Extension Factory Builder
28/08/2012 à 15:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une nouvelle oeuvre représente le président Zuma dénudé, en Afrique du Sud. Une nouvelle oeuvre représente le président Zuma dénudé, en Afrique du Sud. © DR

Les artistes sud-africains ont fait de Jacob Zuma un de leurs sujets d’inspiration favoris. Après la peinture de Brett Murray, qui représentait, en mai dernier, le chef de l'État le sexe exhibé, le pénis présidentiel est une nouvelle fois à l’honneur dans une galerie de Cap Town. Non sans provoquer une nouvelle fois l’indignation du Congrès national africain (ANC).

Après « La lance » de Brett Murray en mai dernier, c’est désormais l’« Arme de destruction massive » qui crée la polémique en Afrique du Sud. Cette œuvre de l’artiste Ayanda Mabulu, exposée à la AVA Gallery de Cape Town et mise à prix 75 000 Rands (7 132 €), représente Jacob Zuma le sexe exhibé, dans la position d’un danseur traditionnel zulu, la jambe droite levée vers le ciel.

Comme « La Lance » de Brett Murray, lui aussi présent à la AVA Gallery en compagnie de 23 autres artistes, l’ « Arme de destruction massive » a provoqué la colère du Congrès national africain (ANC). « Nous condamnons fermement cette peinture. Tout portrait de ce type du président Zuma est irrespectueux »,  a ainsi déclaré le porte-parole de l'ANC, Keith Khoza, au Mail and Guardian.

"L’ANC est rempli d’avidité et de convoitise"

Si l’ANC envisage de demander le retrait de la peinture, Ayanda Mabulu tente de défendre son œuvre. Selon cette artiste de 31 ans, qui avait déjà suscité la polémique en 2010 avec le tableau « Un pauvre vaut mieux qu’une riche marionnette » représentant, déjà, le président Zuma, cette peinture est tout à fait « respectueuse » du chef de l’État. « Il y est représenté dans sa culture et dans son humanité », a-t-il expliqué.

« Je respecte les leaders historiques de l’ANC, ils ont travaillé pour l’intérêt de notre peuple. Mais aujourd’hui, le parti est rempli d’avidité et de convoitise. Je ne suis pas en train d’attaquer, je pose respectueusement une question », a-t-il conclu.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à &eacut[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : l'opération Fiela suscite la polémique

Dans le cadre de l'opération Fiela, plus de 400 Mozambicains ont été expulsés en fin de semaine dernière et la société civile dénonce une action xénophobe. Le[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

Cornes de rhinocéros : un juteux trafic en nette progression

Les rhinocéros, menacés d'extinction, sont traqués par les contrebandiers. Zoom sur un trafic très lucratif.[...]

Gaz de schiste : l'Afrique du Sud lance une étude d'impact sur l'exploitation

L'Afrique du Sud a annoncé le lancement d'une étude d'impact de l'exploitation du gaz de schiste, dont la région du Karoo (centre-ouest), écologiquement fragile, détiendrait suffisamment de[...]

L'artiste sud-africain Joe Dog censuré à la Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Plus connu sous le nom de Joe Dog, l'artiste sud-africain Anton Kannemeyer a été victime d'une étrange affaire de censure au Portugal, dans la librairie de la Fondation Calouste-Gulbenkian à[...]

Afrique du Sud : qui est (vraiment) Mmusi Maimane, le leader noir du "parti blanc" ?

À 34 ans, Mmusi Maimane a été élu dimanche à la tête de l'Alliance démocratique (DA), première force d'opposition en Afrique du Sud et considérée par le pouvoir[...]

Afrique du Sud - Zapiro : "La liberté d'expression est un combat"

Pourfendeur de l'apartheid et de tous les obscurantismes, cette figure phare des satiristes du continent s'inquiète des menaces qui pèsent sur la démocratie sud-africaine.[...]

Tourisme : les 10 pays africains les plus compétitifs selon le World Economic Forum

  Le World Economic Forum a publié la 5e édition de son rapport bi-annuel, le "Travel & Tourism Competitiveness Report 2015" qui évalue la compétitivité du secteur du voyage[...]

Afrique du Sud : pas de répit dans le massacre des rhinocéros

Le rythme du massacre des rhinocéros s'est encore accéléré en Afrique du Sud, avec 393 animaux tués par des braconniers sur les quatre premiers mois de l'année, une progression de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers