Extension Factory Builder
29/08/2012 à 12:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Didier Drogba (g.) et Nicolas Anelka ont été recrutés à prix d'or en Chine. Didier Drogba (g.) et Nicolas Anelka ont été recrutés à prix d'or en Chine. © AFP

L’exil doré de Didier Drogba pourrait avoir (déjà) tourné court. Le footballeur ivoirien, tout comme le Français Nicolas Anelka, pourrait ne plus être payé par le club de Shenhua pour lequel il s’est engagé cet été pour un transfert de 32 millions d’euros. Le président du club, le milliardaire Zhu Jun, menace en effet de ne plus verser les salaires les joueurs étrangers.

Le nouveau « paradis » chinois du football pourrait perdre de son attrait. Deux de ses joueurs vedettes, le Français Nicolas Anelka et l’Ivoirien Didier Drogba risquent en effet de ne plus fouler les terrains de l’Empire du milieu, faute de voir leur salaire honorer par le club de Shenhua.

« Les salaires de Drogba, Anelka et (le Colombien Giovanni) Moreno ne peuvent pas être garantis dans le futur et ils pourraient ne pas disputer les prochains matches », a ainsi déclaré un membre du conseil d'administration au journal Titan Sports.

Des millions en échec

Selon le quotidien sportif, le président du club, le milliardaire Zhu Jun, menace de ne plus payer les joueurs étrangers s'il n'obtient pas la majorité de contrôle qui lui a été promise lors de son arrivée en 2007.

Zhu, qui a fait fortune dans les jeux d'argent sur Internet, n’a pas lésiné sur les moyens : il aurait déjà injecté 75 millions d'euros dans le club, favorisant les recrutements d’Anelka en décembre puis de Drogba en juillet, pour 32 millions d’euros, chacun touchant un salaire hebdomadaire de 240 000 euros.

Des sommes qui avaient assuré une couverture médiatique sans précédent pour le championnat chinois, sans pour autant en améliorer le niveau de jeu. L'équipe de Shenhua occupe une modeste dixième place dans son championnat après 23 matches, à 20 points du leader.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers