Extension Factory Builder
03/09/2012 à 16:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des employés de l'OMS à Kagadi, dans l'ouest de l'Ouganda. Des employés de l'OMS à Kagadi, dans l'ouest de l'Ouganda. © AFP

Une épidémie de la fièvre hémorragique Ebola a provoqué la mort de 14 personnes dans le nord-est de la RDC. Et 15 autres cas ont été recensés par les services médicaux.

Après l'Ouganda, le virus Ebola frappe le nord-est de la République démocratique du Congo(RDC). D'après la radio onusienne Okapi, cette fièvre hémorragique foudroyante a tué quatorze personnes dans le nord-est du pays après avoir causé la mort de seize personnes en Ouganda voisin. Un précédent bilan faisait état de sept morts en RDC.

Le comité scientifique et technique de lutte contre la fièvre hémorragique Ebola basé à Isiro, en province Orientale, a publié samedi de nouveaux chiffres sur l'épidémie qui touche la RDC depuis le début août. Il a recensé 29 cas, dont les quatorze décès.

Autres cas suspects

Le médecin chef de district sanitaire d'Isiro, le Dr Jacques Bumbaluka, affirme que d'autres cas suspects sont en cours d'analyse. Selon lui, les malades sont localisés dans deux zones de santé voisines : celle d'Isiro (18 cas dont onze décès) et de Viadana (onze cas dont trois décès).

Une épidémie de virus Ebola (FHV) s'est déclarée en juillet en Ouganda, pays frontalier de la RDC. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le virus a entraîné la mort de seize personnes.

Le virus Ebola, qui provoque une fièvre hémorragique, est extrêmement contagieux et hautement mortel. Il tue entre 50 et 90% des personnes atteintes. Il n'existe actuellement ni traitement, ni vaccin.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

'Mbata ya bakolo' : au Congo, la vie sans les 'Zaïrois' de RDC

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans le[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

RDC : Lambert Mende répond à Linda Thomas-Greenfield

Lambert Mende Omalanga est ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Comment l'Europe empêche le retour des migrants africains dans leur pays d'origine

Selon une étude de l'Ined publiée mercredi, les restrictions de la politique migratoire européenne constituent la principale barrière au retour des migrants dans leur pays d'origine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers