Extension Factory Builder
17/09/2012 à 18:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran de la détruction d'un mausolée à Tombouctou, le 1er juillet 2012. Capture d'écran de la détruction d'un mausolée à Tombouctou, le 1er juillet 2012. © AFP

Les djihadistes du Nord-Mali ont encore frappé. Après les mausolées de Tombouctou, c'est le tombeau d'un saint de la communauté kounta qui a été la cible de leur fureur destructrice, samedi 15 septembre au nord de Gao.

Certains tournent des films insultant le Prophète et la communauté musulmane tandis que d’autre profanent des tombeaux soufis… au nom de leur religion. Les mêmes sortiraient-ils dans la rue pour dénoncer ce genre de destruction si elles étaient commises par des chrétiens ? Nul ne le sait, mais une chose est sûre : c’est avec des « marteaux, des pioches » qu’une douzaine de djihadistes, selon des sources concordantes, sont arrivés samedi 15 septembre sur le site du mausolée de Cheik El Kébir, à 330 kilomètres au nord de Gao. Avant d’entreprendre de le démolir méticuleusement.

« Aujourd'hui [lundi, NDLR] à Gao, les islamistes se sont vanté d'avoir détruit le mausolée de l'érudit Cheikh El Kébir. Ils ont affirmé avoir cassé le mausolée samedi. C'est un crime », a déclaré un notable de la ville de Gao, sous couvert de l'anonymat.

Mausolée de la communauté des Kountas

Selon plusieurs sources, dont un élu de la région, l’exaction a été commise par des hommes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). « Le mausolée de Cheik El kébir a été détruit au nord de Gao. C'est vrai. Les islamistes ont confirmé ça. Il y a un autre mausolée qu'ils vont bientôt détruire », a affirmé de son côté Oumar Ould Gaddy, un ressortissant de la localité de Gao, réputé très proche du Mujao.

Le mausolée était très important pour les Kountas, considérés comme la communauté maraboutique des arabes sahéliens, présents notamment au Mali, en Algérie, en Mauritanie et au Niger.

Cette destruction suit celle de plusieurs autres mausolées de saints musulmans, à Tombouctou (nord-ouest), ville classée patrimoine mondial en péril par l’Unesco.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Algérie : succession, acte I

Article pr�c�dent :
Castel Live Opera : bière et chansons

Réagir à cet article

Mali

Mali : manifestations à Bamako pour la paix

Mali : manifestations à Bamako pour la paix

Plusieurs milliers de personnes ont participé samedi à Bamako à un meeting pour la paix dans le nord du Mali, quelques heures après une marche pour soutenir la "libération" de Mé[...]

Mali : marche à Bamako pour soutenir la libération de Ménaka, reprise aux rebelles

Plusieurs centaines de personnes ont marché samedi à Bamako pour soutenir la libération de Ménaka, ville du nord-est du Mali reprise le 27 avril à la rébellion par un groupe armé[...]

Mali : au moins 10 rebelles et 9 militaires tués dans les combats à Léré

Les violents combats qui ont opposé l'armée malienne à des rebelles, mercredi à Léré, dans le centre du pays, ont fait 19 morts et une vingtaine de blessés, selon un bilan[...]

Crise malienne : affrontements meurtriers entre armée et rebelles près de la frontière mauritanienne

Des combats ont opposé mercredi, pour la première fois depuis 2014, rebelles et armée malienne près de la frontière mauritanienne. Quelques heures plus tôt, une attaque surprise[...]

Nord du Mali : deux soldats et un enfant tués dans une attaque à Goundam

Des sources concordantes ont annoncé mercredi la mort de deux membres de la garde nationale malienne et d'un enfant à la suite d'une attaque perpétrée par des hommes armés à Goundam, dans[...]

Mali - Fahad Ag Almahmoud (Gatia) : "Notre occupation de Ménaka n'a pas été préparée"

Le Gatia a repris lundi la ville de Ménaka aux rebelles du MNLA qui la contrôlaient depuis près d'un an. Joint par téléphone, Fahad Ag Almahmoud, le secrétaire général de[...]

Mali : le Gatia prend le contrôle de Ménaka

Le Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia) - proche du pouvoir malien - a pris lundi le contrôle de Ménaka, dans le nord du Mali, selon l'AFP. Une localité jusqu'ici partiellement[...]

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique,[...]

Abdoulaye Diop : "La paix pour le Mali passe par l'accord d'Alger"

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, revient sur le préaccord d'Alger que la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) refuse toujours de[...]

Mali : quand les mausolées des saints de Tombouctou ressuscitent

Trois ans après la destruction des mausolées de Tombouctou, classés au patrimoine mondial de l'Unesco, la "Ville aux 333 saints" a entamé leur reconstruction. Et renoué avec une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120917175345 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120917175345 from 172.16.0.100