Extension Factory Builder
29/08/2012 à 16:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des civils maliens suivent un entraînement militaire près de Mopti. Des civils maliens suivent un entraînement militaire près de Mopti. © AFP

Ce n’est encore qu’une initiative isolée mais elle pourrait se répandre. Dans la région de Mopti, au centre du pays, un peu moins de 300 civils maliens suivent un entrainement militaire pour, disent-ils, aller combattre les islamistes armés au Nord.  Faut-il mettre la reconquête du pays dans les mains de la population ? Êtes-vous pour ou contre cette initiative ? Donnez votre avis.

« Je suis un jeune volontaire. Je ne peux pas voir une partie de mon pays sous contrôle de « criminels » et ne pas aller combattre ! ». Oumar Touré fait partie des 285 jeunes volontaires qui suivent actuellement une formation militaire dans une localité de la région de Mopti, au centre du Mali. L’objectif : permettre à ces jeunes de combattre les groupes armés dominés par des islamistes qui ont pris le contrôle du Nord entre fin mars et début avril.

Votre avis nous intéresse

Êtes-vous pour ou contre l'entraînement militaire dispensé aux civils maliens pour combattre les islamistes au Nord du pays ? Exprimez-vous dans les commentaires en bas de cette page ou sur notre page Facebook.

« On appelle ce camp "la base militaire". Je suis "le contrôleur général". J’encadre ces Jeunes », explique Oumar Maïga, un militaire de l’armée régulière malienne qui fait office d’instructeur. Officiellement, l’État malien ne reconnaît pourtant pas ces milices et ne fait que les tolérer. « Ce ne sont pas des troupes militaires mais actuellement tous ceux qui veulent défendre la patrie sont les bienvenus », confie à l'AFP une source militaire sous couvert d’anonymat. Ces « volontaires » pour le combat pourraient venir en supplément aux forces maliennes, voire être intégrés dans l’armée.
 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de m[...]

Deux ans après l'opération Serval, où en est l'armée malienne ?

Le 11 janvier 2013, l'armée française intervenait au Mali pour aider les militaires maliens à défendre leur territoire face à l'assaut des groupes jihadistes vers le sud du pays. Deux ans plus[...]

Le Mali refuse d'inhumer Amédy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher à Paris

Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher de Paris, devait être enterré au Mali, pays où ses parents sont nés. Mais, selon le quotidien français "Le[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Mali : Modibo Keïta, un nouveau Premier ministre cool et old school

À peine nommé Premier ministre du Mali, Modibo Keïta a déjà réussi un exploit : contenter simultanément le gouvernement, l'opposition et les groupes armés. Cela[...]

Fin de l'épidémie d'Ebola au Mali

Après plus quarante jours de surveillance sans cas confirmés, le Mali en a officiellement fini dimanche avec l'épidémie d'Ebola sur son territoire.  [...]

Charlie Bathily

C'est l'histoire de deux hommes, maliens d'origine, au coeur du drame qui a saisi la France le 7 janvier. Le tueur de Juifs et le sauveur de Juifs, l'assassin et le juste, le Bambara et le Soninké, le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Mali : attaque contre le camp de l'ONU à Kidal, un Casque bleu tchadien tué

Le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d'une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120829154617 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120829154617 from 172.16.0.100