Extension Factory Builder
30/08/2012 à 11:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Michelle Obama, sous les traits de la Michelle Obama, sous les traits de la © DR

La polémique enfle des deux côtés de l’Atlantique. En couverture de l’édition d’août du magazine espagnol "Fuera de Serie", la première dame des États-Unis, Michelle Obama, a été dépeinte en "négresse". Une référence au célèbre tableau de Marie-Guilhelmine Benoist, peint en 1800, six ans après l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises. Deux siècles plus tard, Michelle Obama est-elle condamnée à rester une "petite-fille d’esclave" ?

Karine Percheron-Daniels, l’auteur du montage, l’assure : elle n’a « jamais eu l’intention de choquer personne ». En représentant Michelle Obama, « petite fille d’esclave », dans la peau de la « négresse » du célèbre tableau de Marie-Guilhelmine Benoist, elle a pourtant créé une vaste polémique, qui s’étend en Europe comme Outre-Atlantique, notamment sur les réseaux sociaux.

Art ou insulte ?

Hannah Palmer Egan, bloggueuse new-yorkaise

« Dans quel monde est-il acceptable de représenter Michelle Obama comme une esclave ?! » s’écrit ainsi Bev, une internaute, sur Twitter. « Art ou insulte ? », écrit pour sa part la blogueuse de New-York, Hannah Palmer Egan, interrogatrice, à la différence du magazine anglais, Clutch, qui a de son côté déjà tranché : l’image répand l'idée d' « un corps de femme noire qui peut être dominée et possédée, en particulier sexuellement », peut-on lire dans ses colonnes.

"Michelle, petite fille d’esclave, dame d’Amérique"

Nus en série

Karine Percheron-Daniels, auteure franco-britannique du montage représentant Michelle Obama en « négresse » n'en est pas à sa première oeuvre concernant les chefs d'État et autres puissants de ce monde. À son tableau de chasse, la Reine d'Angleterre, Abraham Lincoln, Eva Peron ou encore Barack Obama. Sa spécialité : les représenter dans leur plus simple appareil.

Face aux critiques, notamment de la communauté africaine-américaine qui dénonce un message raciste, l’artiste franco-britannique auteure du montage, qui n’en est pas à son premier forfait (voir encadré), défend son œuvre.  « À mes yeux », explique-t-elle, « l'image que j'ai créée est une belle femme avec un beau message : pour la première fois dans l'histoire, la première dame des États-Unis est une femme noire qui affiche fièrement sa féminité (la nudité), ses racines (l'esclave) et son pouvoir (première dame des États-Unis, étreinte par le drapeau américain). (...) Je ne suis pas raciste. J'essaie, avec mon art, de montre la beauté et non la saleté. »

Je ne suis pas raciste. J'essaie, avec mon art, de montrer la beauté et non la saleté.

Karine Percheron-Daniels, Artiste franco-britannique

La mise-en-avant de l’héritage de l’esclavagisme américain peut-elle justifier de simplifier à ce point la personnalité de Michelle Obama ? La Maison Blanche, selon le New York Daily News, s’est pour le moment refusé à tout commentaire. La First Lady, « petite fille d’esclave, dame d’Amérique » mais surtout avocate, ancienne adjointe du maire de Chicago, ancienne vice-présidente des affaires externes de l'université de médecine de Chicago, ne souhaite sans doute pas alimenter la polémique. Son mari, Barack, né d’un père Kenyan, premier président noir de l’histoire des États-Unis, mais également avocat et ancien sénateur de l’Illinois, brigue, en ce moment même, un second mandat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Dans Nous ne sommes pas seuls au monde, l'auteure et metteuse en scène Élise Chatauret évoque le déracinement affectif d'un exilé africain.[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

France : presque autant d'actes antimusulmans depuis le 7 janvier que pour toute l'année 2014

Avec 128 faits recensés en deux semaines, les actes antimusulmans sont presque aussi nombreux depuis l'attentat contre Charlie Hebdo que pour toute l'année 2014.[...]

La guerre du sacré n'aura pas lieu

Dans les banlieues françaises ou à Casablanca, au Caire, à Islamabad ou à Tataouine, Charlie Hebdo n'a pas bonne presse. À cause, bien sûr, des caricatures du prophète[...]

France : un élu porte plainte après avoir reçu une lettre d'insultes racistes

Jean Paul Makengo, élu à Toulouse dans le Sud de France, a porté plainte après avoir reçu une lettre d'insultes racistes début janvier.[...]

Santé : la lèpre persiste en Afrique

La lèpre persiste en Afrique En régression dans le monde depuis les années 2000, la lèpre, maladie inféodée à l'homme depuis l'Antiquité, stagne depuis dix ans. L'Afrique, [...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

Venezuela : Nicolás Maduro, la tête dans le gaz

Alors que le Venezuela s'enfonce dans la crise, son président peine à trouver des soutiens. Et si la chute du pétrole précipitait la sienne ?[...]

Dix jours en France

La France vient de vivre dix journées d'une intensité dramatique sans précédent. Ses habitants ont eu l'impression d'avoir été les acteurs-spectateurs d'un film policier dont les[...]

Terrorisme en France : le jour d'après...

À gauche comme à droite, les responsables politiques ont réagi avec la gravité et la dignité requises aux attentats islamistes du 7 janvier. Du coup, leur image dans l'opinion[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120829164414 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120829164414 from 172.16.0.100