Extension Factory Builder
13/09/2012 à 13:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Un homme achète un journal, le 3 mai 2005 à Abidjan. Un homme achète un journal, le 3 mai 2005 à Abidjan. © Kambou Sia/AFP

Le Conseil national de la presse ivoirienne (CNP) a décidé la suspension pour six ou douze publications de six quotidiens pro-Gbagbo. Il leur est reproché d'avoir mentionné dans des légendes photos les intitulés des postes occupés par des ministres pro-Gbagbo, pendant la crise postélectorale de 2010-2011. Explications.

Du jamais vu. La durée de la suspension des six quotidiens pro-Gbagbo - décision rendue publique par le Conseil national de la presse (CNP), jeudi 13 septembre - est exceptionnelle. Elle va d’une à deux semaines, selon les cas et concerne les quotidiens Le Temps, Aujourd'hui, Le Nouveau Courrier, Lg Info, Le Quotidien d'Abidjan et L'Alternative. Quant à Notre Voie, le journal du Front populaire ivoirien (FPI, de Laurent Gbagbo), il avait déjà été suspendu par le CNP jusqu'à samedi 15 septembre.

Leur faute ? Avoir publié en quatrième de couverture des photographies représentant Laurent Gbagbo et ses proches emprisonnés. Mais ce sont surtout les légendes qui posent problème : elles mentionnent les postes ministériels occupés par certaines de ces personnalités, pendant la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011. Et notamment que Gilbert Aké N'Gbo a été le Premier ministre de Laurent Gbagbo.

Attitude nocive à la réconciliation nationale

Or les nominations de ces responsables au gouvernement, qui datent du 6 décembre 2010, ont été déclarées nulles et non avenues par une ordonnance de Alassane Ouattara, en avril 2011. Le CNP a donc estimé que les journaux adoptaient une attitude nuisant à la réconciliation nationale, en entretenant la thèse de l'existence de deux gouvernements en Côte d'Ivoire pendant la crise.

L'organe de régulation de la presse écrite ivoirienne condamne les quotidiens de l'opposition à une suspension de six parutions, et même à douze parutions pour L'Alternative, paru pour la première fois samedi dernier et qu'il estime être une reconstitution illicite de Notre Voie.

Le journal « a un ours publication identique à celui de Notre Voie avec la même équipe rédactionnelle, le même site internet et la même adresse email », affirme le CNP. Qui est dirigé depuis peu par Raphaël Lakpe, l'ancien médiateur du quotidien Le Patriote, un journal pro-Ouattara dont le fondateur n'est autre que l'actuel ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

L'examen de 60 contrats publics accordés entre 2011 et 2013 montre que dans 95 % des cas les motifs avancés pour justifier que ces marchés soient passés de gré à gré ne sont pas fon[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

L'anniversaire de la BAD à Abidjan reporté ?

Prévu pour début novembre dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, le 50e anniversaire de la Banque africaine de développement pourrait être reporté. En cause :[...]

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex