Extension Factory Builder
31/08/2012 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Objectif du TPM : étoffer le palmarès. Objectif du TPM : étoffer le palmarès. © DR

Disqualifié de la Ligue des Champions en 2011, le TP Mazembe s’est réinstallé parmi le gratin du football africain. Dimanche (15 h 30), le club de Lubumbashi (RDC) recevra les Égyptiens d’Al-Ahly, leaders du groupe B, pour une confrontation presque décisive pour la suite de la compétition.

La plaie se referme tout doucement, mais ce souvenir douloureux hante encore quelques mémoires en RDC. Le TP Mazembe (TPM), vainqueur des éditions 2009 et 2010 de la Ligue des Champions, avait du abandonner l’idée de conquérir un troisième titre consécutif après la décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) de le disqualifier, après des plaintes déposées par Simba Sports (Tanzanie) et le WAC Casablanca (Maroc) à propos du transfert de Janvier Bessala de l’Espérance Tunis au TPM.

Lamine N’Diaye, l’entraîneur sénégalais des Corbeaux, a mis du temps à digérer cette décision coûteuse financièrement et compliquée sportivement. « La Ligue des Champions est une compétition fantastique, et en être privés alors que nous avions gagné notre place sur le terrain,  fut vécu comme une injustice. Économiquement, elle est lucrative, et en cas de victoire, la participation à la Coupe du Monde des Clubs peut rapporter de l’argent. Et sportivement, j’avais ressenti après la décision de la CAF une certaine démotivation des joueurs. Lesquels s’étaient finalement vite ressaisis. » Cette absence de recettes générés par la Ligue des Champions n’a cependant pas (trop) impacté les finances d’un club présidé par le multimillionnaire Moïse Katumbi. « Il a tenu tous ses engagements contractuels avec les joueurs recrutés dans l’optique de la Ligue des Champions », ajoute N’Diaye.

N’Diaye : "Les demi-finales, une nécessité"

Cette année, Katumbi a assigné à son entraîneur le même objectif que pour les précédentes, « aller le plus loin possible dans toutes les compétitions où le club est engagé. » Ce qui, dans la bouche du premier bailleur de fond du club katangais, est une invitation à étoffer un peu plus son palmarès. « Le match face à Al-Ahly ( vainqueur 2-1 à l’aller, NDLR) peut nous permettre de nous rapprocher de la qualification pour les demi-finales, qui est une nécessité. Terminer premier ou deuxième du groupe, ce n’est pas le plus important. Ce qui est essentiel, c’est de passer. »

Moïse Katumbi, sans vraiment changer ses habitudes, a encore une fois puisé dans sa cassette pour renforcer l’équipe et proposer des salaires qui connaissent peu d’équivalent en Afrique. Et le président des Corbeaux a investi beaucoup de son argent personnel dans la construction du nouveau stade.  « La pression reste la même que d’habitude. Nous aurions gagné la Ligue des Champions en 2011, cela n’aurait rien changé », assure Lamine N’Diaye, dont le contrat arrivera à son terme au mois de décembre prochain. Et dont l’avenir dépend forcément du respect de la feuille de route présidentielle…

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l'opposition

Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans[...]

RDC - Neeskens Kebano : "Je vis ma meilleure saison depuis que je suis professionnel"

Neeskens Kebano, qui a renoncé à la possibilité de jouer en équipe de France pour porter le maillot des Léopards, a été élu Soulier d’Ebène du championnat de[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

RDC : pourquoi l'hommage de Zoé Kabila aux "kadogo" fait polémique sur Twitter

Le député congolais Zoé Kabila, frère du président de la RDC, a tenu à rendre un hommage samedi sur Twitter aux "kadogos qui ont fait le choix de laisser leurs stylos pour les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers