Extension Factory Builder
13/09/2012 à 12:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Au Nigeria, les inondations frappent surtout les États de l’Adamawa et de Katsina. Au Nigeria, les inondations frappent surtout les États de l’Adamawa et de Katsina. © AFP

Le dernier bilan des inondations qui sévissent au Cameroun et au Nigeria depuis le début d'août est très lourd : 14 morts sont à déplorer dans le premier pays, 137 dans le second. Les déplacés se comptent par dizaines de milliers. La menace d’une crise alimentaire et de la résurgence du choléra plane maintenant sur les populations des deux États.

Quatorze personnes au moins ont trouvé la mort depuis le début d'août dans les inondations qui frappent le nord du Cameroun, selon l'FAP qui cite plusieurs sources concordantes, dont un bilan des autorités locales. Des milliers de Camerounais ont également dû être déplacés en raison de cette catastrophe naturelle.

Les inondations sont le résultat combinées d’une très forte pluviométrie ainsi que de l’ouverture des vannes d’un barrage à Lagdo, qui a, par ailleurs, directement causé la mort de 10 personnes au Nigeria voisin, d’après le quotidien français Le Figaro. Le journal camerounais La Nouvelle Expression souligne qu’habituellement, le Cameroun ne procède à l’ouverture des vannes qu’à la fin de septembre, mais, cette année, en raison des inondations, le barrage a rapidement été rempli et les autorités ont procédé à l'ouverture dès la fin d'août, favorisant le débordement des cours d’eau de la région.

Dans l’Extrême-nord du Cameroun, région également touchée par des inondations ces dernières semaines, 12 000 à 13 000 sinistrés sont à déplorer, même si aucune victime n’est à signaler d’après Mamadou Moustapha, un responsable local de la Croix Rouge.

Villages détruits

Dans les deux régions, l’eau a complétement détruit de nombreux villages, des campements de pêcheurs ainsi que des cultures, rapporte la presse locale. La situation demeure alarmante puisque plusieurs sources soulignent l’imminence du risque de crise alimentaire et mettent l’accent sur la probable résurgence de certaines maladies, dont le choléra, dans la région.

Le Nigéria, voisin, n’est pas épargné par les caprices des eaux, loin s’en faut. On dénombre 137 morts et 36 000 déplacés dans le pays. Dans les États de l’Adamawa et de Katsina, les pluies incessantes ont entraîné une poussée de choléra, à l’origine de huit morts au minimum et de l’hospitalisation de dizaines de personnes.

Dans un autre bilan, les responsables nigérians des urgences estiment que ce sont pas moins de 120 000 personnes qui ont dû être déplacées dans le seul État d'Adamawa.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : Ahmadou Ahidjo ou l'État incarné

Cameroun : Ahmadou Ahidjo ou l'État incarné

Le 30 novembre 1989, le premier président de la République du Cameroun meurt. Les politiciens de 1958 avaient cru élire cet autodidacte pour une brève transition. Vingt-quatre ans plus tard, il quitta l[...]

Cameroun : Ahmadou Ahidjo, 25 ans d'exil funéraire

À l'occasion de la commémoration du 25 anniversaire de la mort d'Ahmadou Ahidjo, Jeune Afrique réédite une série d'articles consacrés à l'ex-président camerounais[...]

Exclusif - Centrafrique : libération au Cameroun du chef rebelle Abdoulaye Miskine

Les rebelles du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) ont finalement obtenu la libération de leur chef, Abdoulaye Miskine, en échange de celle, effectuée la veille, du prêtre[...]

Cameroun : la présidence confirme la libération du prêtre polonais et de 15 autres otages

Dans un communiqué publié mercredi, la présidence camerounaise a confirmé la libération d'au moins 16 otages dont un missionnaire polonais, enlevés ces deux derniers mois par des rebelles[...]

Cameroun - Togo : le général Germanos de retour ?

Condamné à Paris en 2010 pour détention d'images pédopornographiques, le général français Raymond Germanos a récemment séjourné au Cameroun où il a[...]

"La trinité bantoue" : Max Lobe chez les Helvètes

En suivant les tribulations d'un sympathique antihéros, le jeune auteur camerounais Max Lobe ausculte avec empathie la société suisse... et son propre pays d'origine.[...]

Après Ebola, le virus Nipah sur les rangs...

Selon une étude américaine réalisée au Cameroun, le virus nipah a déjà infecté de nombreuses personnes en Afrique. Jusque là seulement observé en Asie, il est[...]

Cameroun - Épervier : Gervais Mendo Ze, fric et frasques

Limogé il y a neuf ans, l'ex-directeur de la Radiotélévision du Cameroun a été arrêté. Rattrapé par l'opération anticorruption Épervier.[...]

CAN 2015 : Sénégal, Afrique du Sud, Cameroun, Zambie, Burkina et Gabon qualifiés

Le Sénégal d'Alain Giresse, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Zambie, le Burkina Faso et le Gabon se sont qualifiés samedi pour la CAN 2015, lors de l'avant-dernière journée des [...]

Cameroun : l'affaire Yen Eyoum rebondit

L'affaire Lydienne Yen Eyoum va-t-elle rebondir en France, alors que l'avocate franco-camerounaise a été condamnée à vingt-cinq ans de prison au Cameroun en septembre ? C'est en tout cas le souhait de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces