Extension Factory Builder
11/09/2012 à 08:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestation de partisans pro-Gbagbo, le 30 octobre 2011 à Abidjan. Manifestation de partisans pro-Gbagbo, le 30 octobre 2011 à Abidjan. © Sia KambouAFP/Archives

Regroupant les partis de l'opposition ivoirienne, la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a appelé, lundi 10 septembre, à la relance du dialogue avec les partis au pouvoir. Une initiative bienvenue, alors que les tensions créées par les attaques du mois d'août contre les FRCI ne sont toujours pas retombées.

Objectif : sortir la Côte d'Ivoire de « l'engrenage de la violence » auquel elle est confrontée depuis le début d’août. À cette fin, l’opposition ivoirienne regroupée au sein de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a appelé, lundi 10 septembre, à « relancer le dialogue » direct entre les partis politiques, notant que celui-ci s’était nettement ralenti ces dernières semaines.

« Il faut commencer les négociations directes entre les forces politiques. C'est par elles que les violences arrivent, ce sont elles qui peuvent les débloquer », a jugé Kabran Appia, président du LMP. Revenu d'exil en avril, celui-ci entretient de bons rapports avec les autorités ivoiriennes.

Cherchant à se démarquer de l’attitude ambigüe du président de l’Assemblée nationale et leader des Forces nouvelles (FN, ex-rebelles), Guillaume Soro, le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, joue quant à lui désormais la partition de l’apaisement. Il a notamment rencontré samedi à Abidjan des membres des Jeunes patriotes, fervents partisans de Laurent Gbagbo, qui avait été accusé de les armer pour en faire une milice à sa solde. Bakayoko avait même révélé qu'il avait des contacts téléphoniques réguliers avec leur ancien chef, Charles Blé-Goudé.

"Arrêter de rêver"

« Nous sommes gbagboïstes et nous demeurons gbagboïstes. Mais ceux qui rêvent d'un coup d'État doivent arrêter de rêver. La jeunesse patriotique est fatiguée. Elle refuse d'être manipulée et d'aller à la paix. C'est pourquoi nous acceptons la main tendue du président Alassane Ouattara », a déclaré Zady Djédjé, un responsable des jeunes patriotes, cité dans la presse lundi.

La Côte d'Ivoire court à la ruine. Le pays plonge dans le chaos.

Justin Koua, responsable de la jeunesse du FPI

« Nos militants sont contraints de vivre dans une certaine clandestinité dans leur propre pays. Tous les jours, leurs domiciles sont pris d'assaut par les bandes armées désordonnées et désorganisées à la solde du régime (...). La Côte d'Ivoire court à la ruine. Le pays plonge dans le chaos », s’est lamenté de son côté le responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), Justin Koua, qui a appelé à un rassemblement le 4 octobre à Abidjan.

Exactions

Même s’il craint toujours des tentatives de déstabilisation - voire d'assassinat - orchestrées par des pro-Gbagbo en exil, au Ghana notamment, le président Alassane Ouattara a fait savoir qu’il avait donné des instructions très claires aux ministres en charge de la Défense et de la Sécurité pour qu’ils sanctionnent sévèrement les exactions commises par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), en forte recrudescence ces dernières semaines.

Par ailleurs, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a appelé lundi à Paris la communauté internationale à « soutenir » les efforts en vue d'une réconciliation nationale en Côte d'Ivoire. Et le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, qui avait exhorté fin août le président Alassane Ouattara pour qu'il prenne des « initiatives » afin de relancer le dialogue, poursuit ses consultations avec les partis politiques.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à Johannesbu[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers