, qui avait repris lundi, a été renvoyé en appel au 19 novembre prochain, selon l'un de ses avocats, Me Michel Togué.

Simple SMS

« Roger a été arrêté pour avoir envoyé ce SMS à un autre homme : "je suis très amoureux de toi" », indique All Out. En mars 2011, la police était venue l'interpeller au domicile de l'individu à qui il avait adressé son message, et qui l'aurait dénoncé, précise la radio RFI.

Dans un premier temps écroué à la prison Kondengui de Yaoundé, le Camerounais de 33 ans a ensuite été condamné, le 28 avril 2011, à une peine de trois ans de prison. Il a fait appel en espérant ne pas écoper d'une peine plus lourde, la loi camerounaise prévoyant que celle-ci peut aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour pratiques homosexuelles. Après seize mois de détention, M. Mdédé a toutefois été placé en liberté provisoire, le 16 juillet 2012.

"Extrêmes violences et menaces de mort"

« Nous voyons de plus en plus de jeunes, comme Roger, dont les vies sont détruites après une accusation d'homosexualité. Roger, qui a décidé de ne pas cacher son identité, doit faire face à d'extrêmes violences et des menaces de mort », a déploré Alice N'Kom, avocate connue pour son soutien aux droits des homosexuels, citée dans le communiqué de All Out.

« Ces lois terribles doivent être abrogées le plus vite possible », ajoute l’avocate. Et le directeur exécutif de All Out, Andre Banks, de regretter : « Si quelqu'un comme Roger peut être jeté en prison pour avoir envoyé un SMS à un autre homme, comment les gays et les lesbiennes du Cameroun peuvent-ils espérer défendre leurs droits fondamentaux sans craindre les attaques ou la prison ? »

Le procès pour homosexualité de Jean-Claude Mbédé n’est pas le premier à faire du bruit au Cameroun. Celui, également en appel, de deux jeunes condamnés à cinq ans de prison et emprisonnés depuis novembre 2011, mais aussi celui de deux femmes soupçonnées d'être lesbiennes, en février et mars, ont connu un assez large écho médiatique.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre gal[...]

Cameroun : Christelle Nadia Fotso répond à son frère

Suite à l'entretien qu'Yves Michel Fotso a accordé à Jeune Afrique, sa soeur, Christelle Nadia Fotso nous a fait parvenir sa version des faits et sa vision de son père. Voici son texte.[...]

Cameroun - Yves Michel Fotso : "Tout est fait pour me détruire"

Détenu depuis quatre ans au secrétariat d'État à la Défense, à Yaoundé, l'ancien patron de Cameroon Airlines et héritier du financier Victor Fotso clame son[...]

France : Dieudonné condamné à deux mois de prison avec sursis

L’humoriste franco-camerounais Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné, mercredi 18 mars, à deux mois de prison avec sursis pour son message posté sur Facebook après les[...]

Montres, fortune et préjugés : quand Samuel Eto'o fustige le racisme ordinaire

Samuel Eto'o, présent à Londres jeudi pour recevoir la médaille européenne de la tolérance pour son action contre le racisme, a évoqué dans une interview à "CNN"[...]

Cameroun - Iric : quand un concours pour futurs diplomates vire au psychodrame national

Le concours d’entrée à l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) a été l'objet d'un sérieux couac après que des étudiants reçus ont[...]

Le Cameroun octroie la licence 3G/4G à MTN et Orange

MTN et Orange se sont rangés à la demande du gouvernement du Cameroun de verser 75 milliards de F CFA chacun pour obtenir le renouvellement de leurs licences. Ces dernières courent désormais jusqu'en[...]

Mbvoumin : "Le nouveau règlement Fifa va entraîner l'explosion du nombre de faux agents en Afrique"

L’association Foot Solidaire, présidée par l’ancien international camerounais Jean-Claude Mbvoumin, publie "Le passeport Foot Solidaire 2015-2016". Objectif : lutter contre le trafic de jeunes[...]

Cameroun : coup d'accélérateur pour le barrage de Nachtigal

Le mégabarrage camerounais de Nachtigal, au coût estimé à 1 milliard de dollars, avance. Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", les principaux termes du contrat de[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120918102203 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120918102203 from 172.16.0.100