Extension Factory Builder
28/08/2012 à 15:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le réalisateur belge Thierry Michel. Le réalisateur belge Thierry Michel. © D.R.

La ministre déléguée en charge des Français de l’étranger et de la Francophonie, Yamina Benguigui, a déclaré mardi 28 août que le réalisateur belge Thierry Michel, auteur de "L’Affaire Chebeya, un crime d’État", devrait être invité à Kinshasa pour présenter son film. Refoulé en juillet par les autorités congolaises, Thierry Michel a confirmé l'information, précisant qu'il était dans l’attente d’un nouveau visa.

Le réalisateur belge Thierry Michel, auteur de « L’Affaire Chebeya, un crime d’État », bientôt de retour sur le territoire congolais ? C’est Yamina Benguigui, la ministre déléguée en charge des Français de l’étranger et de la Francophonie qui a révélé l’information. « Thierry Michel va être invité officiellement à présenter son film à Kinshasa. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo va l’annoncer prochainement », a-t-elle déclaré mardi 28 août sur RFI. Elle réagissait à l’officialisation de la participation de François Hollande au sommet de la Francophonie, qui doit avoir lieu du 12 au 14 octobre à Kinshasa.

« Je n’étais pas d’accord avec son expulsion. J’ai vu le Premier ministre à ce sujet, et lui ai dit tout ce que je pensais », a-t-elle précisé. Le réalisateur belge avait été refoulé dimanche 8 juillet à son arrivée à l’aéroport de Kinshasa par les autorités congolaises pour « défaut de visa ».

Contacté par Jeune Afrique, l’auteur de « L’Affaire Chebeya, un crime d’État » a confirmé l'information, précisant qu'il était dans l’attente d’un nouveau visa d’établissement. « Peu après mon expulsion, j’ai rencontré l’ambassadeur congolais à Bruxelles qui m’a confié que mon refoulement n’était pas une décision de la présidence, ni du Premier ministre, mais qu’il était purement administratif. J’ai donc fait une nouvelle demande de visa mi-juillet. Je devais l’obtenir pour la visite de Didier Reynders (le ministre des Affaires étrangères belge, NDLR) en RDC, mais les autorités m’ont indiqué qu’un contre-temps administratif avait retardé son émission ».

Présent au Sommet de la Francophonie

En contact régulier avec l’ambassadeur congolais à Bruxelles, Thierry Michel se dit confiant. « L’ambassade m’a formellement assuré le 20 août que je pourrais me rendre au sommet de la Francophonie », dit-t-il.

Quelques jours après son expulsion, Thierry Michel avait rendu public le témoignage d’un policier, Paul Mwilambwe, affirmant avoir assisté à l’assassinat du directeur de l’ONG « La voix des sans voix », Floribert Chebeya.  À la suite la publication de ce témoignage mettant en cause le général John Numbi, les avocats de la famille de la partie civile ont demandé que Thierry Michel soit entendu comme témoin.

La Haute cour militaire de Kinshasa doit statuer sur cette demande, ainsi que sur la comparution du général Numbi comme prévenu, à l'occasion du procès en appel de l’Affaire Chebeya qui a repris le 17 juillet. La décision de la cour devrait être connue lors de la prochaine audience publique, qui devrait se tenir pendant la première semaine de septembre.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Chez Ntemba, l'empire de la nuit version Augustin Kayembe

RDC : Chez Ntemba, l'empire de la nuit version Augustin Kayembe

Le Lushois Augustin Kayembe règne sur une quarantaine de night-clubs à travers le continent. Son enseigne, Chez Ntemba est devenue une institution. Plongée dans l'univers des boules à facettes.[...]

RDC : Goma, une ville au purgatoire

Jadis, Goma était un paradis. Depuis que la rébellion du M23 a été vaincue, la capitale provinciale sort de l'enfer. L'activité économique redémarre, mais la population[...]

RDC : le remaniement, beaucoup de bruit pour rien ?

Il aura fallu attendre plus d'un an le remaniement annoncé en octobre 2013. Au final, peu de surprises. Joseph Kabila s'est bien gardé de donner des indices sur ses intentions pour 2016.[...]

RDC : Katumbi, le retour

Après avoir soigné pendant deux mois à Londres les séquelles d'une tentative d'empoisonnement à l'arsenic remontant à 2011, Moïse Katumbi, le gouverneur du Katanga,[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Hervé Ladsous : "En Centrafrique, il faut des autorités nouvelles issues d'élections avant août 2015"

Présent au forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (15 et 16 décembre), Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de[...]

RDC : on marche sur la tête !

Mais à qui pensait donc Joseph Kabila lorsqu'il a prononcé cette petite phrase - c'était à Dakar, le 29 novembre, lors du sommet de la Francophonie : "Nous sommes nombreux qui, si[...]

RDC : Anderlecht refuse de laisser N'Sakala jouer la CAN

Né en France mais d’origine congolaise (RDC), Fabrice N’Sakala avait effectué les démarches pour porter le maillot des Léopards. Mais Anderlecht, le club belge qui l’emploie, lui a[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers