Extension Factory Builder
28/08/2012 à 15:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le réalisateur belge Thierry Michel. Le réalisateur belge Thierry Michel. © D.R.

La ministre déléguée en charge des Français de l’étranger et de la Francophonie, Yamina Benguigui, a déclaré mardi 28 août que le réalisateur belge Thierry Michel, auteur de "L’Affaire Chebeya, un crime d’État", devrait être invité à Kinshasa pour présenter son film. Refoulé en juillet par les autorités congolaises, Thierry Michel a confirmé l'information, précisant qu'il était dans l’attente d’un nouveau visa.

Le réalisateur belge Thierry Michel, auteur de « L’Affaire Chebeya, un crime d’État », bientôt de retour sur le territoire congolais ? C’est Yamina Benguigui, la ministre déléguée en charge des Français de l’étranger et de la Francophonie qui a révélé l’information. « Thierry Michel va être invité officiellement à présenter son film à Kinshasa. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo va l’annoncer prochainement », a-t-elle déclaré mardi 28 août sur RFI. Elle réagissait à l’officialisation de la participation de François Hollande au sommet de la Francophonie, qui doit avoir lieu du 12 au 14 octobre à Kinshasa.

« Je n’étais pas d’accord avec son expulsion. J’ai vu le Premier ministre à ce sujet, et lui ai dit tout ce que je pensais », a-t-elle précisé. Le réalisateur belge avait été refoulé dimanche 8 juillet à son arrivée à l’aéroport de Kinshasa par les autorités congolaises pour « défaut de visa ».

Contacté par Jeune Afrique, l’auteur de « L’Affaire Chebeya, un crime d’État » a confirmé l'information, précisant qu'il était dans l’attente d’un nouveau visa d’établissement. « Peu après mon expulsion, j’ai rencontré l’ambassadeur congolais à Bruxelles qui m’a confié que mon refoulement n’était pas une décision de la présidence, ni du Premier ministre, mais qu’il était purement administratif. J’ai donc fait une nouvelle demande de visa mi-juillet. Je devais l’obtenir pour la visite de Didier Reynders (le ministre des Affaires étrangères belge, NDLR) en RDC, mais les autorités m’ont indiqué qu’un contre-temps administratif avait retardé son émission ».

Présent au Sommet de la Francophonie

En contact régulier avec l’ambassadeur congolais à Bruxelles, Thierry Michel se dit confiant. « L’ambassade m’a formellement assuré le 20 août que je pourrais me rendre au sommet de la Francophonie », dit-t-il.

Quelques jours après son expulsion, Thierry Michel avait rendu public le témoignage d’un policier, Paul Mwilambwe, affirmant avoir assisté à l’assassinat du directeur de l’ONG « La voix des sans voix », Floribert Chebeya.  À la suite la publication de ce témoignage mettant en cause le général John Numbi, les avocats de la famille de la partie civile ont demandé que Thierry Michel soit entendu comme témoin.

La Haute cour militaire de Kinshasa doit statuer sur cette demande, ainsi que sur la comparution du général Numbi comme prévenu, à l'occasion du procès en appel de l’Affaire Chebeya qui a repris le 17 juillet. La décision de la cour devrait être connue lors de la prochaine audience publique, qui devrait se tenir pendant la première semaine de septembre.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : tout savoir sur le nouveau dialogue entre Kabila et l'opposition

RDC : tout savoir sur le nouveau dialogue entre Kabila et l'opposition

Moins de deux ans après les "concertations nationales", le président congolais, Joseph Kabila, se dit ouvert à un nouveau dialogue avec l'opposition. Testez notre application pour faire le point sur [...]

RDC : le Pr. Muyembe récompensé en France pour ses travaux sur le virus Ebola

La Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux a attribué mardi un prix au virologue congolais Jean-Jacques Muyembe. Une distinction pour récompenser ses recherches sur le virus Ebola qui ont permis la mise au[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Je n'irai pas à la mangeoire"

À Kinshasa, il a créé la surprise. Félix Tshisekedi a accepté le principe d'un dialogue avec le président Joseph Kabila. Il s'en explique pour "Jeune Afrique".[...]

RDC 

RDC - Ève Bazaiba (MLC) : "Je ne trahirai pas Bemba"

Elle militait aux côtés d'Étienne Tshisekedi. Puis, en 2006, elle a rejoint le leader du MLC, dont elle est désormais le bras droit et à qui elle vient de rendre visite dans sa prison de[...]

RDC - Tueries à Beni : évêques et élus de l'Est montent au créneau

Face à la persistance des tueries à Beni, des évêques officiant dans l'est de la RDC ont accusé ce weekend Kinshasa de "laisser pourrir la situation". Ils ont été rejoints[...]

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers