Extension Factory Builder
06/09/2012 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Claude Le Roy, sélectionneur de l'équipe de RDC. Claude Le Roy, sélectionneur de l'équipe de RDC. © AFP

Absente lors des trois dernières CAN, la RDC pourrait retrouver l’élite du football continental l’hiver prochain en Afrique du Sud. À condition de bien négocier l’obstacle équato-guinéen, et si possible dès le 9 septembre, au stade des Martyrs de Kinshasa.

À la fin du mois de mai, fatigué par les à peu près de l’organisation congolaise, Claude Le Roy avait menacé de tout envoyer promener. Depuis, il a repoussé les approches de la fédération kényane, notant au passage certaines améliorations dans le quotidien de la sélection. Mais le 28 août dernier, Constant Omari, président de la Fédération congolaise de football (Fecofa), a profité d’une conférence de presse pour en remettre une louche, s’attaquant cette fois-ci au gouvernement et son « insensibilité » quant à la préparation du match du 9 septembre face à la Guinée Équatoriale, comptant pour les qualifications de la CAN 2013. « Constant Omari a critiqué la culture de l’urgence, et il a raison, même si on sait que sur ce continent, il faut se battre malgré le manque de moyens », commente Claude Le Roy. Mais pour l'heure, la combativité du sélectionneur des Léopards est plus que jamais concentrée sur la première partie de la double confrontation avec le Nzalang Nacional.

Le grand retour de Mbokani

Et pour cause, la RDC n’a plus participé à une phase finale de CAN depuis 2006 en Égypte. « Il va falloir éliminer la Guinée Equatoriale, en sachant que ce ne sera pas simple, car cette équipe, avec tous ses Camerounais et Ivoiriens naturalisés très rapidement, progresse ». Mais l’ancien coach du Cameroun, qui récolte les fruits de sa persévérance,  peut compter sur le retour en sélection nationale de plusieurs internationaux. « Dieumerci Mbokani (Anderlecht, Belgique), je l’ai vu plusieurs fois à Bruxelles. Il a fallu le convaincre et convaincre ceux qui ne voulaient plus le revoir. J’ai fait lever sa suspension en sélection. Youssouf Mulumbu (West Bromwich Albion, Angleterre), Alain Kaluyituka (Al Kharaitiyat, Qatar), eux-aussi sont revenus, car ils croient en mon projet. »

Avec Jires Kembo-Ekoko, fraîchement transféré de Rennes à Al-Aïn (Émirats Arabes Unis), Le Roy n’a pas eu le même succès. « Lui et quelques autres, comme Eliaquim Mangala (FC Porto, Portugal) ou Terance Makengo (Auxerre, France), réfléchissent. » Mais la patience du sélectionneur a des limites, les ralliements tardifs, et surtout en cas de qualification pour la CAN, pourraient être malvenus…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

Drôles de révolutionnaires ! (SE OK MAR 31/3)

Drôles de révolutionnaires ! (SE OK MAR 31/3)

De dangereux émeutiers prêts à utiliser la violence pour déstabiliser l'État ? C'est ainsi que les autorités congolaises ont, après leur interpellation, présenté[...]

Kyungu wa Kumwanza : "La RDC doit privilégier les échéances électorales importantes"

De retour de Kinshasa, où il a pris part la semaine dernière à la réunion du bureau politique de la coalition au pouvoir, convoquée par le président Joseph Kabila, Antoine Gabriel Kyungu[...]

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120906163630 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120906163630 from 172.16.0.100