Extension Factory Builder
28/08/2012 à 18:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le secrétaire général du FPI, Laurent Akoun. Le secrétaire général du FPI, Laurent Akoun. © D.R.

Après plus de 72 heures de garde à vue, le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), Laurent Akoun, a été inculpé, mardi 28 août, pour atteinte à l’ordre public par les services du procureur de la République. Il a été mis sous mandat de dépôt et sera jugé vendredi.

Laurent Akoun, secrétaire général par intérim et porte-parole du Front populaire ivoirien (FPI), avait été arrêté le 26 août par la gendarmerie nationale, dans la localité d'Adzope, à 80 kilomètres a l'ouest d'Abidjan. Il a été présenté ce mardi 26 août à un juge, qui l'a aussitôt inculpé formellement pour atteinte à l'ordre public. « Laurent Akoun a été inculpé pour troubles à l'ordre public pour le moment, a confié à Jeune Afrique Simplice Koffi Kouadio, le procureur de la République près du tribunal de Première instance d'Abidjan-Plateau. Il sera jugé en fin de semaine probablement dans le cadre d'une procédure de flagrant délit. Mais la procédure d'instruction suit son cours normal. Si d'autres faits lui sont imputés lors de l'enquête, ils seront ajoutés au premier chef d'accusation. »

Me Toussaint Zahui Dako, l’avocat de Laurent Akoun a expliqué à l’AFP que son client est poursuivi pour des déclarations tenues la semaine dernière lors d’une conférence de presse, lors de laquelle il avait accusé le pouvoir du président Alassane Ouattara d’imposer un « modèle totalitaire » et d`avoir commandité des attaques d’hommes en armes contre le siège du FPI et un groupe de presse pro-Gbagbo. L’avocat s’est étonné que les propos tenus alors puissent être jugés « de nature à troubler l’ordre public ».

Écroué à la Maca

En attendant, le numéro 2 du parti de l'ancien président, Laurent Gbagbo, a été placé sous mandat de dépôt et écroué a la maison d'arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Il rejoint ainsi dans l'univers carcéral Alphonse Douati, secrétaire général adjoint incarcéré la semaine dernière pour atteinte à la sûreté de l'État. Après la vague d'attaques qui a secoué la Côte d'Ivoire au cours des dernières semaines, le gouvernement ivoirien accuse les responsables du FPI d'être à l’origine de ces violences et des tentatives de destabilisation. Mais les dirigeants du parti de Gbagbo nient en bloc ces mises à l’index qu’ils jugent « sans fondement ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : la police appelle à 'ne pas lyncher' les suspects d'enlèvements d'enfants

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague d'assassin[...]

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120828181959 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120828181959 from 172.16.0.100