Extension Factory Builder
28/08/2012 à 17:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Photo transmise par l'autorité palestinienne de Yasser Arafat le 14 mai 2003. Photo transmise par l'autorité palestinienne de Yasser Arafat le 14 mai 2003. © AFP

Une information judiciaire pour assassinat concernant le décès de Yasser Arafat a été ouverte mardi 28 août par le parquet de Nanterre, en région parisienne.

L’enquête sur la mort de Yasser Arafat accélère. Moins d’une semaine après l’annonce de prochaines analyses sur la dépouille de l’ancien leader palestinien, une information judiciaire pour assassinat a été ouverte mardi par le parquet de Nanterre, près de Paris.

L'ouverture de cette instruction fait suite au dépôt d'une plainte contre X pour assassinat avec constitution de partie civile, le 31 juillet, par Souha Arafat, la veuve de l'ancien chef de l'Autorité palestinienne, mort le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire français de Percy (Hauts-de-Seine).

Ce dépôt de plainte est consécutif à la découverte de polonium, une substance radioactive hautement toxique, sur des effets personnels de l'ex-dirigeant palestinien. Début juillet, un documentaire de la chaîne qatarie Al-Jazeera avait relancé la thèse d'un empoisonnement de l’homme au keffieh. De leur côté, les dirigeants palestiniens et les proches de Yasser Arafat sont persuadés qu'il est mort empoisonné.

Le feu vert de Souha Arafat

Un ou plusieurs juges d'instruction vont être nommés très prochainement pour conduire l'instruction ouverte à Nanterre.

Vendredi, l'institut de radiophysique de Lausanne a annoncé qu'une de ses équipes allait prochainement examiner la dépouille de Yasser Arafat, inhumé à Ramallah (Cisjordanie), après avoir reçu le feu vert de sa veuve.

Les avocats de Mme Arafat et de sa fille Zahwa avaient alors estimé « que cet acte d'enquête doit être diligenté en collaboration avec la juridiction d'instruction française, régulièrement saisie, qui doit désigner un magistrat instructeur pour procéder aux investigations qui s'imposent ». 

Le polonium avait notamment servi à l'empoisonnement d'Alexandre Litvinenko, en 2006, à Londres. Cet ex-espion russe était un opposant au président Vladimir Poutine.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Tunisie : jour J-6 avant avant un scrutin placé sous le signe de la morosité

Tunisie : jour J-6 avant avant un scrutin placé sous le signe de la morosité

À six jours des élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La[...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

"Sale Marocain !"

Il existe aux Pays-Bas une institution nommée "Kinderombudsman", qui est chargée de veiller sur la bonne santé des enfants du pays, ou plutôt sur leur "bien-être". Par[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Égypte : sept soldats tués par une bombe dans le Sinaï

Sept soldats égyptiens ont été tués et quatre blessés dimanche par l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule dans la péninsule du Sinaï, ont indiqué des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers