Extension Factory Builder
11/09/2012 à 08:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestation de partisans pro-Gbagbo, le 30 octobre 2011 à Abidjan. Manifestation de partisans pro-Gbagbo, le 30 octobre 2011 à Abidjan. © Sia KambouAFP/Archives

Regroupant les partis de l'opposition ivoirienne, la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a appelé, lundi 10 septembre, à la relance du dialogue avec les partis au pouvoir. Une initiative bienvenue, alors que les tensions créées par les attaques du mois d'août contre les FRCI ne sont toujours pas retombées.

Objectif : sortir la Côte d'Ivoire de « l'engrenage de la violence » auquel elle est confrontée depuis le début d’août. À cette fin, l’opposition ivoirienne regroupée au sein de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a appelé, lundi 10 septembre, à « relancer le dialogue » direct entre les partis politiques, notant que celui-ci s’était nettement ralenti ces dernières semaines.

« Il faut commencer les négociations directes entre les forces politiques. C'est par elles que les violences arrivent, ce sont elles qui peuvent les débloquer », a jugé Kabran Appia, président du LMP. Revenu d'exil en avril, celui-ci entretient de bons rapports avec les autorités ivoiriennes.

Cherchant à se démarquer de l’attitude ambigüe du président de l’Assemblée nationale et leader des Forces nouvelles (FN, ex-rebelles), Guillaume Soro, le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, joue quant à lui désormais la partition de l’apaisement. Il a notamment rencontré samedi à Abidjan des membres des Jeunes patriotes, fervents partisans de Laurent Gbagbo, qui avait été accusé de les armer pour en faire une milice à sa solde. Bakayoko avait même révélé qu'il avait des contacts téléphoniques réguliers avec leur ancien chef, Charles Blé-Goudé.

"Arrêter de rêver"

« Nous sommes gbagboïstes et nous demeurons gbagboïstes. Mais ceux qui rêvent d'un coup d'État doivent arrêter de rêver. La jeunesse patriotique est fatiguée. Elle refuse d'être manipulée et d'aller à la paix. C'est pourquoi nous acceptons la main tendue du président Alassane Ouattara », a déclaré Zady Djédjé, un responsable des jeunes patriotes, cité dans la presse lundi.

La Côte d'Ivoire court à la ruine. Le pays plonge dans le chaos.

Justin Koua, responsable de la jeunesse du FPI

« Nos militants sont contraints de vivre dans une certaine clandestinité dans leur propre pays. Tous les jours, leurs domiciles sont pris d'assaut par les bandes armées désordonnées et désorganisées à la solde du régime (...). La Côte d'Ivoire court à la ruine. Le pays plonge dans le chaos », s’est lamenté de son côté le responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), Justin Koua, qui a appelé à un rassemblement le 4 octobre à Abidjan.

Exactions

Même s’il craint toujours des tentatives de déstabilisation - voire d'assassinat - orchestrées par des pro-Gbagbo en exil, au Ghana notamment, le président Alassane Ouattara a fait savoir qu’il avait donné des instructions très claires aux ministres en charge de la Défense et de la Sécurité pour qu’ils sanctionnent sévèrement les exactions commises par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), en forte recrudescence ces dernières semaines.

Par ailleurs, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a appelé lundi à Paris la communauté internationale à « soutenir » les efforts en vue d'une réconciliation nationale en Côte d'Ivoire. Et le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, qui avait exhorté fin août le président Alassane Ouattara pour qu'il prenne des « initiatives » afin de relancer le dialogue, poursuit ses consultations avec les partis politiques.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : 10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo

Côte d'Ivoire : 10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo

Le parquet général a requis mardi une peine de 10 ans de prison contre l'ancienne Première dame ivoirienne Simone Gbagbo.[...]

Côte d'Ivoire - Maroc : sur le Sahara, on a frôlé la crise diplomatique

Youssoufou Bamba, l'ambassadeur ivoirien auprès de l'ONU, a eu des propos sur le Sahara occidental qui ont été désavoués par le président Ouattara en personne.[...]

Côte d'Ivoire : visites, mondanités et sport... la vie de Blaise Compaoré à Abidjan

Après Yamoussoukro puis Casablanca, l'ancien président burkinabè s'installe à Abidjan. Quatre mois après sa chute, a-t-il trouvé ses marques ?[...]

Procès Simone Gbagbo : l'avocat de l'État ivoirien réclame trois milliards d'euros

Me Soungalo Coulibaly, l'avocat de l'État ivoirien, a réclamé lundi trois milliards d'euros de dommages et intérêts à l'ex-Première dame Simone Gbagbo et à ses 82[...]

Exclu : CFAO et L'Oréal se rapprochent à Abidjan

 CFAO va acquérir l'ivorien Sicobel, spécialisé dans les produits d'hygiène et de beauté, a appris "Jeune Afrique". Une opération qui devrait permettre au groupe de[...]

Côte d'Ivoire : la candidature unique de Ouattara validée par le PDCI

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, principal allié du président sortant Alassane Ouattara au sein de la majorité, a validé samedi la candidature unique du chef de l'État[...]

Côte d'Ivoire - KKB : "Il y a dorénavant un PDCI-RDA et un PDCI-RDR"

Les tensions au sein du PDCI au sujet de la présidentielle de 2015 s'aggravent de jour en jour. Interview de Kouadio Konan Bertin (KKB), un des quatre frondeurs qui rejettent "l'Appel de Daoukro" de Henri Konan[...]

Côte d'Ivoire - CAN 2015 : les Éléphants passent à la caisse !

Le ministre des Sports, Alain Lobognon, a reçu de la présidence la somme correspondant aux primes accordées par Alassane Ouattara aux Éléphants victorieux de la CAN 2015. À lui[...]

Côte d'Ivoire : les frondeurs du PDCI n'iront pas au congrès du parti

La crise consécutive à "l'appel de Daoukro" n'en finit pas de secouer le PDCI. Quatre opposants au leadership d'Henri Konan Bédié ont annoncé jeudi qu'ils boycotteront le prochain[...]

Côte d'Ivoire : les déclarations phares du procès des pro-Gbagbo

La première phase du procès des 83 accusés pro-Gbagbo poursuivis pour "atteinte à la sûreté de l'État" devant la Cour d'assises d'Abidjan s'est achevée lundi par la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120911080735 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120911080735 from 172.16.0.100