Extension Factory Builder
14/09/2012 à 09:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Séka Séka, le 15 octobre 2011 lors de son arrestation. Séka Séka, le 15 octobre 2011 lors de son arrestation. © Capture d'écran Youtube/Abidjan.tv

Le commandant Anselme Séka, garde du corps de l'ancienne Première dame ivoirienne Simone Gbagbo, a été inculpé jeudi 13 septembre d'assassinat, selon des sources judiciaires. Les faits qui lui sont reprochés, ont été commis pendant la crise postélectorale de 2010-2011.

Selon le procureur militaire Ange Kessi, un juge d'instruction militaire a entendu Anselme Séka le 13 septembre. Le garde du corps de l'ancienne Première dame ivoirienne Simone Gbagbo, a été inculpé d'assassinat, de détournement et d'appartenance à une bande de malfaiteurs. Des crimes commis pendant la crise postélectorale de 2010-2011 qui a ensanglanté le pays.

Connu sous le nom de Séka Séka, Anselme Séka était au moment des faits officier de gendarmerie et responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, épouse de l'ex-chef d'État Laurent Gbagbo.

Suspect n°1

Une enquête a par ailleurs été ouverte sur la mort du  général Robert Gueï dans laquelle Séka Séka apparaît comme le principal suspect.

« Nous ouvrons une enquête sur la mort du général Gueï après avoir reçu une plainte des ayants droit et de la famille (...). Nous avons demandé le transfert du principal suspect, le commandant Séka Anselme », a déclaré Ange Kessi le 13 septembre à la Radio télévision ivoirienne (RTI). Il a cependant précisé que l'ancien garde du corps n'avait pas été inculpé dans cette enquête.

Ancien chef de la junte militaire installée en Côte d'Ivoire après le coup d'État du 24 décembre 1999 contre le président Henri Konan Bédié, Robert Gueï, qu'on surnommait le père Noël en treillis, avait été vaincu par Laurent Gbagbo à la présidentielle d'octobre 2000 puis chassé du pouvoir par la rue alors qu'il tentait de s'y maintenir.

Deux ans plus tard, le 19 septembre 2002, il a été assassiné à l'âge de 61 ans avec son épouse dans des circonstances obscures,  le jour du coup d'État manqué contre Laurent Gbagbo, ayant entraîné la prise de contrôle du Nord et de l'Ouest du pays par la rébellion des Forces nouvelles. L'ex-putschiste était accusé par le camp Gbagbo d'être à l'origine des troubles, mais à toujours nié être responsable de sa mort. 

Affaire Kieffer

En cavale depuis la chute du régime de Gbagbo, Anselme Séka a été arrêté le 15 octobre 2011, à l'aéroport d'Abidjan. Alors qu'il était en transit et voyageait sous une fausse identité, un passager l'avait reconnu et alerté les autorités ivoiriennes, donnant lieu à une arrestation spectaculaire.

Détenu  depuis cette date par la justice ivoirienne, Anselme Séka fait partie des figures du régime Gbagbo visées depuis 2010 par des sanctions de l'Union européenne. Il a été notamment interrogé dans le cadre de l'enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, en 2004 à Abidja, et est aussi accusé d'être lié aux escadrons de la mort, des groupes accusés d'exécutions extrajudiciaires.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le prix de l'électricité augmente, les consommateurs grognent

Côte d'Ivoire : le prix de l'électricité augmente, les consommateurs grognent

Le prix de l'électricité va augmenter en Côte d'Ivoire à partir du 1er juin. Les consommateurs, mécontents, craignent que cette hausse ne se répercute sur le prix des produits de la vie cou[...]

Côte d'Ivoire : Soro à Casablanca sans... Bakayoko

Tous les deux invités, seul Guillaume Soro a finalement fait le déplacement à Casablanca pour le mariage d'Assaita Chaffi, l'une des filles de Moustapha Chaffi, le conseiller spécial de Blaise [...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Football : Renard à Abidjan pour acter son départ de Côte d'Ivoire, 400 000 euros en jeu

Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, et le club de Lille (Losc) sont tombés d’accord pour entamer une collaboration à partir de la saison 2015-2016. La signature[...]

Côte d'Ivoire : Gbagbo-Affi, l'émissaire de la dernière chance

La crise au sein du Front populaire ivoirien (FPI) continue, mais certains n'ont pas perdu l'espoir de réconcilier Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo. [...]

Premier hôtelier d'Abidjan, Accor refuse de céder du terrain

Pour faire face à l'arrivée de concurrents, le groupe français relance ses investissements en Côte d'Ivoire.[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Côte d'Ivoire : lancement d'une coalition contre Ouattara avant les élections d'octobre

Plus d'un millier de personnes ont assisté vendredi au lancement d'une coalition composée de ténors de la majorité et de l'opposition contre le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara,[...]

Remaniement en Côte d'Ivoire : un perdant, trois gagnants

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a procédé mercredi à un remaniement "technique" du gouvernement. Trois nouvelles personnalités font leur entrée dans l'équipe[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers