Extension Factory Builder
28/08/2012 à 16:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean-Marie Runiga, leader du M23. Jean-Marie Runiga, leader du M23. © Reuters

La confirmation lundi de la présence à Kinshasa du président français François Hollande au sommet de la Francophonie prévu du 12 au 14 octobre suscite diverses réactions dans la classe politique congolaise, voire dans les groupes armés actifs à l’est de la République démocratique du Congo. Jeune Afrique a recueilli la réaction de Jean-Marie Runiga, le coordonnateur politique de la rébellion du M23. Exclusivité.

Jeune Afrique : Dans son discours devant les ambassadeurs lundi dernier à l'Élysée, le président français a confirmé sa présence au XIVe Sommet de la Francophonie prévu à Kinshasa, capitale de la RDC. Quelle est votre réaction ?

Jean-Marie Runiga : J’ai beaucoup d’estime pour le président français François Hollande. Mais, je dois avouer que j’ai été très surpris de la confirmation de sa présence à Kinshasa. Toutes les conditions posées pour sa présence dans la capitale congolaise n’ont pas encore été tenues : la réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui a bâclé les dernières élections, n’a toujours pas été enclenchée et le respect des droits humains est encore loin d’être une priorité pour le régime de Joseph Kabila. Venir dans la capitale dans ces conditions constitue une humiliation pour le peuple congolais.

Pensez-vous que cette venue annoncée de François Hollande à Kinshasa soit une marque de soutien de la France au gouvernement congolais confronté à des groupes armés, dont le M23, bénéficiant de l’appui présumé du Rwanda ?

Le M23 ne bénéficie pas du soutien du Rwanda. En tout cas, pas pour l’instant. Par ailleurs, nous considérons que François Hollande viendra à Kinshasa légitimer un pouvoir en difficulté. Un pouvoir illégitime, décrié par la majorité du peuple congolais qui risque même de se soulever pour barrer la route à la présence du président français sur son sol. Notre mouvement, lui, n’envisage aucune action pouvant perturber le séjour des délégations étrangères invitées à ce forum.

François Hollande a annoncé qu’il rencontrera sur place les membres de l’opposition politique et ceux de la société civile...

Nous nous en réjouissons, même si nous aurions préféré, pour des raisons d’impartialité, que le président français vienne aussi nous rencontrer. Cela l’aurait permis d’avoir une vision globale de la crise à l’est de la RDC.

___

Propos recueillis par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour 5 ans

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour 5 ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à Eve[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers