Extension Factory Builder
29/08/2012 à 16:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des civils maliens suivent un entraînement militaire près de Mopti. Des civils maliens suivent un entraînement militaire près de Mopti. © AFP

Ce n’est encore qu’une initiative isolée mais elle pourrait se répandre. Dans la région de Mopti, au centre du pays, un peu moins de 300 civils maliens suivent un entrainement militaire pour, disent-ils, aller combattre les islamistes armés au Nord.  Faut-il mettre la reconquête du pays dans les mains de la population ? Êtes-vous pour ou contre cette initiative ? Donnez votre avis.

« Je suis un jeune volontaire. Je ne peux pas voir une partie de mon pays sous contrôle de « criminels » et ne pas aller combattre ! ». Oumar Touré fait partie des 285 jeunes volontaires qui suivent actuellement une formation militaire dans une localité de la région de Mopti, au centre du Mali. L’objectif : permettre à ces jeunes de combattre les groupes armés dominés par des islamistes qui ont pris le contrôle du Nord entre fin mars et début avril.

Votre avis nous intéresse

Êtes-vous pour ou contre l'entraînement militaire dispensé aux civils maliens pour combattre les islamistes au Nord du pays ? Exprimez-vous dans les commentaires en bas de cette page ou sur notre page Facebook.

« On appelle ce camp "la base militaire". Je suis "le contrôleur général". J’encadre ces Jeunes », explique Oumar Maïga, un militaire de l’armée régulière malienne qui fait office d’instructeur. Officiellement, l’État malien ne reconnaît pourtant pas ces milices et ne fait que les tolérer. « Ce ne sont pas des troupes militaires mais actuellement tous ceux qui veulent défendre la patrie sont les bienvenus », confie à l'AFP une source militaire sous couvert d’anonymat. Ces « volontaires » pour le combat pourraient venir en supplément aux forces maliennes, voire être intégrés dans l’armée.
 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : au Nord, c'est le far west

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants parai[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête s'annonce délicate

Le travail des enquêteurs, notamment français, attendus samedi sur le site du crash d'un avion ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali s'annonce délicat en raison de la désintégration de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers