Extension Factory Builder
11/09/2012 à 08:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestation de partisans pro-Gbagbo, le 30 octobre 2011 à Abidjan. Manifestation de partisans pro-Gbagbo, le 30 octobre 2011 à Abidjan. © Sia KambouAFP/Archives

Regroupant les partis de l'opposition ivoirienne, la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a appelé, lundi 10 septembre, à la relance du dialogue avec les partis au pouvoir. Une initiative bienvenue, alors que les tensions créées par les attaques du mois d'août contre les FRCI ne sont toujours pas retombées.

Objectif : sortir la Côte d'Ivoire de « l'engrenage de la violence » auquel elle est confrontée depuis le début d’août. À cette fin, l’opposition ivoirienne regroupée au sein de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a appelé, lundi 10 septembre, à « relancer le dialogue » direct entre les partis politiques, notant que celui-ci s’était nettement ralenti ces dernières semaines.

« Il faut commencer les négociations directes entre les forces politiques. C'est par elles que les violences arrivent, ce sont elles qui peuvent les débloquer », a jugé Kabran Appia, président du LMP. Revenu d'exil en avril, celui-ci entretient de bons rapports avec les autorités ivoiriennes.

Cherchant à se démarquer de l’attitude ambigüe du président de l’Assemblée nationale et leader des Forces nouvelles (FN, ex-rebelles), Guillaume Soro, le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, joue quant à lui désormais la partition de l’apaisement. Il a notamment rencontré samedi à Abidjan des membres des Jeunes patriotes, fervents partisans de Laurent Gbagbo, qui avait été accusé de les armer pour en faire une milice à sa solde. Bakayoko avait même révélé qu'il avait des contacts téléphoniques réguliers avec leur ancien chef, Charles Blé-Goudé.

"Arrêter de rêver"

« Nous sommes gbagboïstes et nous demeurons gbagboïstes. Mais ceux qui rêvent d'un coup d'État doivent arrêter de rêver. La jeunesse patriotique est fatiguée. Elle refuse d'être manipulée et d'aller à la paix. C'est pourquoi nous acceptons la main tendue du président Alassane Ouattara », a déclaré Zady Djédjé, un responsable des jeunes patriotes, cité dans la presse lundi.

La Côte d'Ivoire court à la ruine. Le pays plonge dans le chaos.

Justin Koua, responsable de la jeunesse du FPI

« Nos militants sont contraints de vivre dans une certaine clandestinité dans leur propre pays. Tous les jours, leurs domiciles sont pris d'assaut par les bandes armées désordonnées et désorganisées à la solde du régime (...). La Côte d'Ivoire court à la ruine. Le pays plonge dans le chaos », s’est lamenté de son côté le responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), Justin Koua, qui a appelé à un rassemblement le 4 octobre à Abidjan.

Exactions

Même s’il craint toujours des tentatives de déstabilisation - voire d'assassinat - orchestrées par des pro-Gbagbo en exil, au Ghana notamment, le président Alassane Ouattara a fait savoir qu’il avait donné des instructions très claires aux ministres en charge de la Défense et de la Sécurité pour qu’ils sanctionnent sévèrement les exactions commises par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), en forte recrudescence ces dernières semaines.

Par ailleurs, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a appelé lundi à Paris la communauté internationale à « soutenir » les efforts en vue d'une réconciliation nationale en Côte d'Ivoire. Et le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, qui avait exhorté fin août le président Alassane Ouattara pour qu'il prenne des « initiatives » afin de relancer le dialogue, poursuit ses consultations avec les partis politiques.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

L'examen de 60 contrats publics accordés entre 2011 et 2013 montre que dans 95 % des cas les motifs avancés pour justifier que ces marchés soient passés de gré à gré ne sont pas fon[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

L'anniversaire de la BAD à Abidjan reporté ?

Prévu pour début novembre dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, le 50e anniversaire de la Banque africaine de développement pourrait être reporté. En cause :[...]

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex