Extension Factory Builder
13/09/2012 à 13:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Un homme achète un journal, le 3 mai 2005 à Abidjan. Un homme achète un journal, le 3 mai 2005 à Abidjan. © Kambou Sia/AFP

Le Conseil national de la presse ivoirienne (CNP) a décidé la suspension pour six ou douze publications de six quotidiens pro-Gbagbo. Il leur est reproché d'avoir mentionné dans des légendes photos les intitulés des postes occupés par des ministres pro-Gbagbo, pendant la crise postélectorale de 2010-2011. Explications.

Du jamais vu. La durée de la suspension des six quotidiens pro-Gbagbo - décision rendue publique par le Conseil national de la presse (CNP), jeudi 13 septembre - est exceptionnelle. Elle va d’une à deux semaines, selon les cas et concerne les quotidiens Le Temps, Aujourd'hui, Le Nouveau Courrier, Lg Info, Le Quotidien d'Abidjan et L'Alternative. Quant à Notre Voie, le journal du Front populaire ivoirien (FPI, de Laurent Gbagbo), il avait déjà été suspendu par le CNP jusqu'à samedi 15 septembre.

Leur faute ? Avoir publié en quatrième de couverture des photographies représentant Laurent Gbagbo et ses proches emprisonnés. Mais ce sont surtout les légendes qui posent problème : elles mentionnent les postes ministériels occupés par certaines de ces personnalités, pendant la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011. Et notamment que Gilbert Aké N'Gbo a été le Premier ministre de Laurent Gbagbo.

Attitude nocive à la réconciliation nationale

Or les nominations de ces responsables au gouvernement, qui datent du 6 décembre 2010, ont été déclarées nulles et non avenues par une ordonnance de Alassane Ouattara, en avril 2011. Le CNP a donc estimé que les journaux adoptaient une attitude nuisant à la réconciliation nationale, en entretenant la thèse de l'existence de deux gouvernements en Côte d'Ivoire pendant la crise.

L'organe de régulation de la presse écrite ivoirienne condamne les quotidiens de l'opposition à une suspension de six parutions, et même à douze parutions pour L'Alternative, paru pour la première fois samedi dernier et qu'il estime être une reconstitution illicite de Notre Voie.

Le journal « a un ours publication identique à celui de Notre Voie avec la même équipe rédactionnelle, le même site internet et la même adresse email », affirme le CNP. Qui est dirigé depuis peu par Raphaël Lakpe, l'ancien médiateur du quotidien Le Patriote, un journal pro-Ouattara dont le fondateur n'est autre que l'actuel ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : payez (mieux) ceux que vous publiez !

Côte d'Ivoire : payez (mieux) ceux que vous publiez !

Le Conseil national de la presse exige des éditeurs qu’ils appliquent la convention collective et augmentent le salaire des journalistes. OK, disent les patrons, mais pas avant 2015.[...]

Hervé Renard : "La Côte d'Ivoire, c'est un nouveau palier"

Quelques heures après sa nomination pour deux ans à la tête des Éléphants ivoiriens, Hervé Renard (45 ans) a livré ses premières impressions à "Jeune[...]

Ebola : ouverture d'un sommet régional à Conakry

Les présidents de la Guinée, du Liberia, de la Sierra Leone et de la Côte d'Ivoire sont attendus vendredi à Conakry pour participer à un sommet régional consacré à [...]

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48 milliards de dollars) ou l'Égypte (272[...]

Gervais Coulibaly : "Il est temps de mettre fin aux problèmes électoraux de la Côte d'Ivoire"

Le président de Cap Unir pour la démocratie et le développement (Cap-UDD) et ancien porte-parole de l’ex-président Laurent Gbagbo, Gervais Coulibaly, fera partie de la nouvelle Commission[...]

Côte d'Ivoire : Hervé Renard nommé sélectionneur des Éléphants

Ancien sélectionneur de la Zambie et de l’Angola, Hervé Renard revient en Afrique. Il a en effet été choisi pour succéder à Sabri Lamouchi, qui a démissionné[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Côte d'Ivoire : Abidjan et ses drôles de dames

Trois filles ont débarqué sur les bords de la lagune Ébrié. L'une y a créé sa société, une autre y est auditrice financière pour un grand cabinet, la[...]

Ebola : viande de brousse, le goût du risque

Vecteur potentiel du redoutable virus Ebola, la viande de brousse a été interdite dans les pays touchés par l'épidémie. Une mesure qui ne décourage pas certains consommateurs.[...]

Côte d'Ivoire : le duo Renard-Beaumelle à la tête des Éléphants ?

De cinq noms, la "short-list" de la fédération ivoirienne est passée à trois, après que les Français Francis Gillot et Luiz Fernandez ont été [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers