Extension Factory Builder
10/09/2012 à 19:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sakhr El-Materi était réfugié au Qatar depuis la chute du régime Ben Ali. Sakhr El-Materi était réfugié au Qatar depuis la chute du régime Ben Ali. © AFP

Le Qatar a annoncé, lundi 10 septembre, qu'il allait expulser Sakhr el-Materi, le gendre du président déchu Zine el-Abidine Ben Ali. La destination future de celui-ci est inconnue pour le moment.

C'est une petite victoire pour les révolutionnaires tunisiens. Lundi, le Qatar a annoncé sa décision d'expulser Sakhr el-Materi, gendre de Zine el-Abidine Ben Ali. Personnalité parmi les plus proches de l'ancien président tunisien, mais aussi parmi les plus détestées du pays, il était établi à Doha depuis le soulèvement qui a renversé le régime de son beau-père en janvier 2011.

« À la demande du président Moncef Marzouki (...), l'émir du Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, a décidé par décret l'expulsion de Sakhr el-Materi », a declaré un porte-parole de la présidence tunisienne. Cette annonce coïncide avec le voyage, lundi, du président tunisien Moncef Marzouki pour le Qatar. Il doit y assister à une conférence sur la restitution des biens spoliés dans les pays du « Printemps arabe », à l'invitation de l'émir qatari.

Selon la communication de la présidence tunisienne, le Qatar a assuré Moncef Marzouki de sa disposition à apporter tout le soutien technique et juridique nécessaire à l'identification des comptes bancaires et avoirs détournés par les proches de l'ex-raïs.

Dauphin potentiel

Sakhr el-Materi, homme d'affaires de 31 ans, était réputé être le gendre préféré de l'ancien couple présidentiel. Il était souvent présenté comme un dauphin potentiel de Ben Ali avant le soulèvement populaire de l'hiver 2011.

Il avait fui la Tunisie avant la chute du régime pour se réfugier au Qatar avec son épouse Nesrine, la fille aînée de Ben Ali. Patron de Princess Holding, il était actif dans tous les domaines d'activité économique en Tunisie. Ses avoirs ont été confisqués ou placés sous administration de l'État. Il est sous le coup de condamnations à de la prison ferme dans de multiples affaires de corruption et continue d'être l'objet de poursuites judiciaires.

"Restituer les avoirs détournés"

« La Tunisie continuera de demander à tous les pays qui accueillent des proches de l'ancien président de les livrer à la justice de leur pays et de restituer leurs avoirs détournés », a ajouté le porte-parole de la présidence.

En juillet, l'État tunisien avait annoncé la cession de ses parts saisies dans le capital de l'opérateur Tunisiana, détenu à 75% par Qatar Telecom, ainsi que dans la société Ennakl Automobiles, concessionnaire de Volkswagen.

Tunis a plusieurs fois demandé, en vain, l'explusion de Ben Ali, réfugié en Arabie Saoudite avec son épouse Leïla Trabelsi depuis leur fuite du 14 janvier 2011. L'ex-président a été condamné à la réclusion à perpétuité dans plusieurs affaires pour corruption ou complicité de meurtres de manifestants lors du soulèvement qui l'a chassé du pouvoir.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Mehdi Jomâa : 'Redresser l'État tunisien est une obligation'

Mehdi Jomâa : "Redresser l'État tunisien est une obligation"

Alors qu'il achève une tournée diplomatique visant à mobiliser les partenaires de la Tunisie pour la sortir du marasme, le Premier ministre Mehdi Jomâa s'est livré à "Jeune Afrique&quo[...]

Racisme : en Tunisie, Slah Mosbah ne veut plus être "le Noir de service"

Le chanteur Slah Mosbah, l'un des plus populaires de Tunisie, ne veut plus être "le Noir de service" qui cache une forêt de préjugés. À 55 ans, il songe même à[...]

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle[...]

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Le site de Onk el-Jmel, qui a servi de décor au tournage de Star Wars, est menacé par le sable. Les fans de la saga vont-ils se mobiliser pour le sauver ?[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces