Extension Factory Builder
04/09/2012 à 12:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un accident de bus, en septembre 2010, dans le nord du Maroc. Un accident de bus, en septembre 2010, dans le nord du Maroc. © AFP

Dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 septembre, 42 personnes ont été tuées et 24 autres blessés après la chute de leur autocar dans un ravin sur la route reliant Zagora à Marrakech, dans le sud du pays.

Mis à jour à 17h00.

Le bilan est extrêmement lourd. Dans la nuit de lundi à mardi, 42 personnes sont mortes et 24 autres ont été blessées dans l'accident de leur autocar survenu dans la province d'Al-Haouz, dans le sud du Maroc. L'accident a eu lieu vers 2 heures du matin, au niveau de la commune rurale de Zerkten, sur la route nationale reliant Zagora à Marrakech.

Le drame est survenu alors que le bus descendait de nuit vers la ville ocre, après avoir franchi le col de Tizi-n-Tichka, le plus haut du Maroc, qui culmine à près de 2 300 mètres d'altitude. Le véhicule s'est renversé dans un ravin de 150 mètres de profondeur, laissant peu de chances de survie à ses passagers.

Ce terrible accident a fait 24 blessés, dont quatre grièvement. Ils ont été transférés dans différents hôpitaux de la région.

Vingt et un blessés ont été évacués aux urgences de l'hôpital Ibn Tofaïl de Marrakech. Selon son directeur, Hicham Nejmi, quatre victimes sont décédées peu après leur arrivée et deux ont été envoyées directement en service de réanimation. Leur état serait relativement stable pour le moment. Trois autres blessés de l'accident ont été évacués à l'hôpital provincial de Ouarzazate.

Condoléances de Mohammed VI

D'après plusieurs sources médicales contactées par Jeune Afrique, la totalité des victimes sont de nationalité marocaine. L'une d'entre elles, originaire de Ouarzazate, avait toutefois la double nationalité maroco-belge.

Les corps des 42 personnes décédées ont été transférés à la morgue du principal hôpital de Marrakech. Selon un responsable de la préfecture du Haouz, les causes de l'accident ne sont pas encore connues, mais une commission d'enquête ainsi qu'une cellule de crise ont été mises sur pied.

Le gouverneur de la province, Younès El Bathaoui, s'est rendu sur place pour superviser les opérations de secours.

Depuis Rabat, le Roi Mohammed VI a adressé ses « vives condoléances » et sa compassion aux familles des victimes et aux blessés. « Sa Majesté le Roi (...) a décidé de prendre en charge personnellement les frais de transport des dépouilles des victimes, de leur inhumation et de leurs obsèques, ainsi que les frais d'hospitalisation des blessés », indique aussi le communiqué du cabinet royal.

Insécurité routière

Il s'agit du plus grave accident d'autobus jamais enregistré au Maroc, où les accidents de la route sont très fréquents. En novembre 2010, un car transportant des ouvriers avait chuté dans un oued à Bouznika, au sud de Rabat, provoquant la mort de 24 personnes par noyade. Plus récemment, à la fin du mois d'août, huit personnes avaient trouvé la mort dans un accident de camion dans la même province du Haouz.

Les accidents de la route sont très fréquents au royaume chérifien. Selon les chiffres officiels, plus de 4 000 personnes ont trouvé la mort en 2011 (pour environ 10 000 blessés graves), soit une progression de près de 12% sur un an, en dépit de l'entrée en vigueur d'un nouveau code de la route.

 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Ciments du Maroc consolide ses positions

Ciments du Maroc consolide ses positions

Dans un marché local toujours en berne, la filiale d'Italcementi se bat pour rester numéro deux. Et permettre au groupe italien de poser ses premiers jalons au sud du Sahara.[...]

Nabil Dirar (AS Monaco) : "Je ne regrette pas d'avoir choisi le Maroc"

À 29 ans, le milieu de terrain marocain est l'un des cadres de de l’AS Monaco, plus que jamais en lice pour disputer la prochaine Ligue des Champions après sa victoire à Lens (3-0) dimanche. Nabil[...]

Maroc : la polémique darija divise le royaume

Faut-il ou non introduire l'arabe dialectal dans les cursus scolaires ? La question divise le royaume. Éléments de réponse.[...]

Longtemps déserté, le Sahara marocain attire enfin les patrons

Fin mars, les provinces du Sud étaient au centre d'un nouveau forum de l'investissement à Laayoune. À la clé, soixante projets et 6 milliards de dirhams pour une région[...]

Maroc - Laurent Sablé : "Fini les procès, place au sport !"

Au terme d'une procédure internationale d'arbitrage, la suspension des Lions de l'Atlas des CAN 2017 et 2019 a été annulée. Entretien avec l'un des avocats de la partie marocaine.[...]

Finance : le marocain OCP lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

Pour sa deuxième incursion sur les marchés internationaux en à peine un an, le géant marocain des phosphates OCP a émis un eurobond d'un milliard de dollars. L'emprunt, d'une maturité de[...]

Maroc : l'avant-projet de réforme du code pénal est-il rétrograde ?

La réforme du code pénal marocain devait permettre des avancées démocratiques. C'est raté : son avant-projet est contesté par la société civile, qui le trouve[...]

Accident d'autocar au Maroc : les victimes méritent-elles le deuil national ?

Depuis le tragique accident d’autocar, les messages de condoléances et de soutien aux familles des victimes se muent en une gronde sur les réseaux sociaux demandant un deuil national.[...]

Mohammed Benhammou : "La plupart des Marocains qui reviennent du jihad avec l'EI disent avoir été dupés"

Pour l'universitaire Mohammed Benhammou, président du Centre marocain des études stratégiques et spécialiste du terrorisme et des questions de sécurité, les recrues de l'État[...]

Libye : une bombe explose devant l'ambassade du Maroc sans faire de victimes

Une bombe a explosé dans la nuit de dimanche à lundi près de l'entrée de l'ambassade du Maroc, à Tripoli. L'attentat n'a heureusement pas fait de victimes.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120904120723 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120904120723 from 172.16.0.100