Extension Factory Builder
29/08/2012 à 09:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre libyen de l’Intérieur, le 28 août 2012 à Tripoli. Le ministre libyen de l’Intérieur, le 28 août 2012 à Tripoli. © AFP

Le ministre libyen de l'Intérieur Fawzi Abdelali, qui avait présenté sa démission dimanche, est revenu sur sa décision mardi 28 août. Il a annoncé l'ouverture d'une "enquête sur des membres des forces de sécurité" pour leur implication présumée dans les récentes destructions de mausolées musulmans par des intégristes.

Le ministre libyen de l'Intérieur reste finalement membre du gouvernement. Fawzi Abdelali avait présenté sa démission dimanche avant de se rétracter mardi 28 août. Il en a profité pour annoncer l'ouverture d'une « enquête sur des membres des forces de sécurité » pour leur implication présumée dans les récentes destructions de mausolées musulmans par des intégristes.

« Nous avons ouvert une enquête sur l'implication de certains membres des services de sécurité dans ce qui s'est passé. Notre rôle n'est pas de profaner les tombes mais d'assurer la sécurité des gens », a déclaré Fawzi Abdelali. Le ministre s’est dit « prêt à engager une bataille » mais seulement si le gouvernement ou le Congrès général national (CGN), plus haute instance politique en Libye issue des élections du 7 juillet, le décidait.

Fawzi Abdelali a cependant affirmé espérer ne pas « entrer en confrontation » avec les intégristes qui « représentent une importante force en terme de nombre et d'équipements (...) Ils possèdent des armes ». « La quantité d'armes en Libye dépasse toutes les estimations. Quand on aura une vraie armée qui saura traiter avec des groupes en possession d'armes lourdes, à ce moment-là le ministère de l'Intérieur pourrait accomplir sa mission », a-t-il assuré en soulignant que ses forces manquaient de matériel.

Préoccupation de l'Unesco

« Je ne m'engage pas dans une bataille perdue et je ne tue pas les gens à cause d'une tombe », a-t-il précisé en disant privilégier la mise en place d'un dialogue religieux et culturel dans cette affaire « très compliquée ».

Après la destruction samedi de mausolées musulmans dans  plusieurs villes du pays, le CGN avait dénoncé, dimanche, le laxisme, voire l’implication des forces de sécurité. La directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), Irina Bokova, « a exprimé sa vive préoccupation ». Elle a exhorté les autorités libyennes « à prendre leurs responsabilités pour la protection du patrimoine culturel et les sites d'importance religieuse », selon un communiqué de l'organisation.

Face à une hausse de la criminalité et des violences, le département d'État américain a déconseillé à ses ressortissants de se rendre en Libye. Les États-Unis estiment que les fauteurs de trouble « ne sont ni sanctionnés ni contrôlés par le gouvernement libyen », selon un communiqué.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Les chefs d’État du Sénégal, du Mali, du Tchad, de la Mauritanie et le ministre français de la Défense ont clôturé mardi le Forum international sur la paix et la sécur[...]

Les milices islamistes à l'assaut d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye

Des miliciens islamistes de Fajr Libya ont tenté de s'emparer ce week-end d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier en Libye. Les forces loyales au gouvernement ont réussi, temporairement, à repousser[...]

Libye : des milices islamistes se rapprochent d'un terminal pétrolier

Des miliciens islamistes cherchaient à s'emparer dimanche, pour la deuxième journée consécutive, du principal terminal pétrolier de Libye, se heurtant aux forces loyales au gouvernement reconnu[...]

Libye : l'armée repousse un assaut islamiste sur une région pétrolière

Des islamistes ont lancé samedi une attaque sur une des principales régions pétrolières de la Libye, dans l'est du pays, mais les forces loyales au gouvernement reconnu par la communauté[...]

Justice : la CPI saisit le Conseil de sécurité de l'ONU pour que lui soit livré Seif el-Islam Kadhafi

La Cour pénale internationale a indiqué mercredi qu'elle saisissait le Conseil de sécurité des Nations unies dans l'affaire Seif el-Islam Kadhafi. Le tribunal réclame que lui soit livré le[...]

Libye : requiem pour Zintan

Influente et toute-puissante au lendemain de la révolution libyenne, le petite ville arabe de Zintan, nichée dans le Djebel Nefoussa, est aujourd'hui considérablement affaiblie. Et cernée de[...]

Libye : sept tués et 25 blessés dans des raids aériens dans l'ouest du pays

Sept personnes sont décédées et 25 autres ont été blessées mardi dans des raids aériens menés par les forces progouvernementales sur la ville de Zouara, dans l'ouest de la[...]

Libye : la Banque centrale sous tutelle internationale ?

 Pour tenter de mettre fin à la guerre civile, l'ONU envisage de frapper les leaders des milices libyenes à la caisse.[...]

L'ambassade de France en Libye s'installe à La Marsa, en Tunisie

L'ambassade de France en Libye vient de s'installer... dans une jolie villa de La Marsa, près de Tunis. Sise dans l'hôtel Radisson, la représentation diplomatique de ce pays à Tripoli a en effet été fermée le [...]

Libye : raid sur l'aéroport de Mitiga revendiqué par les hommes du général Haftar

Selon des témoins, un avion de combat a visé lundi le seul aéroport encore en service à Tripoli, qui est sous contrôle des milices de Fajr Libya. Le raid aérien a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers