Extension Factory Builder
30/08/2012 à 14:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sami Fehri, patron d'une télévision tunisienne, le 24 mars 2011. Sami Fehri, patron d'une télévision tunisienne, le 24 mars 2011. © AFP

Sami Fehri, le patron d'Ettounsiya TV, s'est rendu jeudi 30 août à la justice tunisienne, qui avait ordonné son placement en détention dans une affaire de corruption remontant à l'époque Ben Ali.

Il l'avait annoncé dans une déclaration vidéo diffusée mercredi soir sur sa chaîne, Ettounsiya TV. Sami Fehri, producteur de la version tunisienne des Guignols de l'info, s'est rendu jeudi au procureur général pour être incarcéré, se conformant ainsi à un mandat d'arrêt émis la semaine dernière.

Sami Fehri « vient de se rendre au procureur général », a indiqué son avocate, Me Sonia Dahmani, sans plus de précisions.

La justice tunisienne avait ordonné le 24 août le placement en détention de M. Fehri dans un affaire de corruption remontant à l'époque du président déchu Ben Ali.

L'intéressé affirme que cette décision a été prise en représailles à la diffusion d'une émission satirique politique de Guignols par sa chaîne et qui a été retirée des ondes « sous pression », selon lui, du gouvernement dirigé par les islamistes du parti Ennahda.

Ancien associé de Belhassen Trabelsi

Les autorités affirment vouloir « assainir » le secteur des complices du régime déchu, à l'instar de M. Fehri, ancien associé de Belhassen Trabelsi, le beau-frère de Ben Ali aujourd'hui en fuite au Canada.

La société civile note que les déboires judiciaires du patron d'Ettounsiya coïncident avec l'arrêt de son émission « la logique politique » qui tournait en dérision les dirigeants du pays et du parti Ennahdha. Les Tunisiens étaient toutefois partagés sur le sort de cet ancien proche du clan Trabelsi.

Dans une déclaration vidéo diffusée dans la nuit de mercredi à jeudi par sa chaîne, M. Fehri avait indiqué qu'il allait se rendre, dénonçant des poursuites illégales et une attaque contre la liberté d'expression.

« La liberté d'expression dans laquelle nous vivons depuis le 14 janvier (2011, date de la fuite de Ben Ali) est menacée », a déclaré Sami Fehri, qui, sous le régime déchu, s'était fait un nom en produisant des émissions de divertissement à grand succès.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Fin de campagne présidentielle tendue en Tunisie

Fin de campagne présidentielle tendue en Tunisie

La campagne pour le scrutin présidentiel du dimanche 23 novembre s'est achevée en Tunisie dans un climat délétère. Pourtant, selon la Constitution, les prérogatives du chef de l'Éta[...]

Tunisie : Ben Ali, Leïla et le 14 janvier

Depuis son exil en Arabie saoudite, le président tunisien déchu Zine el-Abidine Ben Ali finalise la rédaction de ses Mémoires. Sa version de la journée du 14 janvier 2011 est attendue avec[...]

Tunisie : Abdelfattah Mourou au Perchoir ?

Pendant que la Tunisie se focalise sur le premier tour de l'élection présidentielle du 23 novembre et que l'ultime séance de l'Assemblée nationale constituante (ANC) mettra un terme le[...]

Tunisie : Slim Chiboub, le gendre de Ben Ali, placé sous mandat de dépôt et écroué

Slim Chiboub, le gendre du président tunisien déchu Zine el-Abidine Ben Ali, est arrivé en Tunisie mardi matin pour s'expliquer devant la justice de son pays. Il a finalement été[...]

Tunisie - Larbi Chouikha : "Nida Tounes n'a pas gagné"

Au-delà des résultats du scrutin, ce politologue, membre de la Ligue tunisienne des droits de l'homme, se projette dans l'après-présidentielle et esquisse les différents scénarios[...]

Tunisie : un scrutin historique !

Remportées par les modernistes de Nida Tounes, les élections législatives du 26 octobre auront scellé la seconde alternance politique en trois ans. Et confirmé l'enracinement de la[...]

CAN 2015 : la Tunisie qualifiée, la Côte d'Ivoire se relance

La Tunisie, en faisant match nul contre le Botswana (0-0) à Gaborone, s'est qualifiée vendredi pour la CAN-2015, rejoignant ainsi l'Algérie et le Cap-Vert qui avaient obtenu leurs billets le mois dernier.[...]

Mehdi Jomâa : "La confiance a été restaurée" en Tunisie

Pour le Premier ministre sortant, le bon déroulement des élections prouve que le pays est dans une dynamique positive.[...]

Tunisie : au milieu du gué...

Parlons cette semaine de la Tunisie. C'est mon pays ; je crois savoir ce qui s'y passe, où il en est et dans quelle direction il va. Je me dois donc de partager mon sentiment avec l'ensemble de mes lecteurs, [...]

Abdelwahab Meddeb, Tunisien des Lumières

L'écrivain et universitaire s'est éteint à l'âge de 68 ans. Dans ses ouvrages comme sur les ondes, il défendait un islam éclairé. Hommage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers