Extension Factory Builder
28/08/2012 à 17:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Photo transmise par l'autorité palestinienne de Yasser Arafat le 14 mai 2003. Photo transmise par l'autorité palestinienne de Yasser Arafat le 14 mai 2003. © AFP

Une information judiciaire pour assassinat concernant le décès de Yasser Arafat a été ouverte mardi 28 août par le parquet de Nanterre, en région parisienne.

L’enquête sur la mort de Yasser Arafat accélère. Moins d’une semaine après l’annonce de prochaines analyses sur la dépouille de l’ancien leader palestinien, une information judiciaire pour assassinat a été ouverte mardi par le parquet de Nanterre, près de Paris.

L'ouverture de cette instruction fait suite au dépôt d'une plainte contre X pour assassinat avec constitution de partie civile, le 31 juillet, par Souha Arafat, la veuve de l'ancien chef de l'Autorité palestinienne, mort le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire français de Percy (Hauts-de-Seine).

Ce dépôt de plainte est consécutif à la découverte de polonium, une substance radioactive hautement toxique, sur des effets personnels de l'ex-dirigeant palestinien. Début juillet, un documentaire de la chaîne qatarie Al-Jazeera avait relancé la thèse d'un empoisonnement de l’homme au keffieh. De leur côté, les dirigeants palestiniens et les proches de Yasser Arafat sont persuadés qu'il est mort empoisonné.

Le feu vert de Souha Arafat

Un ou plusieurs juges d'instruction vont être nommés très prochainement pour conduire l'instruction ouverte à Nanterre.

Vendredi, l'institut de radiophysique de Lausanne a annoncé qu'une de ses équipes allait prochainement examiner la dépouille de Yasser Arafat, inhumé à Ramallah (Cisjordanie), après avoir reçu le feu vert de sa veuve.

Les avocats de Mme Arafat et de sa fille Zahwa avaient alors estimé « que cet acte d'enquête doit être diligenté en collaboration avec la juridiction d'instruction française, régulièrement saisie, qui doit désigner un magistrat instructeur pour procéder aux investigations qui s'imposent ». 

Le polonium avait notamment servi à l'empoisonnement d'Alexandre Litvinenko, en 2006, à Londres. Cet ex-espion russe était un opposant au président Vladimir Poutine.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Vol AH5017 : une plainte déposée contre X en France

Vol AH5017 : une plainte déposée contre X en France

Une semaine après le crash du vol AH5017 d'Air Algérie, les parents et le frère d'une Française décédée avec son époux et ses trois enfants à bord ont porté pla[...]

Palestine, Tchétchénie, Nigeria... : quand les femmes se transforment en kamikazes

Plusieurs femmes kamikazes ont commis des attentats suicides ces derniers jours dans le nord du Nigeria. Inédit dans ce pays et en Afrique, le phénomène n'est pas nouveau dans le reste du monde. De la[...]

Gaza : que peut, que doit faire l'Afrique ?

La communauté internationale semble impuissante face à l’escalade de l’opération "Bordure protectrice" dans la bande de Gaza. Que dit l’Afrique ? Que doit dire l’Afrique ?[...]

Maroc : 15 ans de règne pour Mohammed VI, qui regrette des "disparités sociales"

Le roi du Maroc Mohammed VI a fêté mercredi ses 15 ans de règne. Dans son discours, il a appelé à une "pause introspective" et a commandé une étude au Conseil[...]

Libye : une infirmière philippine enlevée et violée par un groupe armé à Tripoli

Une infirmière philippine a été enlevée et violée à Tripoli mercredi par un groupe armé. Elle a été libérée au bout de quelques heures.[...]

Afflux de milliers de migrants libyens à la frontière tunisienne

Fuyant les combats entre milices à Tripoli ou à Benghazi, plusieurs milliers de Libyens tentent de passer la frontière tunisienne, ce qui pose des problèmes sanitaires et sécuritaires.[...]

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Face à la menace de multiples groupes armés, les pays d'Afrique du Nord se retranchent derrière leurs frontières. Mais la nécessité de passer à l'offensive se fait de plus[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Mauritanie : la nouvelle vie d'Ahmed Baba Miské

L'ancien diplomate et militant de la libération des peuples, Ahmed Baba Miské, couche désormais sur le papier sa très longue expérience africaine. Rencontre.[...]

Libye : la France a évacué ses ressortissants

Une cinquantaine de Français et plusieurs Britanniques ont été évacués de Libye par la mer mercredi. Un rapatriement qui intervient alors que les combats se poursuivent dans les villes de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers