Extension Factory Builder
06/09/2012 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président rwandais, Paul Kagamé. Le président rwandais, Paul Kagamé. © AFP

La Grande-Bretagne a décidé de déloquer 9,5 des 20 millions d'euros de son aide destinée au Rwanda. Andrew Mitchell, le ministre du Développement international sortant, a justifié cette décision par l’amélioration de la situation sur le terrain, jugeant "constructifs" les efforts déployés par le Rwanda pour résoudre la crise dans le Nord-Kivu.  

La Grande-Bretagne va débloquer environ la moitié de son aide au Rwanda, a annoncé mardi 4 septembre le gouvernement britannique. Andrew Mitchell, le ministre sortant du développement international, a justifié la décision par l’amélioration de la situation sur le terrain, jugeant les efforts déployés par Kigali pour résoudre la crise dans le Nord-Kivu « constructifs ».

« Le Rwanda s’est engagé de manière constructive dans le processus de pays initié par la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), et il y a eu un cessez-le feu continu », a indiqué mardi 4 septembre, Andrew Mitchell dans un communiqué .

"Progrès"

« Compte tenu de ces progrès et reconnaissant que le gouvernement du Rwanda a continué de démontrer son engagement ferme à lutter contre la pauvreté et l'amélioration de sa gestion financière, la Grande-Bretagne devra restaurer partiellement son aide budgétaire générale au Rwanda », a-t-il précisé Andrew Mitchell dans un communiqué.

9,5 des 20 millions d'euros d’aide suspendue par Londres le 27 juillet seront ainsi débloqués. Andrew Mitchell  a expliqué que la Grande-Bretagne a décidé de ne débloquer que la moitié de son aide, car des inquiétudes subsistent encore sur le soutien du Rwanda aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) à l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Quatre autres pays (États-Unis, Allemagne, Pays-Bas, Suède) ont suspendu en partie leur aide au développement pour le Rwanda, dont le budget dépend de l’aide internationale à hauteur de 40%. Kigali a démenti à plusieurs reprises les allégations et a accusé de partialité les auteurs du rapport de l'ONU.

"Une décision extrêmement dangereuse"

Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais, a critiqué cette décision la qualifiant de « totalement désastreuse ». « Nous ne partageons pas la même analyse (de la situation) ... Ça ne va pas aider à résoudre les problèmes dans la région. Nous allons parler avec les anglais  pour exprimer que nous pensons que cette décision peut être extrêmement dangereuse », a déclaré Lambert Mende à Reuters par téléphone.

« Des gens meurent, des centaines de milliers sont déplacés, et nous ne savons pas où la Grande-Bretagne a eu l'information que le Rwanda travaillait dans le bon sens », a-t-il poursuivi.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, séjourne depuis dimanche à Tel-Aviv. Une visite officielle de deux jours en pleine crise israélo-palestinienne.[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

 Dès septembre prochain, les coûts de communication entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda se feront aux tarifs des communications locales, en vertu d'un accord signé entre les trois pays le 08[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Le Rwanda ou les secrets d'un bon élève

Dévasté par un génocide il y a vingt ans, le pays pauvre et enclavé réalise un spectaculaire redressement économique. Jeune Afrique analyse les ingrédients de cette[...]

Réseaux sociaux : le classement des villes africaines les plus actives sur Twitter

"Jeune Afrique" a établi un classement d'où il ressort un grand retard dans l'utilisation de Twitter par les villes africaines. Si certaines municipalités se démarquent, la plupart[...]

France-Rwanda : les juges bouclent leur enquête sur l'attentat contre Habyarimana

Nathalie Poux et Marc Trévidic, les juges français en charge de l'enquête sur l'attaque du 6 avril 1994 contre l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, ont mis fin à leur[...]

RDC - Rwanda : que faire des ex-rebelles des FDLR ?

Ils sont à peine 200 à avoir déposé les armes, mais, en RDC, la question de l'avenir des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) se pose déjà.[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Dire non, rendre coup pour coup... C'est retrouver notre dignité"

Le président rwandais, Paul Kagamé, s'est montré très combatif lors de son discours de la fête nationale, vendredi à Kigali, exhortant l'Afrique toute entière à changer[...]

Rwanda : le centre culturel franco-rwandais de Kigali démoli à la pelleteuse

Après des années de tractations infructueuses sur l'avenir du centre culturel franco-rwandais de Kigali, le Rwanda a mis en oeuvre une décision radicale : détruire l'ensemble des bâtiments[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers