Extension Factory Builder
31/08/2012 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Objectif du TPM : étoffer le palmarès. Objectif du TPM : étoffer le palmarès. © DR

Disqualifié de la Ligue des Champions en 2011, le TP Mazembe s’est réinstallé parmi le gratin du football africain. Dimanche (15 h 30), le club de Lubumbashi (RDC) recevra les Égyptiens d’Al-Ahly, leaders du groupe B, pour une confrontation presque décisive pour la suite de la compétition.

La plaie se referme tout doucement, mais ce souvenir douloureux hante encore quelques mémoires en RDC. Le TP Mazembe (TPM), vainqueur des éditions 2009 et 2010 de la Ligue des Champions, avait du abandonner l’idée de conquérir un troisième titre consécutif après la décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) de le disqualifier, après des plaintes déposées par Simba Sports (Tanzanie) et le WAC Casablanca (Maroc) à propos du transfert de Janvier Bessala de l’Espérance Tunis au TPM.

Lamine N’Diaye, l’entraîneur sénégalais des Corbeaux, a mis du temps à digérer cette décision coûteuse financièrement et compliquée sportivement. « La Ligue des Champions est une compétition fantastique, et en être privés alors que nous avions gagné notre place sur le terrain,  fut vécu comme une injustice. Économiquement, elle est lucrative, et en cas de victoire, la participation à la Coupe du Monde des Clubs peut rapporter de l’argent. Et sportivement, j’avais ressenti après la décision de la CAF une certaine démotivation des joueurs. Lesquels s’étaient finalement vite ressaisis. » Cette absence de recettes générés par la Ligue des Champions n’a cependant pas (trop) impacté les finances d’un club présidé par le multimillionnaire Moïse Katumbi. « Il a tenu tous ses engagements contractuels avec les joueurs recrutés dans l’optique de la Ligue des Champions », ajoute N’Diaye.

N’Diaye : "Les demi-finales, une nécessité"

Cette année, Katumbi a assigné à son entraîneur le même objectif que pour les précédentes, « aller le plus loin possible dans toutes les compétitions où le club est engagé. » Ce qui, dans la bouche du premier bailleur de fond du club katangais, est une invitation à étoffer un peu plus son palmarès. « Le match face à Al-Ahly ( vainqueur 2-1 à l’aller, NDLR) peut nous permettre de nous rapprocher de la qualification pour les demi-finales, qui est une nécessité. Terminer premier ou deuxième du groupe, ce n’est pas le plus important. Ce qui est essentiel, c’est de passer. »

Moïse Katumbi, sans vraiment changer ses habitudes, a encore une fois puisé dans sa cassette pour renforcer l’équipe et proposer des salaires qui connaissent peu d’équivalent en Afrique. Et le président des Corbeaux a investi beaucoup de son argent personnel dans la construction du nouveau stade.  « La pression reste la même que d’habitude. Nous aurions gagné la Ligue des Champions en 2011, cela n’aurait rien changé », assure Lamine N’Diaye, dont le contrat arrivera à son terme au mois de décembre prochain. Et dont l’avenir dépend forcément du respect de la feuille de route présidentielle…

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : à quoi joue Léon Kengo wa Dondo ?

RDC : à quoi joue Léon Kengo wa Dondo ?

En évoquant une possible révision de la Constitution, le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a jeté le trouble. A priori, il est exclu de toucher à la limitation du nom[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Interrogations après la mort en RDC du chef rebelle "Morgan"

Paul Sadala alias "Morgan", chef rebelle congolais, a été tué lundi par l'armée congolaise lors de son transfèrement vers Bunia dans le nord-est de la RDC.[...]

Football : Carteron sélectionneur de la RDC ? Katumbi ne dit pas non

À la recherche d’un sélectionneur, la RDC étudie plusieurs pistes. Dont celle menant à Patrice Carteron, l’entraîneur français du TP Mazembe, qui cumulerait les deux[...]

RDC : où sont passés les centaines d'otages des ADF dans le Nord-Kivu ?

Enfants, médecin, prêtres, membres de MSF… Entre 2010 et 2013, des centaines de personnes ont été enlevées par les ADF dans l'est de la RDC. Au moment où la traque contre ces[...]

RDC : comment va Étienne Tshisekedi ?

Au moment où des rumeurs folles circulent à Kinshasa sur l'état de santé d'Étienne Tshisekedi, ses proches tentent de rassurer. Selon eux, l'opposant historique congolais va mieux mais a encore[...]

RD Congo : Carlo Lekea, développeur-pionnier

Carlo Lekea est le développeur de la première application mobile réalisée en RD Congo. À 22 ans, ce jeune homme ambitieux entend bien en développer de nombreuses autres, en dépit de[...]

RDC : In Koli Jean Bofane, le satyricongolais

Présent au festival Étonnants Voyageurs de Rabat, l'auteur de "Mathématiques congolaises" a évoqué son nouveau livre, "Congo Inc." Un maelström d'humour et[...]

RDC - Patricia Diomi : "Pour Kabila, mon mari est la bête noire à abattre"

Après la condamnation, le 26 mars, de l'opposant congolais Diomi Ndongala à dix ans de prison, son épouse Patricia s'est confiée à "Jeune Afrique". Elle dénonce notamment la[...]

Papas présidents !

C'est reparti. La plupart de nos dirigeants, bien ou mal élus, malgré de longues années de pouvoir, se sont illustrés par leur impéritie. Ils n'ont pas réussi à nous faire[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers