Extension Factory Builder
11/09/2012 à 13:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Floribert Chebeya, assassiné en 2010 à Kinshasa. Floribert Chebeya, assassiné en 2010 à Kinshasa. © DR

L’audience en appel du procès Chebeya a été reportée au 23 octobre 2012, soit une date ultérieure au sommet de la Francophonie qui doit se tenir du 12 au 14 octobre à Kinshasa. Dolly Ibefo, directeur exécutif de la Voix des sans Voix, l'ONG fondée par Floribert Chebeya, dénonce une volonté de "déni de justice".

L’audience du procès en appel des policiers accusés de l’assassinat du militant des droits de l'Homme Floribert Chebeya, prévue mardi 11 septembre, devra attendre. Elle a été repoussée au 23 octobre, date située après le sommet de la Francophonie, qui doit se tenir du 12 au 14 octobre dans la capitale congolaise. « Ce sont des manœuvres dilatoires qui visent le déni de justice et la consécration de l'impunité en République démocratique du Congo », a dénoncé Dolly Ibefo, directeur exécutif de la Voix des sans Voix, l’ONG fondée par Floribert Chebeya.

Le report « cherche à protéger le général John Numbi pour qu'il ne soit pas inculpé », a poursuivi Ibefo. La Haute cour militaire devait en effet dire si elle autorisait la comparution de John Numbi, chef de la police suspendu de ses fonctions et considéré par les parties civiles comme le « suspect numéro un » dans cette affaire.

"Le ministère empêche de diligenter des enquêtes"

« Nous avons présenté de nouveaux éléments qui peuvent amener à la vérité mais le ministère public dit qu'on ne peut plus en ajouter d'autres. Il devrait diligenter des enquêtes supplémentaires mais il les empêche », a ajouté Dolly Ibefo.

En première instance, le tribunal a condamné à mort le colonel Daniel Mukalay, numéro deux des services spéciaux de la police et principal suspect. Un autre policier avait été condamné à la prison à perpétuité et trois autres ont été acquittés. Mais tous sont rejugés depuis le 19 juin.

Floribert Chebeya, avait été retrouvé mort le 1er juin 2010 dans sa voiture près de Kinshasa, les poignets portant des traces de menottes. Il s'était rendu la veille à un rendez-vous à l'inspection général de la police, accompagné par son chauffeur, Fidèle Bazana, dont le corps n'a jamais été retrouvé.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Carderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses accusati[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

RDC 

Kin-Kiey Mulumba : "La majorité des Congolais souhaitent voir Kabila continuer"

Au cœur du débat sur l'éventuelle modification de la Constitution en RDC, Kin-Kiey Mulumba, ministre congolais en charge des Nouvelles technologies, lance "Kabila désir". Une structure qui[...]

RDC : l'épidémie d'Ebola n'a "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest"

"Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le ministre congolais (RDC) de la Santé, Félix Kabange Numbi.[...]

RDC : la fièvre hémorragique d'origine indéterminée "sous contrôle"

Le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, a annoncé vendredi que la fièvre hémorragique d'origine indéterminée qui a fait treize morts depuis le 11 août[...]

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le[...]

RDC - Congo : Mbata ya bakolo, un retour fortement conseillé

Les ressortissants de RDC sont priés de se mettre en règle ou de quitter le pays. Une opération qui accentue les tensions entre les deux voisins.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex