Extension Factory Builder
11/09/2012 à 12:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdou Mbaye s'est adressé à l'Assemblée nationale le 10 septembre. Abdou Mbaye s'est adressé à l'Assemblée nationale le 10 septembre. © AFP

S’adressant devant l’Assemblée nationale le 10 septembre, Abdoul Mbaye a confirmé la détermination du gouvernement sénégalais à procéder à la restitution des "biens mal acquis" et des sommes détournées durant la présidence d’Abdoulaye Wade.

Abdoul Mbaye, Premier ministre sénégalais, a assuré le 10 septembre que son gouvernement était « résolu » à faire restituer les biens de l'État « détournés » au cours des douze années de pouvoir de l’ancien président, Abdoulaye Wade.

"Financer des projets prioritaires"

« C'est au nom de ce principe [de transparence] que nous avons engagé des audits pour faire l'état des lieux sur la situation de notre pays à fin mars 2012. (...) La restitution des avoirs détournés de leur destination initiale permettrait de constituer des ressources pour financer des projets prioritaires », a poursuivi le Premier ministre à l’occasion de son discours de politique générale adressé à l'Assemblée nationale.

« C'est une action dans laquelle le gouvernement s'est engagé de manière résolue. Il reviendra à la Justice, dans tous les dossiers en cause, de dire le droit, en toute indépendance », a promis M. Mbaye, nommé début avril Premier ministre par le président Macky Sall.

Le 25 mars dernier, Macky Sall a en effet remporté le second tour de l’élection présidentielle face au vétéran Abdoulaye Wade, qui a été à la tête du pays de 2000 à 2012.

"L’ancien régime" dans l’œil du cyclone.

Créée au début des années 1980 sous le président Abdou Diouf (1980-2000), la Cour de répression de l'enrichissement illicite était depuis quelque peu tombée en désuétude au cours des années Wade. Cependant, les nouvelles autorités sénégalaises ont réactivé la Cour avec l’objectif de récupérer l'argent public qui a été spolié et les biens mal acquis et d’engager des poursuites à l’encontre des auteurs de détournements.

Dans l’affaire des biens mal acquis, des dignitaires du « clan Wade » sont accusés d’avoir détourné de l’argent public afin de procéder à un « enrichissement illicite ». Karim Wade, le fils de l’ancien président, a notamment été entendu parce qu'il est soupçonné d’avoir détourné des deniers publics à des fins personnelles, alors qu’il était à la tête du ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Énergie.

Le président actuel du Sénat et ancien maire de Dakar, Pape Diop, qui s’est constitué une fortune colossale au cours de ses mandats, est également dans le viseur de la justice sénégalaise.

Des enquêtes portant sur des « enrichissements illicites » ont donc récemment conduit à l’audition de plusieurs personnalités de l'ex-pouvoir sénégalais. Par ailleurs, d'anciens directeurs et des responsables de sociétés publiques ont également été entendus par la justice.

Initiative Star

Dakar a fait appel à la Banque mondiale (BM) dans le cadre de l'initiative Star (Stolen Assets Recovery, pour la restitution des avoirs volés). Cette dernière, qui a vu le jour en 2007, est le fruit d’un partenariat entre la BM et l'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC).

L’initiative Star a pour but d’apporter de l’aide aux pays en développement à travers trois axes : assistance pour récupérer les avoirs volés par des dirigeants corrompus d’une part ; veiller à ce que les fonds restitués soient affectés à des programmes de développement efficaces, et, enfin, lutter contre l'existence de refuges internationaux pour les receleurs en fuite.

Au cours de son intervention devant l’Assemblée nationale, Abdoul Mbaye en a également profité pour communiquer les prévisions de croissance pour 2012 : un taux de croissance de 3,9% est attendu cette année, ce qui représenterait une hausse de 1,3 point par rapport au taux de 2011, qui était de  2,6%. Le Premier ministre a aussi fait part du dépôt d'un projet de loi de finances rectificative pour « la réduction, voire la suppression » des dépenses de l'État considérées comme « non prioritaires ». Ces propos entrent en écho avec la récente proposition de Macky Sall de supprimer le Sénat afin de réaffecter le budget de l’institution à la lutte contre les inondations qui ont frappé le Sénégal en août dernier.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : dans l'affaire Karim Wade, Bibo Bourgi plaide malade

Sénégal : dans l'affaire Karim Wade, Bibo Bourgi plaide malade

La détérioration de l'état de santé de l'homme d'affaires, soupçonné de complicité dans l'affaire Karim Wade, hypothèque la tenue du procès, le 31 juillet[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Sénégal : Mahammed Dionne, le premier de la classe

Chargé jusque-là du Plan Sénégal émergent, ce fidèle de Macky Sall succède à Aminata Touré à la tête du gouvernement. Plus consensuel, il devrait[...]

Sénégal : Khalifa Sall, un destin présidentiel ?

Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers